Pont Olivier-Charbonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Olivier-Charbonneau
Image illustrative de l'article Pont Olivier-Charbonneau
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montréal, Laval
Commune Montréal, Laval
Coordonnées géographiques 45° 38′ 11″ N, 73° 37′ 09″ O
Fonction
Franchit Rivière des Prairies
Fonction Pont routier et cycliste
B25 A-25
Caractéristiques techniques
Type Pont à poutres

Pont à haubans

Longueur 1 200 m
Matériau(x) Acier, béton
Construction
Construction 2008-2011
Mise en service 21 mai 2011

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Pont Olivier-Charbonneau

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Pont Olivier-Charbonneau

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Pont Olivier-Charbonneau

Le pont Olivier-Charbonneau est un pont routier reliant Montréal (arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles) à Laval en enjambant la rivière des Prairies. Il relie ainsi les régions administratives de Montréal et de Laval. Il est, avec le pont Serge-Marcil, l'un des deux ponts à péage du Québec.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Avant mai 2012, le pont était nommé pont A25. Il a ensuite été renommé pour rappeler la mémoire d'Olivier Charbonneau (1613-1687), colon français qui fut le premier habitant de l'île Jésus, sur laquelle se trouve la ville de Laval actuelle[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le pont en construction, 2010.

Le pont Olivier-Charbonneau fit partie du projet de 7,2 kilomètres de complétion de l'autoroute 25. Créant un lien direct entre l'autoroute 440 à Laval et le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine il permet ainsi aux automobilistes d'éviter l'autoroute Métropolitaine, souvent congestionnée. Localement il permet aux automobilistes d'éviter le pont Pie-IX en amont.

La construction du pont a commencé au début de 2008, malgré une dernière tentative par Greenpeace pour bloquer le projet[2]. Le pont a été ouvert à la circulation le 21 mai 2011, à 12h30 (HAE)[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Section haubannée du pont.

Le pont Olivier-Charbonneau, est un pont à poutres d'acier avec une section haubanée de 500 mètres. Emprunté par l'autoroute 25, il comporte six voies de circulation, soit trois voies par direction séparées par un terre-plein central. Une piste cyclable est également aménagée du côté est du pont.

En juin 2011, peu après son ouverture, plus de 25 000 véhicules traversaient le pont quotidiennement[4]. Un an plus tard, soit en mai 2012, c'est plus de 35 000[5] véhicules qui empruntaient le pont chaque jour, soit 12,8 millions par année.

Administration et péage[modifier | modifier le code]

Le pont est la propriété de Concession A25, s.e.c., une société en commandite regroupant la Financière Macquarie ainsi que des entreprises de construction[6]. Il s'agit d'un modèle de financement en partenariat entre le gouvernement et l'entreprise privée. Il fait partie d'un des rares projets de construction d'infrastructures à avoir vu le jour avec ce modèle de financement.

L'entreprise utilise un mode de péage électronique sans arrêt, dans l'objectif d'éviter la congestion occasionnée par les guérites traditionnelles. Les usagers du pont peuvent activer un compte-client A25 au www.A25.com et installer un transpondeur (vignette électronique) sur le pare-brise de leur véhicule[7]. L'emprunt du pont sans transpondeur entraîne la photographie automatique de la plaque d'immatriculation du véhicule concerné puis l'envoi de la facture par courrier. Les usagers doivent acquitter leur droit de passage et les frais d'administration applicables dans le délai imparti, faute de quoi des frais de recouvrements additionnels peuvent s'ajouter la facture[8].

La grille tarifaire varie selon la longueur du véhicule (inférieure ou supérieure à 230 centimètres), l'heure de passage et éventuellement l'achalandage lorsque le trafic dépasse certains seuils. Le passage est gratuit pour les piétons, les cyclistes[9] et, depuis le 1er janvier 2016, pour les véhicules électriques[10].

J54759-70 Art-Pano4 20120919-162202 Pont-OlivierCharbonneau.jpg

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Le pont A25 devient pont Olivier Charbonneau - Actualités - Courrier Laval », sur www.courrierlaval.com, (consulté le 8 août 2016)
  2. « Le procès sur le pont de la 25 débute finalement lundi », sur greenpeace.org, (consulté le 8 août 2016)
  3. LaPresse.ca : Pont de l'A25: un anniversaire, un record... un recours?
  4. « Pont de l'A-25 : une structure qui rapporte gros », Agence QMI,‎ (lire en ligne)
  5. LaPresse.ca Fréquentation du pont de l'A25
  6. Concession A25, s.e.c. - Qui nous sommes
  7. « L'inauguration du pont A25: un après-midi festif malgré la pluie », sur journaldequebec.com, (consulté le 11 octobre 2016)
  8. Yvan Lamontagne, « Pont de la 25 : des frais de recouvrement qui font sourciller », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 8 août 2016)
  9. Grille tarifaire et autres informations (site officiel du consortium a25)
  10. Romain Schué, « Le pont de l’A25 reliant Laval et Montréal gratuit pour les véhicules électriques », sur journalmetro.com, (consulté le 8 août 2016)