Das ist je gewißlich wahr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 141
Das ist je gewißlich wahr
Titre français C'est maintenant la vérité de l'Évangile
Liturgie Avent
Date de composition 1719 ou 1720
Auteur(s) du texte
Paul de Tarse, Johann Friedrich Helbig

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Soli : A T B
chœur SATB

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

Das ist je gewißlich Wahr (C'est maintenant la vérité de l'Évangile) (BWV 141) est une cantate religieuse attribuée par erreur à Johann Sebastian Bach, et donc enregistrée comme BWV 141. Elle a été composée à Eisenach en 1719-1720 par Georg Philipp Telemann pour le troisième dimanche de l'Avent.

Le texte est tiré de la première lettre de Paul à Timothée 1: 15 (premier mouvement) et de Johann Friedrich Helbig.

La cantate est écrite pour deux hautbois, deux violons, alto, basse continue, trois chanteurs solistes (alto, ténor, basse) et chœur à quatre voix.

Elle est composée de quatre mouvements :

  1. Choeur Das ist je gewisslich wahr : en sol majeur avec tous les instruments
  2. Aria Jesus ist der Menschen Heil  : en sol majeur, pour ténor avec tous les instruments
  3. Récitatif Wir mussen recht im Geiste nach ihm fragen : en mi mineur, pour alto avec continuo
  4. Aria Jesu, Trost der Geistlich Armen : en mi mineur, pour basse avec cordes et continuo

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilles Cantagrel, Les cantates de J.-S. Bach, Paris, Fayard, mars 2010, 1665 p. (ISBN 978-2-213-64434-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]