Rue Crescent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crescent.

Rue Crescent
Description de cette image, également commentée ci-après
Rue Crescent à l'intersection de la rue Sainte-Catherine, regardant vers le sud
Orientation Nord/Sud[1]
Débutant Rue Sherbrooke
Finissant Boulevard René-Lévesque
Longueur 0,6 km
Désignation Vers 1860

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Rue Crescent
Rue Crescent en 2006, lieu d'animation urbaine

La rue Crescent est une artère de Montréal.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

D'orientation nord/sud et située au centre-ville cette voie d'architecture victorienne des bâtiments rappelle le mille carré doré.

À sens unique, elle descend de la rue Sherbrooke jusqu'au boulevard René-Lévesque. Perpendiculaire à la rue Sainte-Catherine, au cœur même du centre-ville, elle attire un grand nombre de Montréalais et de visiteurs principalement à cause de la qualité et de la spécialité des commerces qui y logent.

Au nord du boulevard de Maisonneuve, on y retrouve des boutiques de luxe et des galeries d'art dans un cadre architectural victorien. Au sud du boulevard de Maisonneuve, on remarque une concentration de boîtes de nuit, de bars et de restaurants très courus par la communauté anglophone.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il semble qu'à l'origine cette voie ne consistait alors qu'en un arc de cercle (crescent), située juste au nord du boulevard Dorchester (aujourd'hui boulevard René-Lévesque).

Historique[modifier | modifier le code]

Le Resto-Bar Winston-Churchill, en 2006

Cette voie est ouverte vers 1860.

C'est à partir de 1967 et de la venue à Montréal de l'exposition universelle, qu'apparaissent les premiers restaurants sur la rue Crescent[2]. Devant le succès des premiers établissements, d'autres viendront s'installer pour former à partir du milieu des années 1970, un pôle de divertissement reconnu et couru.

Depuis le début des années 2000, les commerçants de la rue Crescent organisent des activités en lien avec des événements montréalais, essentiellement durant l'été. L'activité la plus populaire demeure les festivités du Grand Prix F1 de Montréal en juin de chaque année.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Au Québec, par convention, on entend par orientation est/ouest ce qui est parallèle au fleuve Saint-Laurent, même si, en réalité, le fleuve coule du sud-ouest vers le nord-est.
  2. Site web des commerçants de la rue Crescent

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Ville de Montréal, Les rues de Montréal. Répertoire historique, Édition Méridien, 1995

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :