Stade Richter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade Richter
Staderichter.jpg
Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Ouverture
Fermeture
Démolition
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Montpellier
Équipement
Capacité
25 000
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Montpellier
voir sur la carte de Montpellier
Red pog.svg

Le stade Richter est un ancien stade de football puis espace de spectacle de Montpellier en France. Inauguré en 1968, il remplace le vieux Parc des Sports de l'avenue Pont Juvénal et a comme club résident le Stade Olympique Montpelliérain puis son successeur, le Montpellier Littoral Sport Club, entre 1967 et 1974. Son nom vient des anciens propriétaires des terrains, les Richter, qui exploitaient une pépinière. Il est détruit en 1990 et laisse la place à un nouveau quartier comprenant une partie de l'université Montpellier-I.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction d'un stade est décidée par la municipalité de la ville, dont le maire est François Delmas, en remplacement du vieux Parc des Sports de l'avenue Pont Juvénal. Le lieu choisi pour la construction du nouveau stade se situe en bordure du Lez et appartient aux Richter. Ces terrains sont inutilisés depuis la Seconde Guerre mondiale, les Richter exploitaient auparavant à cet endroit des pépinières. Des terrains annexes et des courts de tennis sont également prévus dans le projet.

Le stade, d'une capacité de 25 000 places, est inauguré en 1967 et prend le nom des anciens propriétaires des terrains. Trop loin du centre-ville, mal desservi, les supporters du SOM (Stade Olympique Montpelliérain) ne suivent pas et seulement 440 spectateurs assistent au match de seconde division SOM-AS Cannes le 4 mai 1968. La même année au 17 août, il accueille le challenge des champions opposant l'AS Saint-Étienne aux Girondins de Bordeaux devant 5 917 spectateurs, les Stéphanois l'emportant 5 à 3[1]. En grandes difficultés financières, le club montpelliérain quitte le monde professionnel en 1969[2].

Le 11 juillet 1970, le stade Richter accueille la 15e étape du Tour de France sur sa piste cendrée (en) de médiocre qualité. Les coureurs Jan Janssen et Walter Godefroot s’effondrent dans les virages et Marinus Wagtmans remporte l’étape, empoche les bonifications et s’installe à la 3e place du classement général[3].

Dès le début de la saison 1975/76, le club du Stade Lunaret vient s'entrainer au stade[4]. Après de nombreuses rénovations, le stade Richter n'arrive pas à atteindre les normes réglementaires fixées par la Ligue de football professionnel et il perd ses droits à recevoir des rencontres de football. La dernière rencontre jouée à Richter est un seizième de finale de la Coupe de France opposant le MPSC à Dunkerque (2-3) en 1976.

Vers le milieu des années 1980, la municipalité, avec son maire Georges Frêche, entreprend la réaménagement du site en espace de spectacles. Le stade Richter accueille alors des concerts comme ceux de :

Un marché aux puces vient ensuite s'y installer, puis des marchands de fleurs et des terrains de pétanque[12].

En 1990, le site de Grammont devenant progressivement le nouvel espace de spectacles grâce à la construction du Zénith Sud, le site de Richter est à nouveau vacant.

Sa destruction est alors décidée, une partie de l'université Montpellier-I et l'Institut national spécialisé d'études territoriales[13] (INSET) étant construits sur son ancien emplacement.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) France Super Cup Finals & details, publié le 14 février 2009 par Erik Garin et Sébastien Duret, sur le site rsssf.com (consulté le 26 mars 2018)
  2. Montpellier Hérault Sport Club (MHSC), publié le 25 décembre 2015 sur le site montpellierdu34.wordpress.com (consulté le 26 mars 2018)
  3. Tour de France du 11 juillet 1970, étape 15 : Carpentras → Montpellier 144,5 km, publié sur le site de lagrandeboucle.com (consulté le 25 mars 2018)
  4. Histoire du stade Lunaret, publié sur le site du Satde Lunaret (consulté le 26 mars 2018)
  5. « Concert Bruce Springsteen à Montpellier » [vidéo], sur ina.fr, JT Montpellier, (consulté le 29 mars 2018)
  6. (en) U2 Concert : Jul 18, 1987 at Montpellier, publié sur le site de U2 (consulté le 29 mars 2018)
  7. « Joshua Tree 30 ans après », publié le 23 juin 2017 par Jean-Marc Le Scouarnec, sur le site de La Dépêche du Midi (consulté le 29 mars 2018)
  8. « U2, espace richter - 18 juil. 1987 », publié le site de myconcertarchive.com (consulté le 29 mars 2018)
  9. Pink Floyd at Espace Richter, Montpellier, publié sur le site de setlist.fm (consulté le 29 mars 2018)
  10. a et b [PDF] « Couverture du journal des jeunes et des étudiants Mach2 », publication d'avril-mai 1988 sur le site de Georges Frêche L’Association (consulté le 29 mars 2018)
  11. « Michael Jackson arrive à destination de Montpellier », publié le 2 septembre 2012 sur le site de Skyrock (consulté le 29 mars 2018)
  12. Carles Carreras Verdaguer (ca), Guy Jalabert et Christiane Thouzellier, Restructurations urbaines : Actes du colloque de Gérone…, vol. 5 (Publication de conférence), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. « Villes et territoires », , 361 p., 27 cm (ISBN 9782858162017, ISSN 1140-2296, OCLC 299451913, notice BnF no FRBNF36210813, SUDOC 003067785, présentation en ligne, lire en ligne), p. 358
  13. [PDF] Plan d'accès à l'INSET de Montpellier, publié le 4 janvier 2013 sur le site de l'INSET (consulté le 27 mars 2018)