Château de Pailhès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
château de Pailhès
Image illustrative de l'article Château de Pailhès
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Protection inscrit MH le 7 février 1997[1]
Coordonnées 43° 06′ 02″ nord, 1° 26′ 42″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Midi-Pyrénées
Subdivision administrative Ariège
Commune Pailhès

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
château de Pailhès

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
château de Pailhès

Le château de Pailhès est un château médiéval qui domine le village actuel de Pailhès du haut de son promontoire rocailleux. Situé à 13 km du Maz-d'Azil, à 22 km de Pamiers et à 24 km de Foix, Pailhès est au carrefour des routes de Foix à Lézat et de Pamiers à Saint-Girons.

Architecture[modifier | modifier le code]

Aux confins du Plantaurel, dernier élan des Pyrénées, cluse géologique aspirant trois vallées, trois voies, le château se situe sur un pli de roches qui libère la Lèze vers la plaine. Posté sur son sommet stratégique, le château dévoile ses différentes facettes, prisme des périodes : base médiévale du XIIe siècle remaniée à la Renaissance, au XVIIIe siècle jusqu’à nos jours.

Après Foix, le château de Pailhès est l’un des plus anciens encore en état. C'est un bel exemple de l'architecture militaire médiévale avec son accès par une porte surmontée d'un assommoir et sa citerne moyenâgeuse au centre de la cour. Sa base médiévale datant du XIIe siècle s’est vue remaniée et complétée par des travaux aux XVe, XVIe et XVIIIe siècles. Ces diverses modifications ont donné au château de Pailhès une allure unique et fantaisiste qu’acheva de perturber une énorme construction du XVIIIe siècle.

Le logis construit au XIVe siècle est flanqué d'une tourelle contenant un escalier en vis en bois. La salle des gardes conserve la trace de graffiti supposé du XVIe siècle et une chambre du château aurait hébergé le futur Henri IV. Il a appartenu aux familles Amiel, de Villemur, puis à partir de 1762, à la famille de Lafage de Pailhès, jusqu'en 2006 [1].

Une orangerie et la chapelle est située au sud qui a été inscrite monument historique le 21 janvier 1997 (et sa cloche est objet classé)[1].

Le château se situe également à l’une des entrées du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises. Le château est une propriété privée.

L'Asso du château[modifier | modifier le code]

Cette association a pour objet le regroupement de moyens humains et financiers pour la sauvegarde, la restauration, la mise en valeur du château et de son environnement.


Notes et références[modifier | modifier le code]

1. BOUSCATEL Vincent : Pailhès, un château, une terre, des seigneurs (2010)

ANnexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]