Édifice Lucien-Saulnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Palais de justice de Montréal.
Édifice Lucien-Saulnier
Edifice Lucien-Saulnier 01.jpg
Présentation
Type
Bâtiment gouvernemental (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Province
Ville
Adresse
85-155 rue Notre-Dame EstVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
voir sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
Red pog.svg

L'édifice Lucien-Saulnier (également appelé le « Vieux palais »), est le deuxième palais de justice qu'a connu Montréal. Il est situé au 155 rue Notre-Dame Est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inauguré en 1856, il s'inscrivait dans la tradition néo-classique très sobre de la première moitié du XIXe siècle. Le bâtiment a été conçu par les architectes John Ostell et Henri-Maurice Perrault[1].

Construit en pierre de taille au coût de 400 000 $, le bâtiment mesure 295 pieds de longueur sur 106 dans sa partie la plus large. Cet édifice de style ionique était un parfait modèle d'architecture victorienne.

À partir de 1890, sous la gouverne de l'architecte Maurice Perrault, fils de Henri-Maurice, on entreprend des travaux d'agrandissement. Un étage supérieur et une coupole sont ajoutés. En 1905, une annexe est également ajoutée, au 85, rue Notre-Dame Est[2].

Ces transformations n'ont pas impliqué l'entrée principale qui garde toujours son caractère unique originel. On y accède par deux escaliers à palier, en pierre, conduisant à un portique surmonté d'un fronton reposant sur six colonnes ioniques formant un impressionnant péristyle. Plusieurs autres traits architecturaux sont notables, comme les fenêtres rectangulaires et le toit à pignon[3].

De 1925 à 1970, le Vieux Palais recevait les causes civiles. Aujourd'hui il est utilisé par le Service des finances et du contrôle budgétaire de la Ville de Montréal.

Dès 2018, il accueillera pendant deux ans les bureaux de l'Hôtel de Ville pendant la réfection de celui-ci[4].

Références[modifier | modifier le code]