Marcus Ericsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcus Ericsson
{{{alternative}}}

Marcus Ericsson en 2016.

Date de naissance (25 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la Suède Kumla
Nationalité Drapeau : Suède Suédois
Années d'activité Depuis 2014
Qualité Pilote automobile
Numéro 9
Équipe Drapeau : Malaisie Caterham (2014)
Drapeau : Suisse Sauber (depuis 2015)
Nombre de courses 35
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0
Podiums 0
Victoires 0
Site web marcusericsson.com

Marcus Ericsson, né le à Kumla, est un pilote automobile suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

2007-2013 : Formules de promotion[modifier | modifier le code]

Sacré champion de Formule BMW UK en 2007, Marcus Ericsson rejoint la Formule 3, et devient pilote d'essais de Brawn GP en 2009. De 2010 à 2013, le Suédois participe à quatre saisons de GP2 Series où il décroche trois victoires, et obtient son meilleur classement 6e en 2013.

2014 : débuts en F1 avec Caterham[modifier | modifier le code]

Photographie d'une monoplace de Formule vert foncé, en gros plan, de face.
Marcus Ericsson au Grand Prix de Monaco 2014.

Grâce à l'aide de puissants sponsors, Marcus est promu pilote titulaire en Formule 1 chez Caterham en 2014. Le suédois va connaitre une saison difficile. La faiblesse de sa monture ne lui permet guère de briller et il est de plus dominé par son coéquipier Kamui Kobayashi, plus expérimenté que lui. À Monaco, profitant d'une course hécatombe, il échoue aux portes des points en terminant 11e, son meilleur résultat de la saison mais également le meilleur résultat de la saison pour son écurie. En fin de saison, Ericsson progresse et parvient à prendre peu à peu le dessus sur Kobayashi. Les problèmes financiers obligent toutefois Caterham à manquer les derniers grands prix de la saison. Ericsson va alors se tourner vers l'écurie suisse Sauber qui l'intègre dans ses rangs pour disputer la saison 2015.

2015 : titulaire avec Sauber[modifier | modifier le code]

Marcus Ericsson - Grand Prix du Canada - 7 juin 2015.

Le 15 mars 2015, lors du Grand Prix d'Australie, pour la première fois de sa carrière, il termine dans les points en Formule 1, avec la huitième position, tandis que son coéquipier débutant Felipe Nasr termine à une impressionnante cinquième place[1]. Le Suédois intègre de nouveau les points à l'occasion du Grand Prix de Chine. Sauber se montre ensuite moins performant le reste de la saison ; Ericsson enchaîne toutefois trois arrivées dans les points en milieu de saison, mais reste toutefois dominé par son coéquipier. Ainsi, au classement des Pilotes, il se classe 18e avec 9 points, alors que son coéquipier est 13e avec le triple de points.

Carrière[modifier | modifier le code]

Marcus Ericsson en 2015.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Marcus Ericsson en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Victoires Pole positions Meilleurs tours Abandons Points inscrits Classement
2014 Caterham F1 Team CT05 Renault Energy F1 V6 Pirelli 16 0 0 0 5 0 19e
2015 Sauber F1 Team C34 Ferrari Type 058 V6 Pirelli 19 0 0 0 3 9 18e
2016 Sauber F1 Team C35 Ferrari Type 060/3 V6 Pirelli 2 0 0 0 1 0 16e

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sauber entre joie et soulagement », sur f1i.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]