Rue Lajeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rue Lajeunesse
Orientation Nord-sud[1]
Débutant Rue Jean-Talon
Finissant au nord du Boulevard Gouin
Longueur 5 km
Désignation 27 mai 1912[2]

La rue Lajeunesse est une voie d'orientation nord-sud de Montréal située dans les arrondissements Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et Ahuntsic-Cartierville. Elle traverse le nord de la l'île de Montréal.

La rue Lajeunesse est à sens unique en direction nord dans une grande partie de son trajet. À partir du boulevard Crémazie, la route 335 suit le trajet de cette rue jusqu'au pont Viau. Elle est à deux voies dans chaque direction entre la rue Jean-Talon et la rue Faillon et par la suite, elle est à quatre voies direction nord seulement.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos : « Dans les années 1880, et même avant, les raquetteurs du Montreal Club foulèrent la neige sur une distance de six milles, jusqu'au Sault-au-Récollet, où ils se reposèrent, se désaltérèrent et se réchauffèrent à l'auberge Lajeunesse. Le sentier suivi devint le chemin du Sault, occupé plus tard par le Montreal Park and Island Railway, aujourd'hui rue Lajeunesse, nom donné pour rappeler cette vieille famille d'aubergistes[3]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Au Québec, par convention, on entend par orientation est/ouest ce qui est parallèle au fleuve Saint-Laurent, même si, en réalité, le fleuve coule du sud-ouest vers le nord-est.
  2. Ville de Montréal
  3. Commission de toponymie du Québec

Lien externe[modifier | modifier le code]

Édifice Albert-Dumouchel, 10 300, rue Lajeunesse : bibliothèque Ahuntsic et maison de la culture Ahuntsic
Parc Ahuntsic, rue Lajeunesse, à l'automne