SKF

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SKF
Svenska Kullagerfabriken
Image illustrative de l'article SKF
Logo de SKF
illustration de SKF
Le siège de SKF à Göteborg.

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1907 : création
Fondateurs Sven Wingquist (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Sven Wingquist (fondateur)
Forme juridique Société par actions (Aktiebolag)
Action OMX : SKF B
Siège social Göteborg
Drapeau de Suède Suède
Activité Industrie mécanique
Produits Roulement à billes
Filiales SKF (Germany) (d) et SKF (Netherlands) (d)
Effectif 46 535 (2017)[1]
Site web www.skf.com

Chiffre d’affaires 56 227 millions de couronnes suédoises en 2009 (soit environ 5 562 millions d'euros)

Svenska KullagerFabriken, ou SKF (littéralement « Fabrique suédoise de roulements à billes » en français), est un groupe multinational suédois, leader mondial dans le domaine du roulement mécanique. Son siège social se trouve à Göteborg[2].

Présent dans plus de 130 pays[3], SKF emploie plus de 46 000 personnes à travers le monde[1], pour un chiffre d'affaires de 61 milliards de couronnes suédoises en 2010 (soit 6,7 milliards d'euros).

Historique[modifier | modifier le code]

Sven Wingquist (1926).

La société SKF a été fondée en 1907 par l'ingénieur suédois Sven Gustaf Wingquist, inventeur du roulement à billes sur rotule[4], dont le brevet fut déposé le 21 mai 1907 sous le nom de roulement à billes radial auto-dressant de multi-rangée, et accordé le 6 juin suivant sous le numéro 25406.

En 1910, l'entreprise employait 325 personnes et possédait une filiale au Royaume-Uni. En 1912, SKF est présente dans 32 pays et en 1930, le nombre d'employés se porte à plus de 21 000 répartis dans douze usines.

Des ingénieurs de l'entreprise créèrent Volvo en 1926 ; faisant partie intégrante de SKF, l'entreprise automobile s'en délia à partir de 1935[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Roulement radial à double rangée.

En 2017, le groupe emploie plus de 46 000 personnes et possède cent usines réparties dans soixante-dix pays[1].

Le groupe est depuis 2006 organisé en trois divisions : Industrie, Automobile et Service.

L'entreprise sponsorise les sports mécaniques (Beta, Ducati, Gas Gas, et Penske Racing en NASCAR) et en particulier la Scuderia Ferrari dans le championnat de Formule 1. Elle accompagne également les politiques de développement des éoliennes. Par ailleurs, SKF sponsorisa la construction de la réplique du fameux navire Götheborg III.

SKF est membre de la World Bearing Association et de l'association européenne des équipementiers automobiles, le CLEPA.

Délit d'entente[modifier | modifier le code]

En 2014, la commission européenne inflige une amende de 953 millions d'euros à six fournisseurs de roulements dont SKF à hauteur de 315 millions pour entente sur le marché automobile de 2004 à 2011[5].

Licenciements[modifier | modifier le code]

SKF annonce fin janvier 2015 le licenciement de 1 500 personnes dans le monde[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]