Ich bin in mir vergnügt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 204
Ich bin in mir vergnügt
Titre français Je me contente de mon sort
Date de composition 1726 ou 1727
Auteur(s) du texte
Christian Friedrich Hunold.

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Solo : S
Flûte traversière, hautbois I/II, violon, I/II, alto, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

Ich bin in mir vergnügt, (Je me contente de mon sort) (BWV 204), est une cantate de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1726 ou 1727 pour un événement inconnu. Elle est souvent intitulée Von der Vergnügsamkeit (Cantate du « contentement »)

Le texte est de Christian Friedrich Hunold.

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La pièce est orchestrée pour flûte traversière, deux hautbois, deux violons, alto et basse continue ainsi qu'une soprano soliste.

Il y a huit mouvements :

  1. récitatif : Ich bin in mir vergnugt, soprano
  2. aria : Ruhig und in sich zufrieden, soprano
  3. récitatif : Ihr Seelen, die ihr ausser euch, soprano
  4. aria : Die Schatzbarkeit der weiten Erden, soprano
  5. récitatif : Schwer ist es zwar, viel Eitles zu besitzen, soprano
  6. aria : Meine Seele sei vergnugt, soprano
  7. récitatif : Ein edler Mensch ist Perlenmuscheln gleich, soprano
  8. aria : Hummlische Vergnugsamkeit, soprano

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]