Grand Prix automobile d'Abou Dabi 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix d'Abou Dabi 2016
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 55
Longueur du circuit 5,554 km
Distance de course 305,355 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 38 min 4 s 013
(vitesse moyenne : 186,825 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 38 s 755
(vitesse moyenne : 202,465 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
min 43 s 729
(vitesse moyenne : 192,756 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Abou Dabi 2016 (2016 Formula 1 Etihad Airways Abu Dhabi Grand Prix), disputé le sur le Circuit Yas Marina, est la 956e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la septième édition du Grand Prix d'Abou Dabi comptant pour le championnat du monde et de la vingt-et-unième et dernière manche du championnat 2016.

Pour la vingt-neuvième fois en soixante-sept saisons de Formule 1, le titre mondial des pilotes se joue lors de la dernière course. Il reviendra, pour la troisième année consécutive, à un pilote de l'écurie Mercedes Grand Prix puisque Nico Rosberg aborde cette manche finale avec douze points d'avance sur Lewis Hamilton, son coéquipier double tenant du titre. Les deux pilotes s'élancent de la première ligne pour la quinzième fois de la saison : dominateur lors des trois phases qualificatives, Hamilton réalise la soixante-et-unième pole position de sa carrière, sa quatrième consécutive, sa douzième de l'année, tandis que Rosberg, battu de de 303/1000e de seconde, occupe une des deux premières places sur la grille de départ pour la douzième fois de suite. Mercedes obtient sa quinzième pole consécutive et la vingtième de l'année, améliorant ainsi le record qu'elle détenait déjà. Daniel Ricciardo, sur Red Bull, et le pilote Ferrari Kimi Räikkönen occupent la deuxième ligne tandis que leurs coéquipiers prennent place en troisième ligne, Sebastian Vettel, cinquième, devançant Max Verstappen.

Deuxième derrière son coéquipier Lewis Hamilton, au terme des cinquante-cinq tours de course, et avec neuf victoires, seize podiums cette année et 385 points, Nico Rosberg est sacré champion du monde, trente-quatre ans après son père Keke. Hamilton, qui obtient sur la piste de Yas Marina sa dixième victoire de la saison et la 53e de sa carrière, aura tout fait pour contrecarrer Rosberg en ralentissant considérablement son rythme à l'avant. Ignorant délibérément les injonctions de son stand qui lui ordonne d'accélérer, il tente de permettre aux pilotes Ferrari et Red Bull de revenir sur son rival afin qu'ils le rejettent au-delà de la troisième place, ce qui lui permettrait de conserver sa couronne ; il n'en est finalement rien. Si Sebastian Vettel, troisième grâce à une stratégie décalée et de beaux dépassements en fin de course, suivi par Max Verstappen et Daniel Ricciardo, terminent groupés dans le sillage des Flèches d'Argent, Rosberg conserve sa deuxième place, gagnée au vingt-et-unième tour en dépassant Verstappen de façon musclée, ce dernier étant revenu en optant pour un seul arrêt au stand après avoir échoué en queue de peloton au premier virage en partant en tête-à-queue. Rosberg termine derrière Hamilton pour la quatrième fois consécutive, au bout d'une course qu'il juge « pire que l'enfer » afin de remporter son premier titre mondial lors de sa onzième saison en Formule 1 pour son 206e départ. Les autres pilotes dans les points terminent plus loin, Kimi Räikkönen sixième à 18 secondes, isolé par rapport aux Force India de Nico Hülkenberg et Sergio Pérez à plus de 50 secondes, alors que Felipe Massa termine ce qui est théoriquement le dernier Grand Prix de sa carrière avec les deux points de la neuvième place, Fernando Alonso se classant dixième.

Rosberg (385 points) est sacré champion du monde avec cinq points d'avance sur Hamilton (380 points). Ricciardo termine troisième avec 256 points tandis que Vettel conserve sa quatrième place (212 points), devant Verstappen (204 points) et Räikkönen (186 points). Suivent Pérez (101 points), Valtteri Bottas (85 points), Hülkenberg (72 points) et Alonso (54 points). Champion des constructeurs pour la troisième fois consécutive, Mercedes porte son total à 765 points alors que Red Bull Racing (468 points) termine deuxième devant la Scuderia Ferrari, troisième avec 398 points ; suivent Force India (173 points), Williams (138 points), McLaren (76 points), Scuderia Toro Rosso (63 points), Haas (29 points), Renault (8 points), Sauber (2 points) et Manor (1 point).

Cinq jours plus tard, le 2 décembre, Nico Rosberg annonce qu'il prend sa retraite, expliquant qu'il a atteint son rêve d'enfance.

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Yas Marina
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Contexte avant le Grand Prix[modifier | modifier le code]

Nico Rosberg aborde cette dernière course avec douze points d'avance sur son coéquipier Lewis Hamilton. Le pilote allemand remportera son premier titre mondial :

  • s'il gagne, termine deuxième ou troisième, quel que soit le résultat de son rival et coéquipier ;
  • s'il finit à n'importe quelle place ou ne marque aucun point dans le cas où Hamilton ne fait pas mieux que quatrième ;
  • s'il termine à n'importe quelle place devant son coéquipier.

Hamilton peut être sacré pour la troisième fois consécutive :

  • s'il gagne et que Rosberg ne finit pas mieux que quatrième ;
  • s'il termine deuxième et que Rosberg ne finit pas mieux que huitième ;
  • s'il termine troisième et que Rosberg ne finit pas mieux que neuvième[1].

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 13 h à 14 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 42 s 869
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 43 s 243 + 0 s 374
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 43 s 297 + 0 s 428
4 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 43 s 362 + 0 s 493
5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 44 s 005 + 1 s 136
6 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 44 s 155 + 1 s 286

Deuxième séance, le vendredi de 17 h à 18 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 40 s 861
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 40 s 940 + 0 s 079
3 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 41 s 130 + 0 s 269
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 41 s 389 + 0 s 528
5 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 41 s 390 + 0 s 539
6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 41 s 464 + 0 s 603

Troisième séance, le samedi de 14 h à 15 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 40 s 775
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 40 s 912 + 0 s 137
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 40 s 999 + 0 s 224
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 41 s 065 + 0 s 290
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 41 s 168 + 0 s 393
6 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 41 s 831 + 1 s 056

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 39 s 487 1 min 39 s 382 1 min 38 s 755
2 Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 40 s 511 1 min 39 s 490 1 min 39 s 058
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 41 s 002 1 min 40 s 429 1 min 39 s 589
4 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 40 s 338 1 min 39 s 629 1 min 39 s 604
5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 40 s 341 1 min 40 s 034 1 min 39 s 661
6 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 40 s 424 1 min 39 s 903 1 min 39 s 818
7 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 41 s 000 1 min 40 s 709 1 min 40 s 501
8 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 40 s 864 1 min 40 s 743 1 min 40 s 519
9 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 41 s 616 1 min 41 s 044 1 min 41 s 106
10 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 41 s 771 1 min 40 s 858 1 min 41 s 213
11 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 41 s 192 1 min 41 s 084
12 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 1 min 41 s 158 1 min 41 s 272
13 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 1 min 41 s 639 1 min 41 s 480
14 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 41 s 467 1 min 41 s 564
15 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1 min 41 s 775 1 min 41 s 820
16 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1 min 41 s 886 1 min 41 s 995
17 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 1 min 42 s 003
18 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 1 min 42 s 142
19 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 1 min 42 s 247
20 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 1 min 42 s 286
21 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 42 s 393
22 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 42 s 637
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 46 s 451 (107 % de 1 min 39 s 487)

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

Schéma de la grille de départ du Grand Prix d'Abou Dabi 2016.
La grille de départ du Grand Prix d'Abou Dabi 2016.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[6]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 55 1 h 38 min 04 s 013 (186,825 km/h) 1 25
2 6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 55 + 0 s 439 2 18
3 5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 55 + 0 s 843 5 15
4 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 55 + 1 s 685 6 12
5 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 55 + 5 s 315 3 10
6 7 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 55 + 18 s 816 4 8
7 27 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 55 + 50 s 114 7 6
8 11 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 55 + 58 s 776 8 4
9 19 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 55 + 59 s 436 10 2
10 14 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 55 + 59 s 896 9 1
11 8 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 55 + 1 min 16 s 747 14
12 21 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 55 + 1 min 35 s 113 13
13 31 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 54 + 1 tour 20
14 94 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 54 + 1 tour 16
15 9 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 54 + 1 tour 22
16 12 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 54 + 1 tour 19
17 30 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 54 + 1 tour 15
Abd. 55 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 41 Accrochage 21
Abd. 26 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 14 Boîte de vitesses 17
Abd. 22 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 12 Suspension 12
Abd. 77 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 6 Suspension 11
Abd. 20 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 5 Suspension 18

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[10]
Pos. Pilote Écurie Points
Champion Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 385
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 380
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 256
4 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 212
5 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 204
6 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 186
7 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 101
8 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 85
9 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 72
10 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 54
11 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 53
12 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 46
13 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 29
14 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 25
15 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 21
16 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 7
17 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 2
18 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1
19 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1
20 Drapeau : Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1
Constructeurs[11]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau : Allemagne Mercedes 765
2 Drapeau : Autriche Red Bull-TAG Heuer 468
3 Drapeau : Italie Ferrari 398
4 Drapeau : Inde Force India-Mercedes 173
5 Drapeau : Royaume-Uni Williams-Mercedes 138
6 Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 76
7 Drapeau : Italie Toro Rosso-Ferrari 63
8 Drapeau : États-Unis Haas-Ferrari 29
9 Drapeau : France Renault 8
10 Drapeau : Suisse Sauber-Ferrari 2
11 Drapeau : Royaume-Uni Manor-Mercedes 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix d'Abou Dabi 2016 représente :

  • la 61e pole position de Lewis Hamilton[12] ;
  • la 53e victoire de Lewis Hamilton[13] ;
  • la 64e victoire de Mercedes en tant que constructeur[14] ;
  • la 150e victoire de Mercedes en tant que motoriste[15] ;
  • le 36e doublé de Mercedes en tant que constructeur[16] ;
  • la 20e pole position de la saison pour Mercedes qui améliore son record[17] ;
  • la 19e victoire de la saison pour Mercedes qui améliore son record[18] ;
  • la 33e fois qu'un de ses pilotes monte sur le podium de la saison pour Mercedes, ce qui constitue un nouveau record[19].
  • le 206e et dernier départ en Grand Prix (en autant d'engagements) de Nico Rosberg. Il termine sa carrière au quatorzième rang des pilotes ayant disputé le plus de Grands Prix[20],[21].

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Burgan, « F1 2016 : Rosberg ou Hamilton champion du monde à Abou Dabi si… [Chiffres, Tableau comparatif] », sur auto-moto.com, (consulté le 25 novembre 2016)
  2. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 25 novembre 2016)
  3. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 25 novembre 2016)
  4. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 26 novembre 2016)
  5. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 26 novembre 2016)
  6. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  7. « Abou Dabi 2016 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 26 novembre 2016)
  8. « Abou Dabi 2016 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  9. « Abou Dabi 2016 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  10. « Abou Dabi 2016 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  11. « Abou Dabi 2016 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  12. « Lewis Hamilton pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 26 novembre 2016)
  13. « Lewis Hamilton victoires », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  14. « Mercedes victoires », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  15. « Moteur Mercedes victoires », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  16. « Mercedes doublés », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  17. « Pole position dans une année », sur statsf1.com, (consulté le 26 novembre 2016)
  18. « Statistiques Constructeurs victoires dans une année », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  19. « Podiums dans une année », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  20. « Nico Rosberg Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 2 décembre 2016)
  21. « Statistiques Pilotes Grands Prix nombre », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  22. « Nico Rosberg », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  23. « Sebastian Vettel Points », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  24. Olivier Ferret, « Sebastian Vettel désigné "Pilote du jour" du GP d'Abou dabi », sur fr.motorsport.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  25. « Statistiques : Pilotes podiums dans une année », sur statsf1.com, (consulté le 27 novembre 2016)
  26. Gaël Angleviel, « Grand Prix d'Abou Dabi : Présentation et Horaires », sur francef1.fr, (consulté le 25 novembre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :