Amore traditore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 203
Amore traditore
Titre français Amour, ô traître
Date de composition entre 1718 et 1723
Texte original
Traduction de J-P. Grivois, note à note

Traduction française interlinéaire

Traduction française de M. Seiler
Effectif instrumental
Solo : B
Clavecin
Partition complète [PDF]

Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)

Commentaires (en)

Amore traditore, (Amour, ô traître) (BWV 203), est une cantate profane de Johann Sebastian Bach composée entre 1718 et 1723, donc à Köthen, pour un but inconnu. L'auteur du texte est inconnu. Le livret en italien a, pendant un temps, laissé penser qu'elle n'était pas du cantor de Leipzig.

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour clavecin et basse.

Il y a trois mouvements :

  1. aria : Amore traditore, basse
  2. récitatif : Voglio provar, se posso sanar, basse
  3. aria : Chi in amore ha nemica la sorte, basse

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]