Pailhès (Ariège)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pailhès.

Pailhès
Pailhès (Ariège)
Vue de Pailhès
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Saint-Girons
Canton Arize-Lèze
Intercommunalité Arize - Lèze
Maire
Mandat
Yvon Lassalle
2014-2020
Code postal 09130
Code commune 09224
Démographie
Gentilé Pailhésiens
Population
municipale
458 hab. (2015 en augmentation de 15,66 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 06′ 11″ nord, 1° 26′ 36″ est
Altitude Min. 267 m
Max. 532 m
Superficie 21,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte administrative de l'Ariège
City locator 14.svg
Pailhès

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Pailhès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pailhès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pailhès

Pailhès est une commune française située dans le département de l'Ariège, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Pailhésiens et les Pailhésiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située dans le massif du Plantaurel sur la Lèze et sur l'ancienne route nationale 628 entre Saint-Jean-de-Verges et Campagne-sur-Arize, elle fait partie du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pailhès[1]
Lanoux Artigat Madière
Sabarat Pailhès Monesple
Gabre Montégut-Plantaurel

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la Révolution, la baronnie de Pailhès jouait un rôle important dans la région. Avec quelques paroisses voisines, elle formait une enclave du Languedoc dans le Comté de Foix. Avec ses paroisses voisines, Pailhès faisait partie du diocèse épiscopal de Rieux et du diocèse civil de Toulouse. Voir cartes de Cassini et le site Histariège.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Yvon Lassalle PCF Agriculteur
2000 mars 2001 Georges Pons PCF  
juin 1995 2000 Michel Guiraud PCF  
mars 1965 juin 1995 Jean Pons PCF  
1955 mars 1965 Paul Benet    
1921 1955 Fernand Roumieu    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2015, la commune comptait 458 habitants[Note 1], en augmentation de 15,66 % par rapport à 2010 (Ariège : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5349587201 1111 2001 2991 3571 2861 325
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2121 1671 0951 1171 110979968908888
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
831801809658619570558529512
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
383365322307281297373403458
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Impulsé par la commune, un café associatif nommé "L'estanquet"[6] a ouvert sur la commune en 2016.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Amaël François, « Un bistrot municipal 100 % écolo réveille l'âme du village », La Dépèche du midi,‎ (lire en ligne)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :