Bekennen will ich seinen Namen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 200
Bekennen will ich seinen Namen
Titre français Je veux reconnaître son nom
Liturgie Purification
Date de composition 1740 ou 1742

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Solo : S
Violon I/II, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

Bekennen will ich seinen Namen (Je veux reconnaître son nom) (BWV 200), est une cantate de Johann Sebastian Bach composé à Leipzig en 1742 pour la fête de la Purification. Pour cette destination liturgique, trois autres cantates ont franchi le seuil de la postérité : les BWV 82, 83 et 125. Presque toute la musique est perdue. Découverte en 1924 dans une collection particulière, elle a été acquise en 1979 par la Bibliothèque nationale d'Allemagne. Elle ressemble beaucoup à une aria d'une passion de Gottfried Heinrich Stölzel ce qui laisserait penser que Bach ait transcrit et adapté cette passion en une cantate. Le texte est d'un auteur inconnu.

La cantate est écrite pour deux violons, basse continue et un soliste vocal (soprano).

Il n'en reste qu'un mouvement : l'aria : Bekennen will ich seinen Namen, pour soprano

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]