Liste de ponts du département de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste de ponts de la Dordogne recense les principaux ponts situés sur le département de la Dordogne.

Ponts de longueur supérieure à 100 m[modifier | modifier le code]

Les ouvrages de longueur totale supérieure à 100 m du département de la Dordogne sont classés ci-après par gestionnaires de voies.

Autoroute[modifier | modifier le code]

Sur l'autoroute A89 :

  • Viaduc de l'Elle, situé à Villac, long de 475 m, il domine la vallée de l'Elle de 108 m [1]
  • Viaduc de la Crempse, situé au sud de Mussidan, long de 307 m, il surplombe la vallée de la Crempse de 20 m environ.
  • Viaduc du Douime, situé sur la commune d'Azerat, long de 290 m, il franchit la vallée du ruisseau le Douime à 32 m de hauteur[2].
  • Viaduc du Ribeyrol, entre Villac (en Dordogne) et Cublac (en Corrèze), long de 259 m et haut de 40 m, franchit à deux reprises une boucle du Ribeyrol (ou ruisseau de Savignac [3]), un petit affluent de l'Elle [1]

Routes nationales[modifier | modifier le code]

Route nationale 21 :

Routes départementales[modifier | modifier le code]

  • Pont de Lalinde sur la Dordogne, D29, entre Lalinde et Couze-et-Saint-Front (213,80 m[5]). Le pont de Lalinde a été construit entre le 1er mai 1879 et le 1er novembre 1881. Il a été inauguré le 26 mars 1882. La municipalité de Lalinde a prévu la construction du pont sans péage pour le passage. C'est un pont en arc de huit arches en maçonnerie. À sa construction, le tablier du pont avait une largeur de chaussée de 4,60 m avec deux trottoirs de moins d'un mètre de largeur. Sa largeur de chaussée étant insuffisante, il a été réhabilité pour avoir une largeur de chaussée de 6,50 m de large.
  • Pont de Couze sur la Dordogne, D660, entre Lalinde, à Port-de-Couze, et Couze-et-Saint-Front. Le pont a été construit en 1840 pour remplacer un bac. Il a été financé grâce à un péage qui n'a été supprimé qu'en 1893. En effet le pont de Lalinde ayant été prévu gratuit par la municipalité de Lalinde, la municipalité de Couze-et-Saint-Front a dû accepter de rendre le pont de Couze lui aussi gratuit. On peut encore voir deux guérites de l'ancien octroi, une sur chaque rive.
  • Pont de Groléjac sur la Dordogne, D704, pont suspendu en béton armé construit en 1932 sur les plans d'Albert Caquot.
  • Pont d'Europe à Terrasson sur la Vézère, D6089.
  • Pont de Bergerac, ou Vieux pont de Bergerac, seul pont permettant de franchir la Dordogne à Bergerac jusqu'à la construction du second pont routier de Bergerac, il s'est effondré et sa reconstruction n'a commencé que pendant le Premier Empire. Le pont est mis en service en 1825. Il supporte la D709E4.
  • Second pont de Bergerac sur la Dordogne, ou pont Louis Pimont, pont en béton précontraint de trois travées construit en 1974-1975 pour désengorger le vieux pont. Il a été inauguré le 15 septembre 1975. Il supporte la D936E1.
  • Pont des Gilets sur la Dordogne, entre Bergerac et Cours-de-Pile, pont métallique construit par l'entreprise de Gustave Eiffel en 1882-1884 pour la ligne de chemin de fer Bergerac-Marmande par Eymet ouverte en novembre 1886. Le tablier a été mis en place par lançage à partir d'une rive. La ligne de chemin de fer Bergerac-Marmande ayant fermé en 1953, le pont a été transformé en pont routier pour la D660E1.
  • Pont du contournement ouest de Bergerac, permet à la D709 de franchir la Dordogne, entre Prigonrieux et Saint-Laurent-des-Vignes.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Ponts de longueur comprise entre 50 m et 100 m[modifier | modifier le code]

Les ouvrages de longueur totale comprise entre 50 et 100 m du département de la Dordogne sont classés ci-après par gestionnaires de voies.

Autoroute[modifier | modifier le code]

Routes nationales[modifier | modifier le code]

Routes départementales[modifier | modifier le code]

  • Déviation de Château-l'Évêque, D939. De configuration unique « en courbe et en surplomb », cet ouvrage d’art est un pont route de type Pont Mixte, en métal et en béton. Long de 75,9 m, il franchit la ligne SNCF, le ruisseau de la Beauronne et le chemin de halage.
  • Pont des Barris, à Périgueux, franchit l'Isle.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]


Ponts présentant un intérêt architectural ou historique[modifier | modifier le code]

Le pont coudé de Brantôme

Les ponts de la Dordogne inscrits à l'inventaire national des monuments historiques[6] sont recensés ci-après :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Objectif A89, Édition Gironde-Dordogne n° 26 d'avril 2007 [1], journal émis par les Autoroutes du sud de la France
  2. Objectif A89, Édition Gironde-Dordogne n° 21 de janvier 2004, journal émis par les Autoroutes du sud de la France
  3. Pour l'IGN, carte 2035 E, c'est le Ribeyrol que le Sandre nomme ruisseau de Savignac
  4. Pont de Bergerac sur Stucturae, consulté le 2 juin 2011.
  5. Anne-Marie Sopkowitz, Le pont de Lalinde fermé d'avril à juillet, Sud Ouest édition Périgueux du 1er novembre 2010.
  6. Base de données Mérimée du Ministère de la Culture et de la Communication

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]