Place Jacques-Cartier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Cartier (homonymie).

Place Jacques-Cartier
Orientation Nord-sud
Débutant Rue Notre-Dame
Finissant Rue de la Commune
Désignation 1847

La place Jacques-Cartier est une place piétonne (en été seulement) du Vieux-Montréal, à Montréal. Au nord se trouve la rue Notre-Dame, la Place Vauquelin adjacente à l'Hôtel de Ville de Montréal. Au sud, la rue de la Commune à quelques pas du Vieux-Port de Montréal. La sinueuse rue Saint-Paul la traverse. À l'est : le château Ramezay et la place De La Dauversière.

En saison chaude, ce lieu a surtout une vocation touristique. On y rencontre des marchands de fleurs, des caricaturistes et autres amuseurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue vers le nord du milieu de la place, en octobre; la colonne Nelson et l'Hôtel de Ville de Montréal sont en arrière-plan.

Le Collège de Montréal (alors appelé collège Saint-Raphaël) est installé dans le château de Vaudreuil en 1773 que l'on peut situer à l'emplacement sud de la Place Jacques-Cartier actuelle. Le marquis de Vaudreuil avait acquis les terrains en 1821 et y avait fait construire le château en 1723. Le Collège y reste jusqu'en 1803 lorsqu'un incendie détruit l'édifice, ainsi que les jardins et l'église anglicane First Christ Church construite en 1789 et qui s'élevait sur l'actuelle Place Vauquelin.

En 1807, les autorités montréalaises décident de construire un nouveau marché pour remplacer le vieux marché établi sur l’ancienne Place Royale. Pour le nouveau marché, on choisit l’emplacement occupé par le collège. Le marché sera actif jusqu'en 1960.

En 1809, une souscription permet l'érection de la colonne Nelson pour commémorer la victoire de l'amiral Horatio Nelson (1758-1805) à Trafalgar.

Après l'ouverture du marché Bonsecours en 1847, la Place Jacques-Cartier prend son nom actuel. Son nom rappelle le navigateur français Jacques Cartier, le premier européen à remonter le fleuve Saint-Laurent jusqu'à Montréal.

En 1998, la place a été modifiée et elle devient une place piétonne. De nombreux restaurants et cafés logent dans d’imposantes maisons historiques qui ceinturent la place offrant une grande variété de mets de fine cuisine. Des aménagements floraux font de la place un lieu pittoresque et touristique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

La place Jacques-Cartier, un jour de janvier
La place Jacques-Cartier, un jour de janvier