Jolyon Palmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jolyon Palmer
Photographie d'un homme brun à la peau blanche.

Jolyon Palmer en 2016

Biographie
Date de naissance (26 ans)
Lieu de naissance Horsham, Sussex de l'Ouest, Angleterre
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Site web jolyonpalmer.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2015
Qualité Pilote automobile
Équipe Drapeau : France Renault F1 Team (depuis 2016)
Statistiques
Numéro permanent 30
Nombre de courses 33
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0
Podiums 0
Victoires 0

Jolyon Palmer, né le , est un pilote automobile britannique. Il est le fils de Jonathan Palmer. Vainqueur du championnat de GP2 Series 2014, il fait ses débuts en Formule 1 en 2016 au sein de l'écurie Renault F1 Team.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en sport automobile[modifier | modifier le code]

Jolyon Palmer fait ses débuts en compétition automobile en T Cars en 2005. En trois saisons, il remporte deux victoires. Il passe, de 2007 à 2009, en Formule Palmer Audi et remporte quatre victoires pour une troisième place finale en 2008.

En 2010, grâce à ses cinq victoires, il devient vice-champion de Formule 2 et peut accéder aux GP2 Series. Après une saison en fond de grille, il remporte, en 2012, sa première victoire et, la saison suivante, remporte deux autres victoires.

Sacre en GP2 Series[modifier | modifier le code]

En 2014, il devient, avec l'écurie française DAMS, le premier champion anglais de GP2 Series depuis Lewis Hamilton (en 2006) devant Stoffel Vandoorne[1]. Qualifié en première ligne sept fois, il remporte quatre courses (à Bahreïn, Monaco, Monza et Sotchi) et monte à huit autres reprises sur le podium. Il participe aux essais privés d'Abou Dabi avec Force India où il teste les gommes Pirelli pour 2015[2].

2015-2017 : essayeur puis titulaire chez Renault F1 Team[modifier | modifier le code]

En 2015, Jolyon Palmer devient troisième pilote chez Lotus F1 Team après avoir remporté le titre en GP2 Series. Il remplace Romain Grosjean lors de nombreuses séances en vue d'acquérir de l'expérience en Formule 1 car, depuis 2009, un pilote ne peut pas s'entrainer sur un circuit pour acquérir de l'expérience en dehors des essais privés et des weekends de Grand Prix[3].

Le 24 octobre 2015, Lotus F1 Team annonce sa titularisation pour la saison 2016. En décembre 2015, répondant aux critères souhaités par Pirelli grâce à son expérience acquise tout au long de l'année durant les essais libres, il teste, avec Lotus F1 Team, les pneus prévus pour 2016 durant un programme de douze heures d'affilée le mardi suivant le Grand Prix d'Abou Dabi[4].

Officiellement promu au rang de pilote titulaire pour la saison 2016 après une année d'apprentissage au sein de la structure d'Enstone, Jolyon Palmer est associé à Kevin Magnussen pour le retour de Renault F1 Team en tant qu'équipe à part entière en Formule 1[5]. Lors du Grand Prix inaugural, il réalise la surprise lors de sa première séance qualificative, se hissant en Q2 et au quatorzième rang, juste devant son coéquipier[6]. Ambitionnant de terminer dans le Top 10 le lendemain, il échoue de peu à son objectif, terminant son premier Grand Prix à la onzième place, Magnussen le suivant, douzième. Son deuxième Grand Prix est beaucoup plus malheureux, crédité du vingtième temps de la séance qualificative, il rentre au stand avant même le départ pour abandonner sur problème hydraulique[7]. Pour son troisième Grand Prix, en Chine, il termine dernier des vingt-deux pilotes à l'arrivée. Il marque son premier point en Formule 1 en terminant à la dixième place du Grand Prix de Malaisie. Au Grand Prix du Mexique, malgré son forfait lors des qualifications, il effectue une course solide et termine à la quatorzième place. Renault le confirme alors pour la saison 2017 au côté de Nico Hülkenberg[8].

Carrière avant la Formule 1[modifier | modifier le code]

Formules de promotion[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Jolyon Palmer en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
2016 Renault Sport Formula One Team Renault R.S.16 Renault V6 Pirelli 20 1 18e
2017 Renault Sport Formula One Team Renault R.S.17 Renault V6 Pirelli 13 8 16e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classements GP2 - Saison 2014 », sur motorsport.nextgen-auto.com (consulté le 2 octobre 2015)
  2. « Palmer entre dans la danse », sur lequipe.fr, (consulté le 2 octobre 2015)
  3. « L'EVOLUTION DE LA FORMULE 1 », sur benedetti.over-blog.com (consulté le 13 octobre 2015)
  4. Basile Davoine, « Essais Pirelli - La liste des pilotes participants révélée », sur motorsport.com, (consulté le 9 août 2017)
  5. Olivier Ferret, « Palmer confirme son numéro permanent pour la F1 », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 1er février 2016)
  6. Martin Businaro, « La surprise Palmer », sur f1i.com, (consulté le 20 mars 2016)
  7. Emmanuel Laurent, « Bahreïn - Course : Nico Rosberg confirme son statut », sur Confidential-Renault.fr, (consulté le 4 avril 2016)
  8. Romain Beaupere, « Jolyon Palmer épaulera Hülkenberg chez Renault en 2017 », sur Confidential-Renault.fr, (consulté le 9 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]