Avenue O'Brien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Avenue O'Brien
Orientation Nord-sud[1]
Débutant Boulevard de la Côte-Vertu
Finissant Boulevard Gouin
Désignation avant 1910
Autrefois Boulevard O'Brien (section de l'arrondissement Saint-Laurent)

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Avenue O'Brien

L'avenue O'Brien est une voie de Montréal.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

D'orientation nord-sud cette avenue est située dans les arrondissements de Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville. Elle est cependant appelé avenue O'Brien dans l'arrondissement Saint-Laurent et boulevard O'Brien dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

L'avenue O'Brien est surtout à vocation résidentielle mais est aussi une artère de circulation. Commençant au nord du boulevard de la Côte-Vertu, elle prend le relais de l'avenue Sainte-Croix; le trafic étant détourné sur l'avenue O'Brien. Elle se rend jusqu'au boulevard Gouin.

Tout le long, elle est dotée d'une bande cyclable dans les deux directions; elle est fréquentée par les cyclistes qui veulent se rendre aux cégeps de Saint-Laurent et Vanier à partir du nord de la ville.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le Répertoire historique des toponymes montréalais résume l'histoire de cette voie :

« Cette voie traverse l'ancienne ferme O'Brien. Thomas Francis O'Brien d'origine irlandaise, marchand-épicier prospère, acquiert cette propriété en 1874 de François-Zéphirin Tassé, médecin de Saint-Laurent. Il est alors un résident de «Mount Royal Vale», endroit situé aujourd'hui dans le quartier Snowdon de Montréal. Marié avec Ellen Walsh, il est décédé à l'âge de 60 ans en 1906 à Buffalo aux États-Unis et est inhumé à Montréal.[2] »

Historique[modifier | modifier le code]

« Le chemin O'Brien est ouvert avant 1910. Un changement est par la suite apporté au générique. Le boulevard O'Brien est devenu l'avenue O'Brien.[3],[2]. »

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Au Québec, par convention, on entend par orientation est/ouest ce qui est parallèle au fleuve Saint-Laurent, même si, en réalité, le fleuve coule du sud-ouest vers le nord-est.
  2. a et b Répertoire historique des toponymes montréalais
  3. Mario Nadon : Un patrimoine à découvrir, Les rues de Saint-Laurent, Répertoire toponymique, Ville de Saint-Laurent, 1993