Grand Prix automobile d'Australie 2002

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grand Prix d'Australie 2002
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,303 km
Distance de course 307,574 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Ferrari,
h 35 min 36 s 792
(vitesse moyenne : 193,011 km/h)
Pole position Drapeau du Brésil Rubens Barrichello,
Ferrari,
min 25 s 843
(vitesse moyenne : 222,392 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
McLaren-Mercedes,
min 28 s 541
(vitesse moyenne : 215,615 km/h)

Le Grand Prix d'Australie de Formule 1 2002 s'est tenu le 3 mars à Albert Park sur le circuit international de Melbourne.

Les essais libres et la séance de qualification ont eu lieu du 1er au 3 mars.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 58 1 h 35 min 36 s 792
(193,011 km/h)
2 10
2 6 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya Williams-BMW 58 + 18 s 628 6 6
3 4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 58 + 25 s 067 5 4
4 16 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jaguar-Ford 57 + 1 tour 19 3
5 23 Drapeau de l'Australie Mark Webber Minardi-Asiatech 56 + 2 tours 18 2
6 24 Drapeau de la Finlande Mika Salo Toyota 56 + 2 tours 14 1
7 22 Drapeau de la Malaisie Alex Yoong Minardi-Asiatech 55 + 3 tours 21
8 17 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa Jaguar-Ford 53 + 5 tours 20
Abd. 3 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard McLaren-Mercedes 33 Boîte de vitesses 4
Abd. 11 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve BAR-Honda 27 Accident 13
Dsq. 20 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Arrows-Ford 16 Disqualifié 15
Dsq. 21 Drapeau du Brésil Enrique Bernoldi Arrows-Ford 15 Disqualifié 17
Abd. 10 Drapeau du Japon Takuma Satō Jordan-Honda 12 Panne électrique 22
Abd. 14 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Renault 8 Accident 7
Abd. 2 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Ferrari 0 Carambolage 1
Abd. 5 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Williams-BMW 0 Carambolage 3
Abd. 9 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Jordan-Honda 0 Carambolage 8
Abd. 8 Drapeau du Brésil Felipe Massa Sauber-Petronas 0 Carambolage 9
Abd. 7 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld Sauber-Petronas 0 Carambolage 10
Abd. 15 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Renault 0 Carambolage 11
Abd. 12 Drapeau de la France Olivier Panis BAR-Honda 0 Carambolage 12
Abd. 25 Drapeau du Royaume-Uni Allan McNish Toyota 0 Carambolage 16

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Rubens Barrichello en 1 min 25 s 843 (vitesse moyenne : 222,392 km/h).
  • Meilleur tour en course : Kimi Räikkönen en 1 min 28 s 541 au 37e tour (vitesse moyenne : 215,615 km/h).

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 54e victoire pour Michael Schumacher.
  • 145e victoire pour Ferrari en tant que constructeur.
  • 145e victoire pour Ferrari en tant que motoriste.
  • 1er Grand Prix pour Felipe Massa.
  • 1er Grand Prix pour Mark Webber qui inscrit ses premiers points.
  • 1er Grand Prix pour Takuma Satō.
  • 1er Grand Prix pour Allan McNish.
  • 1er Grand Prix et 1er point pour l'écurie Toyota F1 Team.
  • Retour de l'écurie Renault F1 Team, absente depuis le Grand Prix d'Australie 1985.
  • La course est neutralisée à deux reprises, du 1er au 5e tour et du 10e au 11e tour.
  • Les deux pilotes Arrows, qui avaient calé sur la grille avant le départ du tour de formation et se sont élancés avec plusieurs tours de retard, ont été disqualifiés car Enrique Bernoldi a changé de voiture et Heinz-Harald Frentzen est sorti des stands alors que le feu était rouge.
  • À l'issue de la course, et après le podium officiel des trois premiers classés, Paul Stoddart, propriétaire de l'écurie Minardi et son pilote Mark Webber, tous deux Australiens, sont invités par les organisateurs à venir célébrer leur cinquième place sur le podium.