O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (BWV 34)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantate BWV 34
O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe
Titre français Ô feu éternel, ô source de l’amour !
Liturgie Pentecôte
Date de composition 1740

Texte original

Traduction française de M. Seiler
Traduction française note à note
Traduction française interlinéaire

Effectif instrumental
Soli : A T B
chœur SATB
Hautbois I/II, flûte traversière I/II, trompette I-III, violon I/II, alto, basse continue

Partition complète [PDF]
Partition Piano/Voix [PDF]
Informations et discographie (en)
Informations en français (fr)
Commentaires (en)

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (Ô feu éternel, ô source de l’amour !), (BWV 34), est une cantate religieuse de Johann Sebastian Bach composée probablement pour le premier jour de la Pentecôte de 1746 ou 1747. Pour cette destination liturgique, trois autres cantates ont franchi le seuil de la postérité : les BWV 59, 74 et 172. Elle est adaptée d'une précédente cantate, profane, homonyme O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe (BWV 34a)[1] datée de 1725 1726 . Elle fut probablement jouée le dimanche 29 mai 1746 ou le dimanche 21 mai 1747.

Les lectures prescrites du jour étaient Actes 2: 1-13 et Jean14: 23-31.

Les auteurs des textes sont inconnus[2],[3].

Structure et instrumentation[modifier | modifier le code]

La cantate est écrite pour deux hautbois, deux flûtes traversières, timbales, trois trompettes en ré, deux violons, alto, basse continue, avec trois solistes vocaux (alto, ténor, basse) et chœur à quatre voix.

Il y a cinq mouvements :

  1. chœur : O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe
  2. récitatif (ténor) : Herr, unsre Herzen halten dir
  3. aria (alto) : Wohl euch, ihr auserwählten Seelen
  4. récitatif (basse) : Erwählt sich Gott die heilgen Hütten
  5. chœur : Friede über Israel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Stokes. J.S. Bach - The Complete Cantatas in German-English Translation, Long Barn Books/Scarecrow Press, 2000, 381 pages, ISBN 0-8108-3933-4
  2. Christoph Wolff (Eds.): Die Welt der Bach-Kantaten, Metzler/Bärenreiter, Stuttgart und Kassel, 3 Bände Sonderausgabe 2006 ISBN 3-476-02127-0
  3. C. S. Terry and D. Litti, Bach's Cantata Libretti, Journal of the Royal Musical Association 1917 44(1):71-125; doi:10.1093/jrma/44.1.71