José Luis Munuera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Munuera)
Aller à : navigation, rechercher
José Luis Munuera
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
Lorca (Région de Murcie)
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnole
Profession
dessinateur de bande dessinée

José Luis Munuera est un dessinateur espagnol de bande dessinée, né le à Lorca, dans la région de Murcie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et révélation avec Sfar (années 1990)[modifier | modifier le code]

Il fait ses études aux Beaux-Arts de Grenade où il a un penchant pour le dessin humoristique. Parmi ses lectures favorites, il cite Spirou et Fantasio ou encore Astérix. Il découvre malheureusement que les éditeurs préfèrent les comics ou les mangas à son style comique. Plus tard, il se rend à Angoulême où il rencontre Joann Sfar. Ensemble ils donneront vie aux trois tomes des Potamoks, aux éditions Delcourt, entre 1996 et 1997, puis quatre tomes de Merlin (1999-2000), chez Dargaud.

En 2000, c'est toujours chez Dargaud qu'il signe une adaptation en one-shot du film d'animation des studios Dreamworks, La Route d'Eldorado.

Collaboration avec Morvan (années 2000)[modifier | modifier le code]

Le cinquième tome de Merlin est marqué par un changement de scénariste : Sfar cède sa place à Jean-David Morvan que Munera avait rencontré dès 1999. Un sixième et dernier tome sort en 2003. Parallèlement, ils réalisent une nouvelle série, originale et décalée, Sir Pyle S. Culape, centrée sur un médecin spécialisé dans les monstres aux troubles psychologiques. Les éditions Soleil publieront seulement trois tomes de ces aventures fantastiques, entre 2001 et 2003.

Mais en 2004, le tandem se consacre simultanément à deux séries : tout d'abord une création originale, Nävis, co-scénarisée par Philippe Buchet. Cet univers fantastique va se déployer sur cinq alnums publiés par Delcourt entre 2004 et 2009.

Parallèlement, ils se voient confier par les éditions Dupuis la destinée de leur série historique, Spirou et Fantasio, arrêtée en 1999 suite au départ soudain du duo Tome & Janry.

Leur premier album pour la série est le tome 47, Paris-sous-Seine. Une localisation de l'intrigue à Paris et un découpage original du récit marque une rupture nette avec le ton de leurs prédécesseurs. Mais le suivant, L'homme qui ne voulait pas mourir, puise dans la mythologie du personnage, et s'avère bien plus respectueux de l'héritage. En revanche, Spirou et Fantasio à Tokyo confirme un virage plus contemporain et influencé par le manga. Un cinquantième album sera livré en 2008, en collaboration avec Yann, qui bouscule encore davantage les fondations de la série. Mais dès janvier 2007, il est annoncé que le tandem n'est pas reconduit[1].

Carrière en solo (années 2010)[modifier | modifier le code]

Munera se sépare dans la foulée de Morvan, et œuvre quasi-exclusivement pour Dargaud : d'abord le one-shot Le Signe de la lune avec Enrique Bonet (2009). Puis en 2010, il écrit et dessine la série jeunesse Walter le loup (2 tomes) tout en participant à l'album collectif Vies tranchées, pour Delcourt.

En 2011, il s'allie à son compatriote Juan Díaz Canales - le scénariste de l'acclamée série Blacksad - pour livrer les deux parties de Fraternity, toujours pour Dargaud. Parallèlement, il se frotte de nouveau à un mythe de la bande dessinée bande dessinée franco-belge en dessinant les planches de deux tomes du spin-off P'tit Boule & Bill, écrit par Laurence Gillot.

Le dessinateur (à gauche) à une masterclass du Festival Spirou de Bruxelles, en septembre 2016.

Mais c'est en 2014 qu'il fait son grand retour chez Dupuis, avec une nouvelle série originale, Les Campbell. Il développe l'univers sur une idée du rédacteur en chef du le Journal de Spirou, Frédéric Niffle[2]. Il parvient à livrer 3 albums en 2 années consécutives, pour lesquels il propose un scénario structuré de façon ambitieuse, mais dessinée de façon classique.

En novembre 2016, il est révélé qu'il travaille sur une série dérivée de l'univers de Spirou et Fantasio consacrée au personnage de Zorglub, qu'il scénarise et dessine seul[3]. Le premier tome paraît en juin 2017.

Il contribue aussi à des albums collectifs hommage consacrés à d'autres mythes des Éditions Dupuis : Les Tuniques Bleues (octobre 2016), Gaston Lagaffe (octobre 2017) et le Marsupilami (novembre 2017).

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Terra Incognita, Delcourt, 1996
  2. Les fontaines rouges, Delcourt, 1996
  3. Nous et le désert, Delcourt, 1997
  1. Jambon et Tartine, 1999, Dargaud
  2. Merlin contre le père Noël, 1999, Dargaud
  3. Merlin va à la plage, 2000, Dargaud
  4. Le roman de la mère de Renard, 2001, Dargaud
  5. Tartine et Yseult, 2002, Dargaud
  6. Merlin papa, 2003, Dargaud
  1. Mythecin généraliste, Soleil, 1999
  2. Mauvais souvenirs, Soleil, 2001
  3. Rien ne se perd..., Soleil, 2003
  • La Route d'Eldorado (adaptation du dessin animé), Dargaud, 2000
  1. Houyo, Delcourt (collection Neopolis), 2004
  2. Girodouss, Delcourt (collection Neopolis), 2005
  3. Latitzoury, Delcourt (collection Neopolis), 2007
  4. Il vous reste de l'énergie ?, Delcourt (collection Neopolis), 2008
  5. Princesse Nävis, Delcourt (collection Neopolis), 2009
  1. 47. Paris-sous-Seine, 2004, Dupuis
  2. 48. L'homme qui ne voulait pas mourir, 2005, Dupuis
  3. 49. Spirou et Fantasio à Tokyo, 2006, Dupuis
  4. 50. Aux sources du Z, 2008, Dupuis
  1. La nuit du bébé-garou, 2010, Dargaud
  2. Faim de renard !, 2010, Dargaud
  1. Livre 1, 2011, Dargaud
  2. Livre 2, 2011, Dargaud
  • P'tit Boule & Bill avec Laurence Gillot
  1. La partie de crêpes, 2011, Dargaud
  2. Noël Indien, 2011, Dargaud
  • Les Campbell
  1. Inferno, 2014, Dupuis
  2. Le redoutable pirate Morgan, 2014, Dupuis
  3. Kidnappé, 2015, Dupuis
  4. L'or de Saint-Brandamo , 2016, Dupuis
  • Zorglub
  1. La fille du Z, 2017, Dupuis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]