Jean Gatel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Gatel
Illustration.
Fonctions
Député de la 4e circonscription de Vaucluse
Prédécesseur Aucun (scrutin à la proportionnelle)
Successeur Thierry Mariani
Prédécesseur Marie-Madeleine Signouret
Successeur Jean-Pierre Lambertin
Secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense
Conseiller général de Vaucluse
Vice-président du conseil général de Vaucluse
Circonscription Canton d'Orange-Ouest
Adjoint au maire d'Orange
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Vienne (Isère)
Nationalité Française
Parti politique PS (jusqu'en 2015)
NGS (depuis 2015)
Profession Professeur

Jean Gatel, né le à Vienne (Isère), est un homme politique français. Il est secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense en 1983-1984 et député de Vaucluse entre 1981 et 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Vienne en 1948, Jean Gatel, professeur d'économie de formation, est entré en politique en 1978 en tant que candidat socialiste aux législatives à Orange. Il devient en Vaucluse premier secrétaire fédéral en 1979. Il est élu député en 1981 et Secrétaire de la Commission de la Défense. Après avoir soutenu François Mitterrand au Congrès de Metz, il l'accueille à son domicile à Orange, le , lors des manifestations militaires. Contrairement à une rumeur sur une éventuelle erreur de nomination liée au suffixe de son patronyme en "el"[1], Jean Gatel a bien été choisi en personne par François Mitterrand le pour devenir Secrétaire d'État auprès de Charles Hernu, Ministre de la Défense. Il appartient également au gouvernement de Laurent Fabius comme secrétaire d'État, chargé de l'économie sociale auprès du Premier Ministre, du au [2]. Il est de nouveau député de Vaucluse du au . Il occupe alors la fonction de vice-président de la Commission de la Défense à l'Assemblée nationale. Il intègre la fonction publique territoriale en 1994 dans l'Hérault puis en Vaucluse, alternant les fonctions de directeur de cabinet des présidents et directeur des Services économiques des départements concernés. Il est élu conseiller municipal d'opposition à Orange en mars 2008 après avoir été tête de liste d'Union des Démocrates et Républicains, hostiles à Jacques Bompard. Tout au long de sa carrière politique, Jean Gatel a agi pour promouvoir le secteur de l'économie sociale et solidaire.

En , il est signataire, avec des dissidents de la France insoumise, d'un appel paru au JDD du , pour une action centrée sur la conquête de la souveraineté populaire par une 6e République.

Mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gouvernement : « Allô ! Je vais te proposer le Budget. Je t’embrasse » », sur rue89.com, (consulté le 6 février 2015)
  2. Pierre Favier - Michel Martin-Roland, La Décennie Mitterrand, Paris, Seuil, tome 1 Les ruptures, p.119
  3. Modifications à la composition de l'Assemblée nationale pendant la VIIe législature.

Lien externe[modifier | modifier le code]