Ferrari SF71H

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferrari SF71H
Ferrari SF71H
Kimi Räikkönen au volant de la Ferrari SF71H en test à Barcelone.
Présentation
Équipe Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari
Constructeur Ferrari
Année du modèle 2018
Concepteurs Mattia Binotto [1] (Directeur technique)
Simone Resta [2] (Designer en chef)
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et nid d'abeilles
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion
Nom du moteur Ferrari Type 062 EVO
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbo ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari
longitudinale
Nombre de rapports Semi-automatique à 8 rapports + marche arrière
Type Changement rapide
Différentiel à glissement limité semi-automatique séquentielle électronique seamless
Électronique allumage et injection électroniques
Système de carburant Réservoir de 105 kg d'essence
Système de freinage Disques autoventilés en fibre de carbone et étriers Brembo
Poids 733 kg
Dimensions 2000 mm de largeur, 950 de hauteur
Carburant Shell V-Power
Pneumatiques Pirelli PZero (sec) et Cinturato (humide) montés sur jantes OZ Racing
Partenaires AMD, Alfa Romeo, Bell Helmets, Brembo, Experis, Honeywell, Hublot, Infor, Iveco, Kaspersky Lab, Lenovo, Magneti Marelli, Mahle, NGK, OMR, OZ, Pirelli, Puma, Ray-Ban, Riedel, Shell, Singha, SKF, Swisse, UPS, Veuve Clicquot, Weichai
Histoire en compétition
Pilotes 5. Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel
7. Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen
Début Grand Prix d'Australie 2018
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
19663
Championnat constructeur 2e avec 571 points
Championnat pilote Sebastian Vettel : 2e
Kimi Räikkönen : 3e

Chronologie des modèles (2018)


La Ferrari SF71H est la monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2018. Elle est pilotée par l'Allemand Sebastian Vettel et par le Finlandais Kimi Räikkönen. Le pilote-essayeur est le russe Daniil Kvyat. Conçue par l'ingénieur italien Mattia Binotto, la SF71H est présentée le 22 février 2018 sur internet.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Nommée en interne Progetto 669, la Ferrari SF71H reprend les points forts de sa devancière, la SF70H. Mattia Binotto, le directeur technique de la Scuderia Ferrari déclare : « Notre nouvelle voiture doit davantage être vue comme une révolution par rapport à notre voiture de l'année dernière, qui était déjà un bon projet. Nous avons essayé de conserver les points forts de la SF70-H, notamment son agressivité. Avec la SF70-H, nous avions une monoplace qui était très performante sur les circuits lents, sans vraiment savoir pourquoi. Nous avons cependant dû travailler sur de nouveaux domaines de développement, notamment pour avoir une voiture fiable et performante sur les circuits rapides. La principale différence avec la SF70-H concerne l'empattement légèrement plus long. Les pontons sont également encore plus agressifs. L'équipe a fait du très bon travail pour avoir une voiture encore plus fine à l'arrière que celle de l'année dernière[3]. »

Binotto révèle également que la plupart des modifications effectuées se situent sous la carrosserie, à l’exception du halo qui « a été très perturbant dans le dessin de la monoplace. Le centre de gravité et le flux d’air ont été modifiés et nous avons fait tout notre possible pour le compenser[4]. »

Au niveau de la livrée, le rouge est légèrement plus foncé et désormais intégral, le blanc ayant quasiment disparu[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Ferrari SF71H en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2018 Scuderia Ferrari Ferrari V6 turbo hybride
Type 062 EVO 1.6L
Pirelli AUS BHR CHN AZE ESP MON CAN FRA AUT GBR GER HON BEL ITA SIN RUS JPN USA MEX BRE ABU 571 2e
Sebastian Vettel 1er 1er 8e 4e 4e 2e 1er 5e 3e 1er Abd 2e 1er 4e 3e 3e 6e 4e 2e 6e 2e
Kimi Räikkönen 3e Abd 3e 2e Abd 4e 6e 3e 2e 3e 3e 3e Abd 2e 5e 4e 5e 1er 3e 3e Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mattia Binotto ─ Chief Technical Officer », sur formula1.ferrari.com (consulté le 23 février 2018)
  2. (en) « Simone Resta ─ Chief Designer », sur formula1.ferrari.com (consulté le 23 février 2018)
  3. Grégory Demoen, « Binotto : "La SF71-H est une révolution" », sur f1i.fr, (consulté le 22 février 2018)
  4. Emmanuel Touzot, « Mattia Binotto explique la révolution que constitue la SF71H. Un empattement plus long et un halo perturbateur. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 22 février 2018)
  5. Basile Davoine, « Ferrari présente sa nouvelle F1 : la SF71H. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 22 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :