Grand Prix automobile d'Australie 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'Australie 2017
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 57 (au lieu des 58 prévus)
Longueur du circuit 5,303 km
Distance de course 302,271 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
h 24 min 11 s 672
(vitesse moy. 215.409 km/h)
Pole position Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 22 s 188
(vitesse moyenne : 232,282 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 26 s 538
(vitesse moy. : 220.605 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Australie 2017 (2017 Formula 1 Rolex Australian Grand Prix), disputé le sur le circuit d'Albert Park, est la 957e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la 33e édition du Grand Prix d'Australie comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et de la première manche du championnat 2017.

Ce Grand Prix d'ouverture de la saison 2017 marque l'apparition de monoplaces reconfigurées à la suite d'importants changements de la réglementation concernant la taille et la masse des châssis, les ailerons des monoplaces, les pneus (plus larges à l'avant et à l'arrière), le tout générant plus d'appui avec pour objectif de les rendre « plus agressives » et plus rapides.

Depuis 2014 et l'avènement des moteurs V6 turbocompressés hybrides, Lewis Hamilton n'a jamais laissé un seul concurrent lui ravir la pole position sur le circuit de l'Albert Park ; il place sa Mercedes en haut de la grille de départ pour la quatrième fois consécutive dans ce Grand Prix d'ouverture, et réalise la soixante-deuxième pole position de sa carrière. Il améliore le temps de sa pole position de 2016 de plus d'une seconde et huit dixièmes. Sebastian Vettel, en réalisant au volant de sa Ferrari SF70H, le deuxième temps, à 268 millièmes de seconde d'Hamilton, prive Valtteri Bottas d'un départ en première ligne pour ses débuts au volant d'une Flèche d'Argent ; il s'élance néanmoins en deuxième ligne, aux côtés de Kimi Räikkönen, l'autre pilote Ferrari. Max Verstappen devance Romain Grosjean sur la troisième ligne devant Felipe Massa, septième pour son « retour » après une retraite avortée. Le « régional de l'étape » Daniel Ricciardo, victime d'une sortie de piste dans la troisième phase des qualifications, est contraint de s'élancer en dixième position, en cinquième ligne.

Sebastian Vettel offre sa 225e victoire à Ferrari et s'adjuge son quarante-troisième succès personnel, au terme de 57 tours de course sur les 58 prévus, une première procédure de départ ayant été annulée. Le pilote et son écurie n'avaient plus fêté la victoire depuis le Grand Prix de Singapour 2015. Pour s'imposer au volant de sa Ferrari SF70H, le quadruple champion du monde allemand reste tout d'abord très proche de Lewis Hamilton, qui a réussi son départ en tête, durant les dix-sept premiers tours. Lorsque sa Mercedes perd de l'adhérence, Hamilton doit s'arrêter au stand pour changer de pneus et ressort dans le trafic, bloqué par Max Verstappen qu'il ne parvient pas à doubler. Vettel procède à son arrêt à la fin de sa 23e boucle et reprend la piste devant eux pour filer vers la victoire sans être inquiété ; Il s'installe définitivement en tête au 25e tour, après les arrêts de Bottas et de Räikkönen, éphémères leaders, tandis qu'Hamilton récupère la deuxième place après celui de Verstappen, mais il ne parvient pas par la suite à revenir sur Vettel. Valtteri Bottas, en terminant troisième, monte sur son dixième podium, son premier pour Mercedes et, comme sur la grille de départ, devance Kimi Räikkönen. Max Verstappen cinquième et Felipe Massa sixième sont les derniers pilotes à franchir la ligne d'arrivée dans le même tour que le vainqueur. Les deux Force India et les deux Toro Rosso prennent les points restants : Sergio Pérez septième devant Carlos Sainz Jr., Daniil Kvyat et Esteban Ocon qui marque le premier point de sa carrière.

Treize voitures sont à l'arrivée, avec notamment l'abandon de Daniel Ricciardo, bloqué sur le 6e rapport dans le tour de formation, parti des stands à deux tours du peloton, et définitivement lâché par la mécanique après 25 tours, et celui de Romain Grosjean, moteur en fumée au bout de 13 boucles alors qu'il occupait le septième rang.

Le premier classement du championnat du monde est celui de la course. Sebastian Vettel prend les commandes avec 25 points, devant Lewis Hamilton (18 points) et Valtteri Bottas (15 points). Chez les constructeurs, Ferrari totalise 37 points pour devancer Mercedes (33 points), Red Bull (10 points), Williams (8 points), Force India (7 points) et Toro Rosso (6 points). Les autres écuries n'ont pas marqué.

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Melbourne
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 12 h à 13 h 30[modifier | modifier le code]

Daniil Kvyat au Grand Prix d'Australie 2017.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 24 s 220
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 24 s 803 + 0 s 583
3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 24 s 886 + 0 s 666
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 246 + 1 s 026
5 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 25 s 372 + 1 s 152
6 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 25 s 464 + 1 s 244
Schéma des résultats de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie 2017
Schéma des résultats de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie 2017.

Deuxième séance, le vendredi de 16 h à 17 h 30[modifier | modifier le code]

Esteban Ocon au Grand Prix d'Australie 2017.
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 23 s 620
2 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 24 s 167 + 0 s 547
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 24 s 176 + 0 s 556
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 24 s 525 + 0 s 905
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 24 s 650 + 1 s 030
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 013 + 1 s 393
  • Dès cette deuxième séance d'essais libres, Lewis Hamilton bat, en 1 min 23 s 620, le temps de la pole position qu'il avait réalisée en 2016 (1 min 23 s 837).
Schéma des résultats de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie 2017
Schéma des résultats de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie 2017.

Troisième séance, le samedi de 14 h à 15 h[modifier | modifier le code]

Fernando Alonso au Grand Prix d'Australie 2017.
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 23 s 380
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 23 s 859 + 0 s 479
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 23 s 870 + 0 s 490
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 23 s 988 + 0 s 608
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 25 s 063 + 1 s 683
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 092 + 1 s 712
Schéma des résultats de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie 2017
Schéma des résultats de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie 2017.

Séance de qualification, le samedi de 17 h à 18 h[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Nico Hülkenberg au Grand Prix d'Australie 2017.
Pascal Wehrlein au Grand Prix d'Australie 2017.
Lance Stroll au Grand Prix d'Australie 2017.
Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 24 s 191 1 min 23 s 251 1 min 22 s 188
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 25 s 210 1 min 23 s 401 1 min 22 s 456
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 24 s 514 1 min 23 s 215 1 min 22 s 481
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 24 s 352 1 min 23 s 376 1 min 23 s 033
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 24 s 482 1 min 24 s 092 1 min 23 s 485
6 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 25 s 419 1 min 24 s 718 1 min 24 s 074
7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 25 s 099 1 min 24 s 597 1 min 24 s 443
8 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 1 min 25 s 542 1 min 24 s 997 1 min 24 s 487
9 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 1 min 25 s 970 1 min 24 s 864 1 min 24 s 512
10 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 25 s 383 1 min 23 s 989 Pas de temps
11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 25 s 064 1 min 25 s 081
12 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 24 s 975 1 min 25 s 091
13 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 25 s 872 1 min 25 s 425
14 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 26 s 009 1 min 25 s 568
15 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 26 s 236 1 min 26 s 465
16 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Sauber-Ferrari 1 min 26 s 419
17 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 26 s 847
18 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1 min 26 s 858
19 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 27 s 143
20 Drapeau de la Grande-Bretagne Jolyon Palmer Renault 1 min 28 s 244
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 30 s 084 (107 % de 1 min 22 s 188)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Lance Stroll, auteur du dix-neuvième temps, est pénalisé d'un recul de cinq places à la suite d'un changement de boîte de vitesses consécutif à sa sortie de piste vers la fin de la troisième séance d'essais libres ; il s'élance de la dernière place de la grille de départ[6],[7].
  • Daniel Ricciardo, auteur du dixième temps, est pénalisé d'un recul de cinq places à la suite d'un changement de boîte de vitesses ; il s'élance de la quinzième place de la grille de départ[8].
La grille de qualification du Grand Prix d'Australie 2017
Schéma de la grille de départ du Grand Prix d'Australie 2017
La grille de départ du Grand Prix d'Australie 2017

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Kevin Magnussen au Grand Prix d'Australie 2017.
Sebastian Vettel au Grand Prix d'Australie 2017.
Classement de la course[9]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 57 1 h 24 min 11 s 672 (215,409 km/h) 2 25
2 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 57 + 9 s 975 1 18
3 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 57 + 11 s 250 3 15
4 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 57 + 22 s 393 4 12
5 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 57 + 28 s 827 5 10
6 19 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 57 + 1 min 23 s 386 7 8
7 11 Drapeau du Mexique Sergio Perez Force India-Mercedes 56 + 1 tour 10 6
8 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Toro Rosso-Renault 56 + 1 tour 8 4
9 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 56 + 1 tour 9 2
10 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 56 + 1 tour 13 1
11 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hulkenberg Renault 56 + 1 tour 11
12 36 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Sauber-Ferrari 55 + 2 tours 16
13 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 55 + 2 tours 18
Abd. 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 50 Suspension 12
Abd. 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 46 Suspension 17
Abd. 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 40 Freins 20
Abd. 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 25 Moteur Pitlane
Abd. 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 21 Hydraulique 14
Abd. 30 Drapeau du Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 15 Freins 19
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 13 Fuite d'eau 6

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Remise des trophées[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur : John Eren, ministre du tourisme et des grands événements, des sports et des vétérans ;
  • Constructeurs : Jackie Stewart, ambassadeur Rolex et ancien pilote de Formule 1 ;
  • Deuxième : John Harnden, Australian Grand Prix Corporation ;
  • Troisième : Andrew Papadopoulos, président de la confédération australienne du sport automobile.

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[13]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 25
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 18
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 15
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 12
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 10
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 8
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 6
8 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 4
9 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 2
10 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1
Constructeurs[14]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 37
2 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 33
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 10
4 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 8
5 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 7
6 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Renault 6

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix d'Australie 2017 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • En terminant troisième pour son premier départ Grand Prix avec l'écurie Mercedes, Valtteri Bottas monte sur le dixième podium de sa carrière[23] ;
  • Esteban Ocon marque son premier point en Grand Prix[24] ;
  • Esteban Ocon devient à 20 ans, 6 mois et 9 jours le plus jeune pilote français à inscrire un point en Grand Prix[25] ;
  • Sebastian Vettel est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[26] ;
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix de Formule 1 dont deux meilleurs tours en course et quatre podiums, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 ROLEX AUSTRALIAN GRAND PRIX PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 24 mars 2017)
  2. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 ROLEX AUSTRALIAN GRAND PRIX PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 24 mars 2017)
  3. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 ROLEX AUSTRALIAN GRAND PRIX PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  4. a et b Benjamin Vinel, « Pascal Wehrlein déclare forfait pour Melbourne ! », sur motorsport.com, (consulté le 25 mars 2017)
  5. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 ROLEX AUSTRALIAN GRAND PRIX QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  6. Grégory Demoen, « Stroll : "Je suis franchement déçu" », sur f1i.fr, (consulté le 25 mars 2017)
  7. (en) Formula One Administration, « Qualifying - Hamilton on pole as Ricciardo crashes out », sur formula1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  8. « Australie 2017 - Grille de départ », sur statsf1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  9. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 ROLEX AUSTRALIAN GRAND PRIX - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  10. « Australie 2017 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  11. « Australie 2017 Meilleurs tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  12. « Australie 2017 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  13. « Australie 2017 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  14. « Australie 2017 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  15. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 25 mars 2017)
  16. a b et c « 2017 Australian GP - ChicaneF1.com », sur www.chicanef1.com (consulté le 20 juillet 2018)
  17. « Sebastian Vettel Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  18. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  19. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  20. « Mercedes Podiums », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  21. « Antonio Giovinazzi Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  22. « Lance Stroll Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  23. « Valtteri Bottas podiums », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  24. « Esteban Ocon points », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  25. « Points par âge », sur statsf1.com, (consulté le 26 mars 2017)
  26. Fabien Gaillard,, « Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du Grand Prix d'Australie 2017 », sur motorsport.com, (consulté le 26 mars 2017)
  27. Gaël Angleviel, « Grand Prix d'Australie 2017 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 23 mars 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :