Grand Prix automobile de Russie 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Russie 2017
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 52
Longueur du circuit 5,872 km
Distance de course 305,344 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
h 28 min 8 s 743
(vitesse moyenne : 206,860 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
min 33 s 194
(vitesse moyenne : 225,903 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 36 s 844
(vitesse moyenne : 217,389 km/h)

Le Grand Prix automobile de Russie 2017 (2017 Formula 1 VTB Russian Grand Prix), disputé le sur le Sochi Autodrom, est la 960e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la quatrième édition du Grand Prix de Russie comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et de la quatrième manche du championnat 2017.

Dessiné par Hermann Tilke, le circuit urbain situé à Adler au bord de la mer Noire, sillonne au milieu des installations du parc olympique de Sotchi où se sont déroulés les Jeux olympiques d'hiver en 2014. La course qui se disputait auparavant en octobre, a été, à partir de 2016, déplacée en début de saison.

Dominatrices dans les trois séances d'essais libres, les Ferrari s'installent en première ligne sur la grille de départ pour la première fois depuis le Grand Prix de France 2008. Sebastian Vettel, dans un ultime effort en fin de Q3, réalise la quarante-septième pole position de sa carrière, sa première depuis le Grand Prix de Singapour 2015, en devançant son coéquipier Kimi Räikkönen de 59 millièmes de seconde. Mercedes, qui n'avait plus été battu en qualifications depuis dix-huit Grands Prix — et avait au moins placé une Flèche d'Argent en première ligne lors des trente dernières courses — occupe cette fois la deuxième ligne. Valtteri Bottas, le plus rapide en Q1 et en Q2, devance Lewis Hamilton ; tous deux sont dans la même seconde que Vettel. Les écarts sont plus importants derrière où Daniel Ricciardo et Felipe Massa occupent la troisième ligne alors que Max Verstappen, septième, s'élance aux côtés de Nico Hülkenberg.

Dans un Grand Prix avare en dépassements, Valtteri Bottas prend une option sur la victoire dès les premiers hectomètres, en bondissant derrière Sebastian Vettel à l'extinction des feux, puis en le dépassant dans la longue ligne droite menant au deuxième virage. Au bout des cinquante-deux tours de la course, il obtient la première victoire de sa carrière pour son 81e départ en Formule 1 et son quatrième Grand Prix au sein de l'équipe Mercedes Grand Prix. Il est le cinquième Finlandais et le 107e vainqueur dans la discipline. Roulant dans la première partie de la course sur un rythme supérieur à celui de ses rivaux, il laisse temporairement les commandes à Vettel après son unique arrêt au stand au 26e tour puis reprend la tête quand le pilote Ferrari change de pneus à son tour. Dans les trois derniers tours Vettel, revenu à moins d'une seconde de Bottas, peut utiliser son aileron arrière mobile mais ne se retrouve jamais en position de le dépasser ; il termine deuxième, à 617 millièmes de seconde. Auteur du meilleur tour en course dans la 49e boucle, Kimi Raïkkönen complète le podium alors que Lewis Hamilton, en déficit de performance durant tout le weekend, franchit la ligne d'arrivée au quatrième rang, à trente-six secondes de son coéquipier. Max Verstappen gagne deux places au départ et roule en cinquième position jusqu'à la fin ; il devance les Force India de Sergio Pérez et Esteban Ocon qui finissent dans les points pour la quatrième fois en quatre épreuves depuis le début de saison. Nico Hülkenberg amène sa Renault en huitième position tandis que Felipe Massa, neuvième, et Carlos Sainz Jr., dixième, prennent les points restants, à un tour du vainqueur.

Avec 86 points, Vettel augmente son avance en tête du championnat pilotes sur Hamilton (73 points) ; suivent Bottas (63 points), Räikkönen (49 points), Verstappen (35 points) et Ricciardo (22 points). Mercedes reprend la tête du classement constructeurs avec 136 points, devant Ferrari (135 points) et Red Bull Racing (57 points) ; suivent Force India (31 points), Williams (18 points), Scuderia Toro Rosso (13 points), Haas (8 points) et Renault (6 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Sotchi
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Contexte avant le Grand Prix[modifier | modifier le code]

Afin de dissuader les pilotes de tirer un avantage d'un passage hors-piste à la sortie du virage no 2 du circuit de Sotchi, la FIA a fait procéder à l'installation de nouveaux dispositifs. En effet, depuis plusieurs années, les pilotes qui sortent trop large de ce virage, qui est le principal point de freinage du tracé, en tirent profit car ils bénéficient d'une meilleure vitesse pour poursuivre le tour. Si des ralentisseurs ont été mis en place avant le début du weekend, la FIA a jugé cette mesure insuffisante. Ainsi, pour empêcher les pilotes d'utiliser sciemment la zone de dégagement asphaltée, deux blocs de couleur orange ont été installés après le virage à l'issue des premiers essais libres de vendredi ; les pilotes qui sortent de la piste devront donc devront slalomer entre ces blocs s'avant de reprendre la piste. Une note de la FIA stipule : « Tout pilote qui ne parvient pas à négocier le virage no 2 en utilisant la piste et qui passe complètement à l'extérieur de l'élément orange du vibreur à la corde doit rejoindre la piste en passant entre les deux nouveaux blocs en polystyrène orange. Il est rappelé aux pilotes qu'ils doivent regagner la piste de manière sûre. »[1]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 36 s 074
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 36 s 119 + 0 s 045
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 36 s 681 + 0 s 607
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 37 s 174 + 1 s 100
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 37 s 230 + 1 s 156
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 37 s 290 + 1 s 216

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 34 s 120
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 34 s 383 + 0 s 263
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 34 s 790 + 0 s 670
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 34 s 829 + 0 s 709
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 540 + 1 s 420
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 910 + 1 s 790

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 34 s 001
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 34 s 338 + 0 s 337
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 34 s 364 + 0 s 363
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 34 s 542 + 0 s 541
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 452 + 1 s 451
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 35 s 471 + 1 s 470

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[7]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 34 s 493 1 min 34 s 038 1 min 33 s 194
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 34 s 953 1 min 33 s 663 1 min 33 s 253
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 34 s 041 1 min 33 s 264 1 min 33 s 289
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 34 s 409 1 min 33 s 760 1 min 33 s 767
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 560 1 min 35 s 483 1 min 34 s 905
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 35 s 828 1 min 35 s 049 1 min 35 s 110
7 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 301 1 min 35 s 221 1 min 35 s 161
8 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 35 s 507 1 min 35 s 328 1 min 35 s 285
9 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 36 s 185 1 min 35 s 513 1 min 35 s 337
10 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 35 s 372 1 min 35 s 729 1 min 35 s 430
11 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 1 min 35 s 827 1 min 35 s 948
12 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 36 s 279 1 min 35 s 964
13 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 1 min 35 s 984 1 min 35 s 968
14 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 36 s 408 1 min 36 s 017
15 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 36 s 353 1 min 36 s 660
16 Drapeau de la Grande-Bretagne Jolyon Palmer Renault 1 min 36 s 462
17 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1 min 37 s 070
18 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 1 min 37 s 332
19 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 37 s 507
20 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 37 s 620
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 40 s 623 (107 % de 1 min 34 s 041)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Stoffel Vandoorne, auteur du dix-septième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de quinze places après que sa voiture a été munie d'un cinquième MGU-K et d'un nouveau turbocompresseur ; il s'élance de la dernière place de la grille de départ[8],[9].
  • Carlos Sainz Jr., auteur du onzième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de trois places sanctionnant l'accrochage avec Lance Stroll dont il est jugé responsable, au 13e tour du Grand Prix de Bahreïn ; il s'élance de la quatorzième place sur la grille de départ[10].
La grille de qualification du Grand Prix de Russie 2017
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Russie 2017
La grille de départ du Grand Prix de Russie 2017

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Valtteri Bottas et Vladimir Poutine avant la cérémonie du podium.
Le podium du Grand Prix.
Classement de la course[11]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 52 1 h 28 min 08 s 743 (206,860 km/h) 3 25
2 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 52 + 0 s 617 1 18
3 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 52 + 11 s 000 2 15
4 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 52 + 36 s 230 4 12
5 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 52 + 1 min 00 s 416 7 10
6 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 52 + 1 min 26 s 788 9 8
7 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 52 + 1 min 35 s 004 10 6
8 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 52 + 1 min 36 s 188 8 4
9 19 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 51 + 1 tour 6 2
10 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 51 + 1 tour 14 1
11 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 51 + 1 tour 11
12 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 51 + 1 tour 12
13 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 51 + 1 tour 13
14 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 51 + 1 tour 20
15 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 51 + 1 tour 18
16 94 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 50 + 2 tours 17
Abd. 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 5 Freins 5
Abd. 30 Drapeau du Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 0 Accrochage avec Romain Grosjean 16
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 0 Accrochage avec Jolyon Palmer 19
Np. 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 0 Électronique

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[15]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 86
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 73
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 63
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 49
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 35
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 22
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 22
8 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 18
9 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 11
10 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 9
11 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 6
12 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 4
13 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 4
14 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 2
Constructeurs[16]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 136
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 135
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 57
4 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 31
5 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 18
6 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Renault 13
7 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 8
8 Drapeau de la France Renault 6

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Russie 2017 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Kimi Räikkönen passe la barre des 1 400 points inscrits en Formule 1 (1409 points)[25] ;
  • Valtteri Bottas est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[26] ;
  • Mika Salo (110 Grands Prix de 1994 à 2002, 2 podiums et 33 points inscrits et double vainqueur des 24 Heures du Mans en catégorie GT2) a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Basile Davoine, « La FIA ajoute des éléments dissuasifs au virage 2 à Sotchi », sur fr.motorsport.com, (consulté le 29 avril 2017)
  2. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 VTB GRAND PRIX - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 28 avril 2017)
  3. Basile Davoine, « Sirotkin dans la Renault pour les EL1 à Sotchi », sur fr.motorsport.com, (consulté le 28 avril 2016)
  4. Cesare Ingrassia, « Nico Hulkenberg cède sa place à Sergey Sirotkin pour les EL1 du GP de Russie », sur f1only.fr, (consulté le 28 avril 2016)
  5. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 VTB GRAND PRIX - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 28 avril 2017)
  6. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 VTB GRAND PRIX - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  7. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  8. Elisabeth Nay, « Vandoorne s'attendait à une pénalité », sur nextgen-auto.com, (consulté le 29 avril 2017)
  9. Basile Davoine, « Une pénalité moteur pour Vandoorne dès ce weekend », sur fr.motorsport.com, (consulté le 29 avril 2017)
  10. Rédaction, « Carlos Sainz sera pénalisé de trois places sur la grille du GP de Russie », sur lequipe.fr, (consulté le 29 avril 2017)
  11. (en) Formula One Management, « 2017 FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX - RACE RESULT », (consulté le 30 avril 2017)
  12. « Russie 2017 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  13. « Russie 2017 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 30 avril 2017)
  14. « Russie 2017 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 30 avril 2017)
  15. « Russie 2017 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  16. « Russie 2017 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  17. « Sebastian Vettel Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  18. « Valtteri Bottas Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  19. « Victoires Chronologie », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  20. « Victoires Nations », sur statsf1.com, (consulté le 30 avril 2017)
  21. « Sebastian Vettel Podiums », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  22. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  23. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  24. « Moteur mercedes Podiums Podiums », sur statsf1.com, (consulté le 29 avril 2017)
  25. « Kimi Räikkönen Points », sur statsf1.com, (consulté le 15 avril 2017)
  26. Fabien Gaillard, « Valtteri Bottas désigné "Pilote du Jour" du GP de Russie 2017 », sur motorsport.com, (consulté le 30 avril 2017)
  27. Gaël Angleviel, « Grand Prix de Russie 2017 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 28 avril 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :