Preise, Jerusalem, den Herrn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 119
Preise, Jerusalem, den Herrn
Titre français Prie le Seigneur, Jérusalem
Date de composition 1723
Texte original
Traduction de J-P. Grivois, note à note

Traduction française interlinéaire

Traduction française de M. Seiler
Effectif instrumental
Soli : S A T B
chœur : S A T B
Trompette I-IV, timbale, flûte traversière I/II, hautbois d'amour I-III, violon I/II, alto, orgue, basse continue
Partition complète [PDF]

Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)

Commentaires (en)

Preise, Jerusalem, den Herrn (Prie le Seigneur, Jérusalem), (BWV 119), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1723 pour l'inauguration du nouveau conseil municipal de la ville, le 30 août. Elle fut donnée à l'église Saint-Nicolas.

Le texte est tiré du psaume 147: 12-14 (1e mouvement), Martin Luther (9e mouvement) et d'un auteur inconnu.

Le thème du chœur est basé sur le psaume « Herr Gott, dich loben wir ». Cette mélodie reprend un des premiers Te Deum Laudamus chrétiens, qui à son tour vient d'un chant de l'église grecque, qui lui-même provient d'un chant juif ou de la liturgie chrétienne primitive. Martin Luther a écrit la mélodie dans sa forme actuelle, laquelle fut imprimée dans les « Geistliche Lieder », édités et publiés par Joseph Klug à Wittenberg en 1529.

C'est cette cantate que Mendelsshon dirigea, à leipzig, le 25 avril 1843 pour inaugurer un monument dédié à Bach. Schumann y assistait ainsi que, âgé de 84 ans, Wilhelm Friedrich Ernst Bach, le dernier petit-fils du cantor.

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour quatre trompettes, timbales, deux flûtes traversières, trois hautbois d'amour, deux violons, alto, orgue, basse continue, quatre solistes vocaux (soprano, alto, ténor, basse) et chœur à quatre voix.

Il y a neuf mouvements :

1. Chœur : Preise, Jerusalem, den Herrn

2. Récitatif (ténor) : Gesegnet Land, glückselge Stadt

3. Aria (ténor) : Wohl dir, du Volk der Linden

4. Récitatif accompagné (basse) : So herrlich stehst du, liebe Stadt

5. Aria (alto) : Die Obrigkeit ist Gottes Gabe

6. Récitatif (soprano) : Nun! wir erkennen es und bringen dir

7. Chœur : Der Herr hat Guts an uns getan

8. Récitatif (alto) : Zuletzt!

9. Choral : Hilf deinem Volk, Herr Jesu Christ

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]