Lysanias II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article parle de Lysanias tétrarque d'Iturée en poste en 29, mentionné dans l'évangile attribué à Luc. Pour le roi d'Abilène qui règne vers 40 av. J.-C., voir Lysanias.

Lysanias II est un tétrarque d'Iturée (aussi appelé Abilène) à partir d'une date inconnue située avant 29, jusqu'à 37 où sa tétrarchie est jointe à celle de Philippe pour former le nouveau royaume que l'empereur Caligula donne à Agrippa Ier[1]. Selon Eusèbe de Césarée qui se réfère à un passage de l'œuvre de Flavius Josèphe qui ne figure plus dans les versions que nous connaissons, Lysanias aurait obtenu sa tétrarchie en 6 ap. J.-C. lors de la réorganisation des territoires de Palestine, après la destitution d'Hérode Archélaos[2]. Selon Gilbert Picard, il s'agirait d'un fils qu'Hérode Ier le Grand a eu avec une de ses dix épouses[3].

Nous savons par l'évangéliste Luc qu'en 29 l'Abilène était dirigée par un souverain (que Luc nomme « tétrarque ») du nom de Lysanias. Après le meurtre de Caligula (janvier 41), Claude le nouvel empereur confirme le don cette tétrarchie d'Abilène à Hérode Agrippa Ier, petit-fils d'Hérode Ier le Grand. Sous les règnes d'Agrippa Ier et d'Agrippa II, Abila est désigné à deux reprises comme l'ancienne tétrarchie de Lysanias par Flavius Josèphe[4] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, Livre XVIII, VI, 10, (237).
  2. Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, T. I, IX, 1.
  3. Gilbert Picard, « La date de naissance de Jésus du point de vue romain, p. 800.
  4. L'empereur Claude « donna à Agrippa (II) la tétrarchie de Philippe et la Batanée, en y ajoutant la Trachonitide et Abila, c'est-à-dire la tétrarchie de Lysanias, mais il lui enleva Chalcis qu'il avait gouvernée pendant quatre ans. cf. Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, Livre XX, VII, 1.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Maurice Sartre, Le Haut Empire romain, "Les provinces de la Méditerranée orientale d'Auguste aux Sévères" Points Histoire (1997) (ISBN 2 02 028153 8)