Avoine Olympique Chinon Cinais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
AOCC
Logo du AOCC
Généralités
Nom complet Avoine Olympique Chinon Cinais
Surnoms Avoine-Chinon
Noms précédents USE Avoine Beaumont (1963-2011)
Football Avoine Club (2011-2013)
Fondation 2013
Statut professionnel Jamais
Couleurs Bleu et rouge
Stade Stade Marcel-Vignaud
(3 000 places)
Siège Stade Marcel-Vignaud,BP 31
route de Neman,
37420 Avoine
Championnat actuel National 3 (ex-CFA 2)
Président Drapeau : France Ludovic Le Tout
Entraîneur Drapeau : France Armand Raimbault
Site web www.aocc.fr

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football de National 3 2017-2018
0

L'Avoine Olympique Chinon Cinais est un club de football français fondé en 2013 et basé à Avoine (Indre-et-Loire). Il est issu de la fusion de l'USE Avoine Beaumont et du FC Chinon.

Lors de la saison 2014-2015, le club connaît sa cinquième saison de CFA 2 après les 4 premières connues par l'USE Avoine Beaumont.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dates clés[1]
  • 1963 : Fondation de l'USE Avoine-Beaumont
  • 1997 : Première montée en DH Centre
  • 2004 : Accession en CFA 2
  • 2007 : Relégation en DH Centre
  • 2011 : Devient le Football Avoine Club
  • 2012 : Accession en CFA 2
  • 2013 : Relégation en DH Centre. Fusion et création de l'AOCC.
  • 2014 : Accession en CFA 2

USE Avoine Beaumont[modifier | modifier le code]

Débuts (1963-2000)[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en tant que section football de l'association omnisports « Union Sportive Électrique Avoine Beaumont » (USEAB).

Entre DH et CFA 2 (2000-2013)[modifier | modifier le code]

Pendant longtemps, Avoine Beaumont est le second club du département d’Indre-et-Loire derrière le Tours Football Club. Après quelques saisons passés parmi l’élite régionale, et fortement secoué par une crise interne au cours de la saison 2010-2011[2]. Après avoir quitté l'USEAB omnisports en décembre 2010, le Football Avoine Club naît en juin 2011[3],[4]. Une nouvelle dynamique s’installe au sein de ce dernier depuis l’arrivée aux commandes d’un duo composé d’Armand Raimbault au poste d’entraîneur général et Ludovic Le Tout à sa présidence. Sous l’impulsion de cette nouvelle équipe dirigeante et soutenu par la municipalité, Avoine surfe sur une dynamique positive qui la mène en CFA 2 en 2012[2].

Avec tous ces changements, le club vise logiquement le maintien en début de saison[4]. Mais, dominant de la tête et des épaules son championnat de DH devant le FC Drouais et invaincu à domicile à deux journée de la fin, les Avoinais sont promus ene Championnat de France amateur 2, qu’ils ont un temps côtoyer dans les années 2000. Ils réalisent même le doublé en s’adjugeant la coupe d’Indre-et-Loire face à l'AC Amboise sur le score sans appel de 6-0[2].

Avoine Olympique Chinon Cinais (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2013, le nouveau club de l'« Avoine Olympique Chinon Cinais » est fondé. Il est le fruit de la fusion entre le « Football Avoine Club » et l'« Union Sportive Chinon Cinais ». Les objectifs sont de dynamiser le football dans toutes les communes, promouvoir le football féminin, donner la possibilité à tous les jeunes de jouer à niveau adapté à tous les joueurs avec encadrement technique compétent, un accueil de qualité, de développer le football dans le milieu scolaire et pérenniser le niveau de jeu des équipes seniors en veillant à intégrer les jeunes de la région. Concernant le fonctionnement, les trois sites (Avoine, Cinais et Chinon) sont utilisés par toutes les catégories. Une navette est mise en place pour les transports des jeunes sur les différents sites[5].

À la fin de la saison, le club avoinais termine premier de DH Centre devant le FC Drouais[6]. Mais sitôt la validation des montées et des descentes divulguée par la Ligue du Centre, le club de Dreux fait appel. L'objet réside sur un point de règlement que l'AOCC n'aurait pas observé, concernant une équipe U18 départementale engagée après la date butoir[7]. Après avoir fait appel et être passé devant la commission fédérale des règlements et contentieux de la Fédération française de football et le CNOSF[8], sans obtenir gain de cause, fin août, le Tribunal administratif d'Orléans déboute le club eurélien et confirme la montée de l'AOCC[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Bilan sportif en division nationale[1] màj : été 2017
Championnat Saisons J V N D Bp Bc
Championnat de France 0 - - - - - -
Championnat de France D2 0 - - - - - -
Championnat de France D3 0 - - - - - -
Championnat de France D4 0 - - - - - -
Championnat de France D5 8 192 60 55 77 219 264

Saison après saison[modifier | modifier le code]

Bilan saison après saison du l'AOCC[10]
Saison Championnat Coupe de France Entraîneurs
Division Class. Pts M V N D Bp Bc Diff
2013-2014 DH Centre 1er/14 82 pts 26 17 5 4 47 21 +26
2014-2015 CFA 2 - Gr. B 8e/14 62 pts 26 9 9 8 26 31 -5
2015-2016 CFA 2 - Gr. B 2e/14 74 pts 26 13 9 4 39 26 +13
2016-2017 CFA 2 - Gr. B 3e/14 46 pts 26 13 7 6 33 25 +8 7e tour
2017-2018 National 3 - Centre 7e tour

Structures et image[modifier | modifier le code]

Historique des logos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Stades[modifier | modifier le code]

Les différentes équipes du club évoluent dans trois enceintes. Le stade Marcel Vignaud d'Avoine, le stade Le Rulon de Cinais et le stade de la Plaine des Vaux de Chinon[11].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

  • depuis 2011 : Drapeau : France Ludovic Le Tout

En juillet 2016, l'ex-international français Jean-Luc Ettori arrive au club en tant que conseiller du président dans le domaine des partenaires et du sportif[12]. Il est auparavant président-délégué du Tours FC, aussi en Indre-et-Loire, durant deux saisons[13].

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 2007-2010 : Drapeau : France Thomas Joubert[14]
  • 2010-2011 : Richer[4]
  • depuis 2011 : Drapeau : France Armand Raimbault

En 2007, Thomas Joubert prend en main l'équipe d'Avoine en division d'honneur et est directeur sportif du club[15]. Après trois années mitigées en division d'honneur, il est remercié au cours de la quatrième, en novembre 2010[16].

Ancien gardien emblématique du Tours FC (quinze saisons), Armand Raimbault rejoint le club, lorsqu'il devient le Football Avoine Club, durant l'été 2011. Il s'engage avec le club pour ce qui est sa dernière expérience en tant que joueur à l’âge de 36 ans et alterne entre la cage et le banc[4]. Dès la première saison, il réalise le doublé coupe départemental-championnat régional qui propulse l'équipe en CFA 2[2].

Joueurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : SénégalDrapeau : Mauritanie Jacob Ba (2010)
  • Drapeau : France Khaled Benharrat (2005-07 & depuis 2011)
  • Drapeau : France Brice Deniaud (2002-03, 2004-05 & 2006-09)
  • Drapeau : France Christophe Maillard Gardien de but (2003-2011)
  • Drapeau : France Emmanuel Maillot (2005-2013)
  • Drapeau : France Romuald Touchard (2001-2007)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Avoine Olympique Chinon Cinais », sur statfootballclubfrance.fr (consulté le 21 décembre 2017)
  2. a, b, c et d Après l'épilogue coupe de France, place au championnat et la réception d'Avoine sur le site du Sablé FC, le 1er novembre 2012.
  3. Football Avoine Club, écrivez l'histoire avec nous sur pbc-touraine.com
  4. a, b, c et d « USEAB : K-O, Football Avoine Club : OK », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 22 décembre 2017)
  5. L'Avoine Olympique Chinon Cinais est né dans La Nouvelle République, le 22 juin 2013.
  6. La grande déception drouaise face à Avoine dans l'Écho républicain, le 18 mai 2014.
  7. L'affaire Avoine/FC drouais en appel aujourd’hui à la ligue du Centre dans l'Écho républicain, le 24 juin 2014.
  8. « Dreux : Le club saisit le tribunal administratif » (consulté le 22 juillet 2014)
  9. La requête du FC drouais a été rejetée, hier, par le tribunal administratif d’Orléans dans L'Écho républicain, le 15 août 2014.
  10. a et b « Avoine-Beaumont », sur footballenfrance.fr (consulté le 21 décembre 2017)
  11. Les terrains de l'Avoine Olympique Chinon Cinais sur le site de la FFF
  12. « Jean-Luc Ettori s'investit à l'AOCC », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 22 décembre 2017)
  13. « Que deviens-tu … Jean-Luc Ettori ? », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 22 décembre 2017)
  14. Fiche de Thomas Joubert sur le site de l'UNECATEF
  15. Thomas Joubert, un passionné au service de l’Estac sur lest-eclair.fr, le 30 juin 2011.
  16. Fiche de Thomas Joubert sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]