Pont des Barris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont des Barris
(pont Neuf)
Le pont des Barris en 2014, vu depuis l'aval.
Le pont des Barris en 2014, vu depuis l'aval.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Périgueux
Coordonnées géographiques 45° 11′ 00″ N, 0° 43′ 29″ E
Fonction
Franchit l'Isle
Fonction Viaduc routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en maçonnerie
Construction
Construction 18601861
Inauguration 1862
Historique
Anciens noms Pont (coudé) de Tournepiche, pont Vieux, Vieux Pont

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont des Barris (pont Neuf)

Géolocalisation sur la carte : Périgueux

(Voir situation sur carte : Périgueux)
Pont des Barris (pont Neuf)

Le pont des Barris, ou pont Neuf, est un pont en maçonnerie situé à Périgueux, dans le département français de la Dordogne. Il a remplacé le pont (coudé) de Tournepiche, également dénommé pont Vieux ou Vieux Pont.

Histoire et architecture[modifier | modifier le code]

Le pont des Barris en 1908.

Les premières mentions d'un pont sur l'actuel site du pont des Barris remontent aux XIIe et XIVe siècles : durant ces périodes est reconstruit et restauré à plusieurs reprises le pont de Tournepiche, sixième et dernier pont sur l'Isle en amont[Note 1], à l'extrémité est-nord-est du Puy-Saint-Front[1]. Il sépare le faubourg des Barris du reste de la cité[2]. Au Moyen-Âge, trois des trente tours de la ville se dressent sur et aux extrémités du pont : « La 25e [tour] était à l'entrée du Vieux-Pont. La 26e occupait le carré de ce même pont, et la 27e était en avant »[3]. Côté ville se dressait la tour Mosnier, sur le pont s'élevait la tour du Mitan du Pont et du côté du faubourg des Barris, il s'agissait de la tour Notre-Dame du Pont, surmontée d'une chapelle[4]. Une des arches du pont est reconstruite en 1434, le cours de l'Isle étant alors détourné le temps des travaux, et sa chaussée est pavée en 1464[4]. Les tours du pont sont recouvertes en 1660 et l'une d'entre elles est rebâtie en 1681[4].

Parmi les six ponts qui traversent l'Isle au niveau de Périgueux[Note 1], seuls quatre sont encore debout dans la première moitié du XIXe siècle[1]. Par opposition au pont Neuf dont la construction se termine en 1767, le pont de Tournepiche est également appelé pont Vieux ou Vieux Pont[5]. Il est démoli en décembre 1860[4].

Pour le remplacer, un nouveau pont, construit en 1860-1861, est mis en service en 1862[6], dans le cadre d'un projet de désenclavement de Périgueux[7] comprenant la création entre 1860 et 1864 de quais depuis le pont de Tournepiche jusqu'au pont Saint-Georges[8]. Bâti à une centaine de mètres de la cathédrale Saint-Front et à l'angle des maisons des Quais, il est formé de trois arches s'appuyant sur deux piles protégées par des avant-becs et des arrière-becs de forme arrondie[6]. Dans un premier temps, ce nouveau pont conserve l'appellation de pont Vieux, ou Vieux Pont, jusqu'en 1890, date à laquelle on le nomme désormais pont des Barris, ou pont Neuf[5]. En 1963, le pont est élargi[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sur les sept ponts signalés par Wlgrin de Taillefer, un se situe sur le ruisseau du Toulon, les six autres franchissant l'Isle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wlgrin de Taillefer 1825, p. 8-11.
  2. Wlgrin de Taillefer 1825, p. 593.
  3. Wlgrin de Taillefer 1825, p. 632.
  4. a b c et d Penaud 2003, p. 559-560.
  5. a et b Penaud 2003, p. 405.
  6. a b et c Penaud 2003, p. 63-64.
  7. Genty 1984.
  8. Penaud 2003, p. 427.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l’architecture : StructuraeVoir et modifier les données sur Wikidata