Grand Prix automobile du Brésil 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix du Brésil 2017
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,309 km
Distance de course 305,909 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
h 31 min 26 s 262
(vitesse moyenne : 200,733 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
min 8 s 322
(vitesse moyenne : 227,048 km/h)
Record du tour en course Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-TAG Heuer,
min 11 s 044
(vitesse moyenne : 218,349 km/h)

Le Grand Prix automobile du Brésil 2017 (Formula 1 Grande Prêmio Heineken do Brasil 2017), disputé le sur le Circuit d'Interlagos, est la 975e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la quarante-cinquième édition du Grand Prix du Brésil comptant pour le championnat du monde de Formule 1, la trente-sixième courue sur l'Autodrome José Carlos Pace d'Interlagos et de la dix-neuvième manche du championnat 2017.

Valtteri Bottas prend la relève pour Mercedes, après que son coéquipier quadruple champion du monde Lewis Hamilton est parti à la faute dans la première phase des qualifications, heurtant le mur dans son premier tour rapide, ce qui le laisse sans temps et le contraint à s'élancer de la dernière place sur la grille. Bottas devance Sebastian Vettel d'un souffle (38 millièmes de seconde) et réalise sa troisième pole position de la saison et de sa carrière. Kimi Räikkönen obtient le troisième temps et part de la deuxième ligne, devant Max Verstappen. Daniel Ricciardo, auteur du cinquième temps mais pénalisé d'un recul de dix places sur la grille en raison du changement de son moteur, laisse Sergio Pérez et Fernando Alonso occuper la troisième ligne ; il s'agit du meilleur départ d'une MCL32 depuis le début de la saison. Les deux Renault de Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr. s'élancent de la quatrième ligne.

En s'imposant de façon autoritaire devant Valtteri Bottas au premier freinage, Sebastian Vettel peut contrôler la course de bout en bout et obtenir, au terme des soixante-et-onze tours, sa cinquième victoire de la saison, la quarante-septième de sa carrière. Bottas, deuxième n'a jamais été en position de le dépasser. Le premier tour voit Romain Grosjean éliminer Esteban Ocon, mettant un terme à son record de vingt-sept courses terminées depuis ses débuts en Formule 1. Il est aussi fatal à Stoffel Vandoorne et Kevin Magnussen, ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité. Vettel gère sans problème la relance au sixième tour tandis que Lewis Hamilton, qui a pris le départ depuis la voie des stands, remonte jusqu'à la première place au moment de la valse des arrêts au stand. Il conserve la tête durant treize tours, jusqu'à la quarante-deuxième boucle, réalisant en pneus usés des temps identiques à ceux de Vettel en gommes fraîches avant d'être le dernier à changer de pneumatiques. Vettel reprend dès lors la tête et met Bottas à distance suffisante pour que ce dernier ne puisse pas utiliser son aileron arrière mobile. Kimi Räikkönen, menacé par Hamilton sur la fin, tient la troisième place jusqu'à l'arrivée. Hamilton termine quatrième et est élu « pilote du jour » ; après son arrêt, il a pris le meilleur sur Max Verstappen, cinquième devant son coéquipier Daniel Ricciardo auteur de nombreux dépassements après avoir été poussé hors-piste au premier tour et s'être retrouvé en queue de peloton. Pour son dernier Grand Prix national, Felipe Massa prend la septième place en résistant aux assauts de Fernando Alonso alors que Sergio Pérez est le dernier pilote à se classer dans le même tour que le vainqueur, devant Nico Hülkenberg qui marque le point de la dixième place.

Sacré champion du monde pour la quatrième fois, depuis le Grand Prix du Mexique, Lewis Hamilton totalise 345 points, 43 de mieux que Vettel qui fait un grand pas vers le statut de vice-champion du monde, avec 302 points et une avance de 22 points sur Valtteri Bottas alors qu'il n'y a plus que 25 points en jeu pour le vainqueur dans la dernière course de la saison ; suivent Ricciardo (200 points), Räikkönen (193 points), Verstappen (158 points), Pérez (94 points) et Ocon (83 points). Mercedes, déjà champion depuis le Grand Prix des États-Unis compte désormais 625 points, 130 de plus que la Scuderia Ferrari (495 points) qui devance Red Bull Racing (358 points), Force India (177 points) et Williams (82 points) : ce classement des cinq premiers est définitif. Suivent la Scuderia Toro Rosso (53 points), Renault (48 points), Haas (47 points), McLaren (28 points) et Sauber (5 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Interlagos
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
  Représentation des pneus médium
 Médiums
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
  Représentation des pneus pluie
     Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 09 s 202
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 09 s 329 + 0 s 127
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 09 s 744 + 0 s 542
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 09 s 750 + 0 s 548
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 09 s 828 + 0 s 626
6 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 09 s 984 + 0 s 782

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 09 s 515
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 09 s 563 + 0 s 048
3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 09 s 743 + 0 s 228
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 09 s 875 + 0 s 360
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 09 s 886 + 0 s 371
6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 10 s 117 + 0 s 602

Troisième séance, le samedi de 11 h à 12 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 09 s 281
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 09 s 284 + 0 s 003
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 09 s 326 + 0 s 045
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 09 s 339 + 0 s 058
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 10 s 244 + 0 s 963
6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 10 s 288 + 1 s 007

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[7]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 09 s 452 1 min 08 s 638 1 min 08 s 322
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 09 s 643 1 min 08 s 494 1 min 08 s 360
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 09 s 405 1 min 09 s 116 1 min 08 s 538
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 09 s 820 1 min 09 s 050 1 min 08 s 925
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 09 s 828 1 min 09 s 553 1 min 09 s 330
6 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 10 s 145 1 min 09 s 760 1 min 09 s 598
7 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 10 s 172 1 min 09 s 593 1 min 09 s 617
8 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 10 s 078 1 min 09 s 726 1 min 09 s 703
9 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 1 min 10 s 227 1 min 09 s 768 1 min 09 s 805
10 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 09 s 789 1 min 09 s 612 1 min 09 s 841
11 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 10 s 168 1 min 09 s 830
12 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 10 s 148 1 min 09 s 879
13 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1 min 10 s 286 1 min 10 s 116
14 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 10 s 521 1 min 10 s 154
15 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Renault 1 min 10 s 625 Pas de temps
16 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 1 min 10 s 678
17 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Renault 1 min 10 s 686
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 10 s 776
19 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 10 s 875
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 14 s 263 (107 % de 1 min 09 s 405)
Nq. Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes Pas de temps

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Lewis Hamilton, victime d'un accident en début de séance quand l'arrière de sa Mercedes lui a échappé et qu'il a percuté le mur de pneus, n'a pas pu réaliser de tour rapide, sa suspension avant-gauche ayant cassé. Repêché par les commissaires, il part de la dernière place de la grille derrière les autres pilotes pénalisés[8] ;
  • Pierre Gasly, auteur du dix-septième temps, reçoit une première pénalité de 10 places après le remplacement hors quota de son MGU-H. Il écope ensuite d'une nouvelle pénalité de 15 places car le MGU-H flambant neuf a cassé après cinq tours durant la première séance d'essais libres. Toro Rosso a procédé à son remplacement (10 places de pénalité) et a également installé un nouveau turbocompresseur sur la monoplace de Gasly (5 places de péanalité), portant le total à un recul de 25 positions ; il s'élance finalement de la dix-neuvième place[9] ;
  • Brendon Hartley, auteur du quinzième temps, est pénalisé d'un recul de 10 places sur la grille après l'installation d'un nouvel exemplaire de MGU-H sur sa monoplace ; il s'élance de la dix-huitième place[10] ;
  • Marcus Ericsson, auteur du dix-neuvième temps, est pénalisé d'un recul de 5 places sur la grille après l'installation d'une nouvelle boîte de vitesses sur sa monoplace ; il s'élance finalement de la dix-septième place[11] ;
  • Lance Stroll, auteur du dix-huitième temps, écope d'une pénalité d'un recul de cinq places sur la grille de départ. Williams a constaté un problème de boîte de vitesses nécessitant son remplacement et en a profité pour procéder au remplacement complet de l'unité de puissance Mercedes. Si le changement de la boîte entraîne la pénalité, en revanche, la nouvelle unité de puissance appartient au quota des quatre autorisées pour la saison ; il s'élance finalement de la seizième place[12] ;
  • Daniel Ricciardo, auteur du cinquième temps, est pénalisé d'un recul de 10 places sur la grille après l'installation d'un nouvel exemplaire de MGU-H sur sa monoplace ; il s'élance de la quatorzième place[10].
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix du Brésil 2017
La grille de qualification du Grand Prix du Brésil 2017
Schéma de la grille de départ du Grand Prix du Brésil 2017
La grille de départ du Grand Prix du Brésil 2017

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[13]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 71 1 h 31 min 26 s 262 (200,733 km/h) 2 25
2 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 71 + 2 s 262 1 18
3 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 71 + 4 s 600 3 15
4 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 71 + 05 s 468 Pitlane 12
5 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 71 + 32 s 940 4 10
6 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 71 + 48 s 691 14 8
7 19 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 71 + 1 min 08 s 882 9 6
8 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 71 + 1 min 09 s 363 6 4
9 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 71 + 1 min 09 s 500 5 2
10 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 70 + 1 tour 7 1
11 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 70 + 1 tour 8
12 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Renault 70 + 1 tour 19
13 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 17
14 94 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 15
15 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 69 + 2 tours 11
16 6 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 69 + 2 tours 16
Abd. 28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Renault 40 Perte de puissance 18
Abd. 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 0 Accrochage 10
Abd. 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 0 Accrochage 13
Abd. 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 0 Accrochage 12

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[17]
Pos. Pilote Écurie Points
Champion Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 345
2 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 302
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 280
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 200
5 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 193
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 158
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 94
8 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 83
9 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Renault 54
10 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 42
11 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 40
12 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 35
13 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 28
14 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 19
15 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 15
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 13
17 Drapeau du Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 8
18 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Sauber-Ferrari 5
19 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Renault 5
Constructeurs[18]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau de l'Allemagne Mercedes 625
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 495
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 358
4 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 177
5 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 82
6 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Renault 53
7 Drapeau de la France Renault 49
8 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 47
9 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Honda 28
10 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 5

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix du Brésil 2017 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Sebastian Vettel passe la barre des 2 400 points inscrits en Formule 1 (2 410 points)[23] ;
  • Lewis Hamilton est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[24] ;
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix de Formule 1 dont deux meilleurs tours en course et quatre podiums, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO HEINEKEN DO BRASIL 2017 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 10 novembre 2017)
  2. Rédaction, « Charles Leclerc participera à des essais libres avec Sauber. », sur lequipe.fr, (consulté le 10 novembre 2017)
  3. Alexandre Braeckman, « George Russell au volant d'une Force India pour la fin de saison. », sur msports.fr, (consulté le 10 novembre 2017)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO HEINEKEN DO BRASIL 2017 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 10 novembre 2017)
  5. Daniel Thys, « Trois pilotes en piste pour Haas. Grosjean, Magnussen et Giovinazzi. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  6. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO HEINEKEN DO BRASIL 2017 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO HEINEKEN DO BRASIL 2017 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  8. Vincent Lalanne-Sicaud, « Le classement des qualifications du Grand Prix du Brésil. Valtteri Bottas a signé la pole et Lewis Hamilton sera dernier après un accident.. », sur news.autoplus.fr, (consulté le 11 novembre 2017)
  9. Grégory Demoen, « Gasly écope d'une nouvelle pénalité. », sur f1i.fr, (consulté le 11 novembre 2017)
  10. a et b Grégory Demoen, « Pénalités confirmées pour Ricciardo, Gasly et Hartley. », sur f1i.fr, (consulté le 11 novembre 2017)
  11. Cesare Ingrassia, « Officiel : Marcus Ericsson pénalisé à Interlagos. », sur f1only.fr, (consulté le 13 novembre 2017)
  12. Basile Davoine, « Stroll pénalisé sur la grille du GP du Brésil. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  13. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRANDE PRÊMIO HEINEKEN DO BRASIL 2017 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  14. « Brésil 2017 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  15. « Brésil 2017 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  16. « Brésil 2017 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  17. « Brésil 2017 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  18. « Brésil 2017 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  19. « Valtteri Bottas Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  20. « Sebastian Vettel Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  21. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  22. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  23. « Sebastian Vettel Points », sur statsf1.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  24. Fabien Gaillard, « Lewis Hamilton élu "Pilote du Jour" du GP du Brésil 2017 », sur motorsport.com, (consulté le 12 novembre 2017)
  25. Gaël Angleviel, « Grand Prix du Brésil 2017 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 9 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :