Ligne de Condat - Le Lardin à Sarlat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Condat - Le-Lardin à Sarlat
Image illustrative de l’article Ligne de Condat - Le Lardin à Sarlat
La gare de Montignac en 1905.
Pays Drapeau de la France France
Historique
Fermeture Ligne fermée
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 627 000
Écartement Voie normale (1,435 m)
Nombre de voies Voie unique

La ligne de Condat - Le-Lardin à Sarlat est une ligne de chemin de fer française à écartement standard et à voie unique aujourd'hui désaffectée qui reliait les gares de Condat - Le Lardin et Sarlat.

Elle constitue la ligne 627 000 du réseau ferré national.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi du (dite plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en no 97, une ligne de « Nontron à ou près Sarlat, en passant par ou près Thiviers, Villiac et Condat, avec embranchement d'Hautefort à un point à déterminer entre Objat et Brive (entraînant la suppression de la ligne de Nontron à Périgueux) »[1]. Elle est déclarée d'utilité publique par une loi le [2].

La ligne est concédée à titre définitif par l'État à la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le . Cette convention est approuvée par une loi le suivant[3].

Le service voyageurs est interrompu le , la ligne est fermée le et déferrée en 1955.

Quelques gares désaffectées existent encore. La mairie de Proissans est installée dans l'ancien bâtiment voyageurs. La gare de Salvignac est aujourd'hui propriété privée, ainsi que celle de La Croix Rouge (Sarlat). Les maisonnettes des PN 94, 97 et 102 sont encore inhabitées. Quelques kilomètres de la ligne sont aménagés par route publique (visite de 9 mars 2015)[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « no 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République française, Paris, Imprimerie nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  2. « no 10951 - Loi qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer de Nontron à Sarlat, avec embranchement d'Hautefort au Burg-Allassac sur la ligne de Nexon à Brive : 28 juillet 1881 », Bulletin des lois de la République française, Paris, Imprimerie nationale, série XII, vol. 23, no 647,‎ , p. 382 - 383 (lire en ligne).
  3. « no 14217 - Loi qui approuve la convention passée, le 28 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer de Paris à Orléans : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République française, Paris, Imprimerie nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 352 - 359 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]