Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 28
Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende
Titre français Dieu soit loué ! Voilà que l’année se termine
Liturgie Dimanche après Noël
Date de composition 1725
Auteur(s) du texte
1, 4, 5 : Erdmann Neumeister; 2 : Johann Gramann; 6 : Paul Eber;

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Soli : S A T B
chœur SATB
Cornet à bouquin, hautbois I/II/III, trompette I/II/III, taille (hautbois ténor), violon I/II, alto, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende (Dieu soit loué ! Voilà que l’année se termine), (BWV 28), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1725.

Histoire et livret[modifier | modifier le code]

Bach écrivit cette cantate pour le premier dimanche après Noël qui tombait cette année le , date de la première présentation. Pour cette destination liturgique, deux autres cantates ont franchi le seuil de la postérité : les BWV 122 et 152. 

Les lectures prescrites pour ce jour étaient Galates 4: 1-7 et Luc. 2: 33-40.

Les textes émanent de plusieurs auteurs. Erdmann Neumeister pour les mouvements 1, 4 et 5 (ce sera le dernier emprunt à cet auteur), Johann Gramann pour le deuxième mouvement, Paul Eber pour le choral final et le livre de Jérémie, chapitre 32, verset 41 pour le troisième mouvement[1].

L'auteur du thème choral, Helft mir Gotts Güte preisen (Zahn 5267) est inconnu.

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour cornet à bouquin, trois hautbois, trois trompettes, taille (hautbois ténor), deux violons, alto et basse continue avec quatre voix solistes (soprano, alto, ténor, basse) et chœur à quatre voix.

Il y a six mouvements :

  1. aria (soprano) : Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende
  2. chœur : Nun lob, mein Seel, den Herren
  3. récitatif (basse) (arioso) : So spricht der Herr
  4. récitatif (ténor) : Gott ist ein Quell
  5. aria (duo alto et ténor) : Gott hat uns im heurigen Jahre gesegnet
  6. choral : All solch dein Güt wir preisen

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C. S. Terry and D. Litti, Bach's Cantata Libretti, Journal of the Royal Musical Association 1917 44(1):71-125; doi:10.1093/jrma/44.1.71

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]