Carlos Sainz Jr.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainz.
Carlos Sainz Jr.
Description de cette image, également commentée ci-après
Carlos Sainz Jr. en 2016
Biographie
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Madrid (Espagne)
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Site web carlossainz.es
Carrière
Années d'activité 2015 - ...
Qualité Pilote automobile
Équipe

Drapeau : Italie Scuderia Toro Rosso (2015-2017)

Drapeau : France Renault F1 Team (2017-)
Statistiques
Numéro permanent 55
Nombre de courses 60
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Carlos Sainz Vázquez de Castro dit Carlos Sainz Jr. (né le à Madrid) est un pilote de course automobile espagnol, fils du champion de rallye Carlos Sainz. Il est membre de la Red Bull Junior Team. Il fait ses débuts en Formule 1 en 2015 avec la Scuderia Toro Rosso. Courant 2017, il est engagé par Renault.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en karting[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière par le karting. En 2008, il remporte le championnat KF3 d'Asie-Pacifique et termine second du championnat espagnol.

En 2009, il remporte la prestigieuse Monaco Junior Kart Cup et termine sur le podium du championnat d'Europe KF3.

Début en monoplace en Formule BMW en 2010[modifier | modifier le code]

Carlos Sainz Jr en 2010 en Formule BMW

Sainz participe aux championnats d'Europe de Formule BMW, dans l'écurie EuroInternational. Il est sponsorisé par Red Bull, ayant récemment été intégré à la filière de jeunes de Red Bull Racing.

Succès en Formule Renault 2 Litres en 2011[modifier | modifier le code]

Il est champion de Formula Renault 2.0 Northern European Cup.

Formule 3 en 2012[modifier | modifier le code]

Il se classe sixième du championnat de Grande-Bretagne de Formule 3.

GP3, Formule Renault 3.5 Series et essais en Formule 1 en 2013[modifier | modifier le code]

Monoplace bleu foncé, vue de trois-quarts, sur une piste sèche.
Carlos Sainz aux essais des jeunes pilotes à Silverstone sur la Red Bull RB8.

Champion de Formule Renault 3.5 Series en 2014[modifier | modifier le code]

Monoplace bleu foncé, vue de trois-quarts, sur une piste sèche.
Carlos Sainz Jr. sur le Nürburgring en Formula Renault 3.5 Series.

En 2014, il devient champion du monde de Formula Renault 3.5 Series.

2015 : débuts en Formule 1 avec la Scuderia Toro Rosso[modifier | modifier le code]

Monoplace bleu foncé, vue de trois-quarts, sur une piste sèche.
Carlos Sainz sur la Toro Rosso STR10 lors des essais du Grand Prix de Malaisie 2015.

Il débute en Formule 1 en 2015 avec la Scuderia Toro Rosso[1]. Aux côtés de Max Verstappen, il forme la plus jeune équipe de l'histoire de la discipline. Pour son premier Grand Prix, à Melbourne, huitième des qualifications, il termine dans les points, à la neuvième position[2].

Puis en Malaisie il termine huitième mais le reste de la saison se passe moins bien. En effet, Sainz connaît un manque de fiabilité de sa STR10 qui provoque à 7 abandons, dont 4 consécutifs en Autriche, Grand-Bretagne, Hongrie, Belgique. Souvent dominé en qualification par Verstappen, il réalise sa plus belle performance au Grand Prix des États-Unis où il termine septième en étant parti de la voie des stands. Carlos Sainz Jr. termine quinzième du championnat, avec 18 points.

2016 : deuxième saison chez Toro Rosso[modifier | modifier le code]

Monoplace bleu foncé, vue de trois-quarts, sur une piste sèche.
Carlos Sainz Jr. sur la Toro Rosso STR11 lors des essais sur le Circuit de Sepang.

Après une première saison difficile pour Sainz, Toro Rosso se sépare de son moteur Renault pour un bloc Ferrari de l'année précédente. Sainz, au volant de la STR11, marque 32 points lors de la première partie du championnat.

En seconde partie de la saison, sur les circuits rapides de Spa, Monza et Suzuka) la Toro Rosso est plus à la peine. Sainz marque néanmoins à plusieurs reprises, en se classant sixième du Grand Prix des États-Unis et du Grand Prix du Brésil. Avec 46 points, il se classe douzième du championnat.

2017 : dernière saison chez Toro Rosso et transfert chez Renault[modifier | modifier le code]

Carlos Sainz sur la Toro Rosso STR12 lors des essais du Grand Prix de Grande-Bretagne 2017.

Le 15 septembre 2017, il est annoncé que Carlos Sainz Jr est prêté à l'écurie Renault pour la saison 2018 en remplacement de Jolyon Palmer[3],[4].

Au Grand Prix de Singapour, dans une course chaotique marquée par l'abandon des deux Ferrari, il obtient son meilleur résultant en F1 en terminant quatrième au classement. Le 7 octobre 2017, Renault F1 Team annonce que Carlos Sainz Jr. remplace Jolyon Palmer pour le reste de la saison 2017, à partir du Grand Prix des États-Unis[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Pole Positions Victoires Podiums Meilleurs tours Dans les points Abandons Points inscrits Classement
2015 Scuderia Toro Rosso STR10 Renault V6 Pirelli 19 0 0 0 0 7 7 18 15e
2016 Scuderia Toro Rosso STR11 Ferrari V6 Pirelli 21 0 0 0 0 10 4 46 12e
2017 Scuderia Toro Rosso
Renault Sport Formula One Team
STR12
R.S.17
Renault V6 Pirelli 20 0 0 0 0 10 8 54 9e
Total 60 0 0 0 0 27 19 118

Carrière avant la Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats en karting[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Équipe Position
2006 Copa Campeones Trophy - Cadet 2e
2007 Copa Campeones Trophy - KF3 6e
Championnat d'Espagne - KF3 11e
Torneo Industrie - KF3 12e
2008 Championnat d'Allemagne - Junior KSM Racing Team 7e
Trophée Andrea Margutti - KF3 Genikart-LTP 7e
WSK International Series - KF3 Genikart-LTP 16e
CIK-FIA Monaco Kart Cup - KF3 Genikart-LTP 12e
Championnat d'Espagne - KF3 2e
CIK-FIA Championnat d'Europe - KF3 Genikart-LTP 7e
CIK-FIA Championnat d'Asie - KF3 Genikart-LTP Champion
2009 Championnat d'Allemagne - Junior KSM Racing Team 12e
South Garda Winter Cup - KF3 Tony Kart Junior RT 5e
Trophée Andrea Margutti - KF3 Genikart-LTP 7e
WSK International Series - KF3 Tony Kart Junior RT 3e
CIK-FIA Monaco Kart Cup - KF3 Genikart-LTP Champion
Championnat d'Espagne - KF3 2e
CIK-FIA Championnat d'Europe - KF3 Tony Kart Junior RT 2e
CIK-FIA Coupe du monde - KF3 Tony Kart Junior RT 24e

Résultats en sport automobile[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Équipe Courses Victoires Poles M/Tours Podiums Points Position
2010 Formule BMW Europe EuroInternational 16 1 2 2 5 225 4e
Formule BMW Pacific 9 3 2 2 5  ? n.c
European F3 Open EmiliodeVillota Motorsport (es) 4 0 0 0 1 0 n.c
Eurocup Formula Renault 2.0 Epsilon Euskadi 4 0 0 2 1  ? n.c
Formula Renault Winter Cup Koiranen Bros. Motorsport 2 0 0 0 0 18 18e
2011 Formula Renault 2.0 NEC Koiranen Bros. Motorsport 20 10 8 12 17 489 Champion
Eurocup Formula Renault 2.0 14 2 4 5 10 200 2e
500 km d'Alcaniz Monlau Competicion 1 0 0 0 0 N/A 2e
Formule 3 Euro Series Signature 3 0 0 0 0 0 n.c
Grand Prix de Macao de Formule 3 (Coupe intercontinentale 2 0 0 0 0 0 17e
2012 Championnat d'Europe de Formule 3 Carlin 18 1 4 2 6 161 5e
Formule 3 Euro Series 21 0 2 1 2 112 9e
Formule 3 britannique 25 5 2 2 9 224 6e
Grand Prix de Pau de Formule 3 (F3 Euro. et G.B) 2 0 0 0 0 N/A 2e
Masters de Formule 3 1 0 0 0 0 N/A 4e
Grand Prix de Macao de Formule 3 (Coupe intercontinentale) 2 0 0 0 0 N/A 7e
2013 Formula Renault 3.5 Series Zeta Corse (en) 3 0 0 0 0 8 17e
GP3 Series MW Arden 2 0 0 0 0 0 n.c


Palmarès

  • Deuxième des 500 Kilomètres d'Alcaniz 2011
  • Vice-Champion d'Europe de Formule Renault 2011
  • Champion d'Europe du Nord de Formule Renault 2011
  • Deuxième du Grand Prix automobile de Pau 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gregory Demoen, « Toro Rosso confirme Sainz pour 2015 », sur F1i.com, (consulté le 28 novembre 2014)
  2. « Sainz aux anges avec ses premiers points », sur F1i.com,
  3. « Sainz prêté à Renault pour 2018 - F1i.com », F1i.com,‎ (lire en ligne)
  4. « Marko : "Sainz reste membre de la famille Red Bull" - F1i.com », F1i.com,‎ (lire en ligne)
  5. Fabien Gaillard, « Officiel - Carlos Sainz chez Renault dès le GP des États-Unis », sur fr.motorsport.com, (consulté le 7 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :