Grand Prix automobile de Monaco 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix de Monaco 2017
Tracé de la course

Drapeau Circuit de Monaco

Données de course
Nombre de tours 78
Longueur du circuit 3.337 km
Distance de course 260,286 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
h 44 min 44 s 340
(vitesse moyenne : 149,105 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 12 s 178
(vitesse moyenne : 166,439 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Mexique Sergio Pérez,
Force India-Mercedes,
min 14 s 820
(vitesse moyenne : 160,561 km/h)

Le Grand Prix automobile de Monaco 2017 (Formula 1 Grand Prix de Monaco 2017), disputé le sur le circuit de Monaco, est la 962e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la soixante-quatrième édition du Grand Prix de Monaco comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et de la sixième manche du championnat 2017. Fernando Alonso (McLaren Racing) fait l'impasse sur cette course pour disputer les 500 miles d'Indianapolis ; il est remplacé par Jenson Button, pilote de réserve de l'équipe, qui prend son premier départ de la saison, son 306e en Formule 1.

Très à l'aise au volant de sa Ferrari SF70H sur le circuit urbain temporaire monégasque, Kimi Räikkönen domine la troisième phase des qualifications et, presque neuf ans (et 128 départs) après la précédente réalisée sur Ferrari lors du Grand Prix de France 2008 à Magny-Cours, obtient la dix-septième pole position de sa carrière. En 1 minute 12 secondes et 178 millièmes, il bat également le record du circuit, déjà amélioré par Hamilton puis Vettel lors des essais libres. Son coéquipier Sebastian Vettel le rejoint in extremis sur la première ligne dans un dernier effort : il devance Valtteri Bottas de seulement 2 millièmes de seconde ; le pilote Mercedes est accompagné en deuxième ligne par Max Verstappen. Daniel Ricciardo et Carlos Sainz Jr. occupent la troisième ligne, Sergio Pérez et Romain Grosjean partant de la suivante. Pour son retour en Formule 1, Jenson Button réalise le neuvième temps mais est pénalisé d'un recul de quinze places après le changement du MGU-H et du turbocompresseur de sa McLaren et doit s'élancer de la dernière place. Lewis Hamilton, deuxième du championnat du monde, rencontre des difficultés avec sa Mercedes AMG F1 W08 EQ Power+ et ne parvient pas à accéder à l'ultime phase qualificative ; il prend le départ depuis le treizième rang.

La Scuderia Ferrari, qui n'avait pas gagné à Monaco depuis 2001, obtient le quatre-vingt-deuxième doublé de son histoire, le premier depuis le Grand Prix d'Allemagne 2010. Au terme des soixante-dix-huit tours de course, Sebastian Vettel remporte sa troisième victoire de la saison, la quarante-cinquième de sa carrière et son deuxième succès personnel en Principauté, devant Kimi Räikkönen. En tête durant les trente-cinq premiers tours, Räikkönen est rappelé le premier par son équipe pour changer ses pneumatiques et ressort dans le trafic, tandis que Vettel enchaîne une série de cinq tours rapides qui lui permettent, à l'issue de son propre arrêt, de reprendre la piste devant son coéquipier. Dès lors, il n'a plus qu'à contrôler la course, ayant toutefois à gérer une relance après la sortie de la voiture de sécurité au soixantième tour à la suite d'un accrochage au virage du Portier entre Jenson Button et Pascal Wehrlein dont la Sauber se retrouve en équilibre sur le flanc contre les barrières de sécurité. Daniel Ricciardo se classe troisième ; il monte sur le podium en gagnant deux places par le jeu des arrêts au stand, observant son arrêt plus tard que Valtteri Bottas et Max Verstappen et ressortant devant ses rivaux. Carlos Sainz Jr. profite de sa sixième place sur la grille pour finir au même rang, devant Lewis Hamilton qui, bien que remonté du treizième rang sur la grille, concède 19 points à Vettel au classement du championnat. Huitième sur la grille, Romain Grosjean l'est également à l'arrivée ; il devance Felipe Massa et Kevin Magnussen : les deux Haas F1 Team sont dans les points pour la première fois depuis les débuts l'écurie. À cause du regroupement général derrière la voiture de sécurité à moins de vingt tours de l'arrivée, les dix premiers terminent en 21 secondes. Le changement de pneus très tardif de Sergio Pérez, dernier des pilotes ayant couvert la distance du Grand Prix, lui permet de réaliser le meilleur tour en course, à deux boucles du terme.

Vettel accentue son avance au championnat avec 129 points et devance toujours Hamilton (104 points), l'écart correspondant désormais à une victoire ; suivent Bottas (75 points), Räikkönen (67 points), Ricciardo (52 points) et Verstappen (resté à 45 points). Ferrari, avec 196 points, ravit la tête du championnat à Mercedes (179 points) qui devance Red Bull Racing (97 points) ; suivent Force India (resté 53 points), Scuderia Toro Rosso (29 points), Williams (20 points), Renault (14 points), Haas (14 points) et Sauber (4 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Monaco
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le jeudi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Sebastian Vettel au Grand prix de Monaco.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 13 s 425
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 13 s 621 + 0 s 196
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 771 + 0 s 346
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 13 s 791 + 0 s 366
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 854 + 0 s 429
6 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 1 min 14 s 111 + 0 s 686

Deuxième séance, le jeudi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 12 s 720
2 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 207 + 0 s 487
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 13 s 283 + 0 s 563
4 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 1 min 13 s 331 + 0 s 611
5 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 1 min 13 s 400 + 0 s 680
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 486 + 0 s 766
  • Sebastian Vettel améliore, à son tour, le record du circuit en battant le temps de Lewis Hamilton réalisé dans la matinée. Dans cette deuxième séance d'essais libres, les pilotes Mercedes sont huitième (Hamilton en 1 min 13 s 873) et dixième (Valtteri Bottas en 1 min 13 s 902)[4].

Troisième séance libre, le samedi de 11 h à 12 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 12 s 395
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 12 s 740 + 0 s 345
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 12 s 830 + 0 s 435
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 12 s 940 + 0 s 545
5 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 13 s 230 + 0 s 835
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 392 + 0 s 997

Séances de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[7]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 13 s 117 1 min 12 s 231 1 min 12 s 178
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 13 s 090 1 min 12 s 449 1 min 12 s 221
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 13 s 325 1 min 12 s 901 1 min 12 s 223
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 078 1 min 12 s 697 1 min 12 s 496
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 13 s 219 1 min 13 s 011 1 min 12 s 998
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 1 min 13 s 526 1 min 13 s 397 1 min 13 s 162
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 13 s 530 1 min 13 s 430 1 min 13 s 329
8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 13 s 786 1 min 13 s 203 1 min 13 s 349
9 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 1 min 13 s 723 1 min 13 s 453 1 min 13 s 613
10 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1 min 13 s 476 1 min 13 s 249 Pas de temps
11 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 1 min 13 s 899 1 min 13 s 516
12 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 13 s 787 1 min 13 s 628
13 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 13 s 531 1 min 13 s 959
14 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 13 s 640 1 min 14 s 106
15 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 13 s 796 1 min 20 s 529
16 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 14 s 101
17 Drapeau de la Grande-Bretagne Jolyon Palmer Renault 1 min 14 s 696
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 14 s 893
19 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 1 min 15 s 159
20 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 15 s 276
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 18 s 193 (107 % de 1 min 13 s 078)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Jenson Button, auteur du neuvième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de quinze places après le changement du MGU-H et du turbocompresseur de sa McLaren ; il doit partir dernier[8].
  • Stoffel Vandoorne, auteur du dixième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de trois places pour avoir provoqué l'accrochage avec Felipe Massa lors du Grand Prix précédent, en Espagne ; à la suite du déclassement de Button, il s'élance de la douzième place[9].
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix de Monaco 2017
La grille de qualification du Grand Prix de Monaco 2017.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Monaco 2017
La grille de départ du Grand Prix de Monaco 2017.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[10]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 78 1 h 44 min 44 s 340 (149,105 km/h) 2 25
2 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 78 + 3 s 145 1 18
3 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 78 + 3 s 745 5 15
4 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 78 + 5 s 517 3 12
5 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 78 + 6 s 199 4 10
6 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 78 + 12 s 038 6 8
7 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 78 + 15 s 801 13 6
8 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 78 + 18 s 150 8 4
9 19 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 78 + 19 s 442 14 2
10 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 78 + 21 s 443 11 1
11 30 Drapeau du Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 78 + 22 s 737 16
12 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 78 + 23 s 725 15
13 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 78 + 49 s 089 (dont 10 s de pénalité) 7
14 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 71 Freins 17
15 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 71 Accrochage avec Pérez 9
Abd. 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 66 Accident 12
Abd. 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 63 Accident 12
Abd. 22 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 57 Accrochage avec Wehrlein Pitlane
Abd. 94 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 57 Accrochage avec Button 18
Abd. 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 15 Boîte de vitesses 10

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[14]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 129
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 104
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 75
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 67
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 52
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 45
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 34
8 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 25
9 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 20
10 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 19
11 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 14
12 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 9
13 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 5
14 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 4
15 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 4
Constructeurs[15]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 196
2 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 179
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 97
4 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 53
5 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Renault 29
6 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 20
7 Drapeau de la France Renault 14
8 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 14
9 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Monaco 2017 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX DE MONACO 2017 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 25 mai 2017)
  2. Grégory Demoen, « EL1 : Hamilton fait tomber le record du tour », sur f1i.com, (consulté le 25 mai 2017)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX DE MONACO 2017 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 25 mai 2017)
  4. Grégory Demoen, « EL2 : Vettel bat à son tour le record de la piste », sur f1i.com, (consulté le 25 mai 2017)
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX DE MONACO 2017 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 27 mai 2017)
  6. a et b Grégory Demoen, « EL3 : les Ferrari en tête, Ocon dans le mur », sur f1i.com, (consulté le 27 mai 2017)
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX DE MONACO 2017 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 27 mai 2017)
  8. Olivier Ferret, « 15 places de pénalité pour Jenson Button. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 27 mai 2017)
  9. « Monaco 2017 grille de départ », sur statsf1.com, (consulté le 27 mai 2017)
  10. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX DE MONACO 2017 - RACE RESULT », (consulté le 28 mai 2017)
  11. « Monaco 2017 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 27 mai 2017)
  12. « Monaco 2017 Meilleur tour », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  13. « Monaco 2017 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  14. « Monaco 2017 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  15. « Monaco 2017 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  16. « Kimi Räikkönen Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 27 mai 2017)
  17. « Sebastian Vettel Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  18. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  19. « Ferrari Doublés », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  20. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 28 mai 2017)
  21. « Pole positions Intervalle entre deux », sur statsf1.com, (consulté le 27 mai 2017)
  22. Alexandre Combralier, « Les statistiques après le Grand Prix de Monaco », sur nextgen-auto.com, (consulté le 31 mai 2017)
  23. Fabien Gaillard, « Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du Grand Prix de Monaco 2017 », sur motorsport.com,
  24. Gaël Angleviel, « Grand Prix de Monaco 2017 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 24 mai 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :