Grand Prix automobile d'Espagne 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'Espagne 2017
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 66
Longueur du circuit 4,655 km
Distance de course 307,104 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 35 min 56 s 497
(vitesse moyenne : 192,057 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 19 s 149
(vitesse moyenne : 211,727 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 23 s 593
(vitesse moyenne : 200,471 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Espagne 2017 (Formula 1 Gran Premio de España Pirelli 2017), disputé le sur le circuit de Catalunya à Barcelone, est la 961e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la cinquième manche du championnat 2017. Il s'agit de la quarante-neuvième édition du Grand Prix d'Espagne comptant pour le championnat du monde de Formule 1. L'épreuve se dispute pour la vingt-septième fois depuis 1991 sur le circuit catalan (contre neuf fois à Jarama, cinq fois à Jerez et quatre fois au Parc de Montjuich).

Pour 51 millièmes de secondes et au prix d'un troisième secteur de circuit particulièrement bien négocié, Lewis Hamilton devance Sebastian Vettel sur la première ligne de la grille de départ. Le triple champion du monde britannique réalise la soixante-quatrième pole position de sa carrière (à un départ en tête du total atteint par Ayrton Senna), sa troisième de la saison. Valtteri Bottas, en deuxième ligne sur l'autre Flèche d'Argent, précède la seconde Ferrari de Kimi Räikkönen. La hiérarchie établie lors des trois séances d'essais libres est confirmée en qualifications puisque les deux Red Bull Racing de Max Verstappen et Daniel Ricciardo occupent la troisième ligne. Pour la première fois de la saison, Fernando Alonso atteint la troisième phase des qualifications. Il égale sa meilleure place sur une grille de départ au volant d'une McLaren-Honda, en réalisant le septième temps qui lui permet de partager la quatrième ligne avec Sergio Pérez.

Tout au long des soixante-six tours de la course, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel se livrent un combat intense pour la victoire et laissent leurs rivaux loin derrière : Daniel Ricciardo termine troisième à plus d'une minute, tous les autres étant repoussés à au moins un tour. À l'arrivée, avec trois secondes d'avance sur le pilote Ferrari, Hamilton remporte la cinquante-cinquième victoire de sa carrière, sa deuxième cette saison, et réalise son douzième hat-trick en Formule 1 grâce à son meilleur tour en course à deux tours de la fin. À l'extinction des feux, Vettel prend le meilleur départ et boucle les treize premiers tours en tête. Les stratégies s'affinent, Vettel perd du temps derrière Valtteri Bottas (qui abandonne plus tard sur casse moteur) après son premier arrêt, reprend les commandes quand Hamilton stoppe à son tour. Tout se joue ensuite sur le timing des deuxièmes arrêts au stand, et sur le choix de pneus (Vettel en médium, Hamilton en tendres). Après son second arrêt, Vettel ressort des stands roue dans roue avec Hamilton et lui résiste au premier freinage, puis durant quelques tours, mais il finit par céder le commandement au Britannique qui file vers la victoire après un dépassement imparable en bout de ligne droite facilité par l'aileron arrière mobile, dans la 44e boucle. « Je n'avais aucune chance. J'ai vu passer un train ! » observe Vettel à la radio. Derrière, Ricciardo obtient son premier podium de la saison et les deux Force India progressent, l'équipe étant la seule à avoir amené ses deux monoplaces dans les points dans les cinq premières courses de la saison ; Sergio Pérez termine quatrième devant Esteban Ocon. Nico Hülkenberg se classe sixième devant Carlos Sainz Jr. alors que Pascal Wehrlein, malgré une pénalité de 5 secondes, obtient les quatre premiers points de Sauber cette saison. Daniil Kvyat et Romain Grosjean prennent les points restants. La course de Kimi Räikkönen et de Max Verstappen s'est arrêtée dès le premier virage après un accrochage.

À l'issue de la course, les responsables de Force India se voient reprocher de ne pas avoir rendu assez visibles les numéros des pilotes sur les monoplaces. L'équipe est condamnée à une amende de 25 000  assortie d'un sursis de 12 mois, sans remise en cause du classement final de l'épreuve[1].

Vettel mène toujours le championnat (104 points) devant Hamilton (98 points) ; suivent Bottas (resté à 63 points), Räikkönen (resté à 49 points), Ricciardo (49 points) et Verstappen (resté à 35 points). Mercedes garde la tête du championnat avec 161 points, devant Ferrari (153 points) et Red Bull Racing (72 points) ; suivent Force India (53 points), Scuderia Toro Rosso (21 points) qui passe Williams resté à 18 points, Renault (14 points) qui passe Haas (9 points) et Sauber qui marque ses 4 premiers points.

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Barcelone
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus tendres
Tendres
Représentation des pneus medium
  Medium
Représentation des pneus durs
   Durs
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 21 s 521
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 21 s 550 + 0 s 029
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 22 s 456 + 0 s 935
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 22 s 660 + 1 s 079
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 22 s 706 + 1 s 185
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 23 s 084 + 1 s 563

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 20 s 802
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 20 s 892 + 0 s 090
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 21 s 112 + 0 s 310
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 21 s 220 + 1 s 079
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 21 s 438 + 0 s 636
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 21 s 585 + 0 s 783
  • Le classement des six premiers est identique à celui de la séance d'essais libres du matin mais les écarts entre les Mercedes et les Ferrari puis les Red Bull se resserrent puisque seulement 783 millièmes de secondes séparent Hamilton, auteur du meilleur temps, de Ricciardo, sixième.

Troisième séance, le samedi de 11 h à 12 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 20 s 214
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 20 s 456 + 0 s 242
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 20 s 595 + 0 s 595
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 20 s 868 + 0 s 654
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 21s 025 + 0 s 811
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 21 s 249 + 1 s 035

Séances de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[6]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 20 s 511 1 min 20 s 210 1 min 19 s 149
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 20 s 939 1 min 20 s 295 1 min 19 s 200
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 20 s 991 1 min 20 s 300 1 min 19 s 373
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 20 s 742 1 min 20 s 621 1 min 19 s 439
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 21 s 430 1 min 20 s 722 1 min 19 s 706
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 21 s 704 1 min 20 s 855 1 min 20 s 175
7 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 22 s 015 1 min 21 s 251 1 min 21 s 048
8 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 21 s 998 1 min 21 s 239 1 min 21 s 070
9 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 22 s 138 1 min 21 s 222 1 min 21 s 232
10 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 21 s 901 1 min 21 s 148 1 min 21 s 272
11 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 21 s 945 1 min 21 s 329
12 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 1 min 21 s 941 1 min 21 s 371
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 22 s 091 1 min 21 s 397
14 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 21 s 822 1 min 21 s 517
15 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 1 min 22 s 327 1 min 21 s 803
16 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 22 s 332
17 Drapeau de la Grande-Bretagne Jolyon Palmer Renault 1 min 22 s 401
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 22 s 411
19 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1 min 22 s 532
20 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 1 min 22 s 746
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 26 s 660 (107 % de 1 min 20 s 511)

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

  • Stoffel Vandoorne, auteur du dix-neuvième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de dix places après le changement du boîtier électronique de contrôle de sa McLaren et de nouvelles batteries ; il s'élance de la dernière place de la grille de départ[7].
La grille de qualification du Grand Prix d'Espagne 2017
Schéma de la grille de départ du Grand Prix d'Espagne 2017
La grille de départ du Grand Prix d'Espagne 2017

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[8]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 66 1 h 35 min 56 s 497 (192,057 km/h) 1 25
2 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 66 + 3 s 490 2 18
3 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 66 + 1 min 15 s 820 6 15
4 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 65 + 1 tour 8 12
5 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 65 + 1 tour 10 10
6 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 65 + 1 tour 13 8
7 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 65 + 1 tour 12 6
8 94 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 65 + 1 tour (dont 5 s de pénalité) 15 4
9 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 65 + 1 tour 19 2
10 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 65 + 1 tour 14 1
11 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 64 + 2 tours 16
12 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 64 + 2 tours 7
13 19 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 64 + 2 tours 9
14 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 64 + 2 tours 11
15 30 Drapeau du Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 64 + 2 tours 17
16 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 64 + 2 tours 18
Abd. 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 38 Moteur 3
Abd. 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 32 Accrochage 20
Abd. 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 Accrochage 5
Abd. 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 0 Accrochage 4

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[12]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 104
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 98
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 63
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 49
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 37
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 35
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 34
8 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 19
9 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 18
10 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 17
11 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 14
12 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 5
13 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 4
14 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 4
15 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 4
Constructeurs[13]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 161
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 153
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 72
4 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 53
5 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Renault 21
6 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 18
7 Drapeau de la France Renault 14
8 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 9
9 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix d'Espagne 2017 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benjamin Vinel, « Force India écope d'une amende avec sursis pour ses numéros », sur motorsport.com, (consulté le 15 mai 2017)
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2017 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 12 mai 2017)
  3. Grégory Demoen, « Sirotkin à nouveau en piste à Barcelone », sur f1i.fr, (consulté le 29 avril 2016)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2017 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 12 mai 2017)
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2017 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 13 mai 2017)
  6. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2017 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 13 mai 2017)
  7. Olivier Ferret, « Nouvelle pénalité pour Stoffel Vandoorne avant le GP d'Espagne. Changement de pièces sur son moteur Honda », sur nextgen-auto.com, (consulté le 14 mai 2017)
  8. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA PIRELLI 2017 - RACE RESULT », (consulté le 14 mai 2017)
  9. « Espagne 2017 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 13 mai 2017)
  10. « Espagne 2017 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 14 mai 2017)
  11. « Espagne 2017 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 14 mai 2017)
  12. « Espagne 2017 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 14 mai 2017)
  13. « Espagne 2017 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 14 mai 2017)
  14. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 13 mai 2017)
  15. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com,
  16. « Lewis Hamilton hat tricks », sur statsf1.com,
  17. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com,
  18. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com,
  19. « Sebastian Vettel Points », sur statsf1.com,
  20. « Sergio Pérez Points », sur statsf1.com,
  21. Fabien Gaillard, « Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du Grand Prix d'Espagne 2017 », sur motorsport.com,
  22. Gaël Angleviel, « Grand Prix d'Espagne 2017 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 12 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :