Ferrari SF16-H

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferrari SF16-H
Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel sur sa SF16-H à Bahreïn
Présentation
Équipe Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari
Constructeur Ferrari
Année du modèle 2016
Concepteurs James Allison
Simone Resta
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et nid d'abeilles
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion
Nom du moteur Ferrari Type 059/5
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbo ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari
longitudinale
Nombre de rapports Semi-automatique à 8 rapports + marche arrière
Type Changement rapide
Différentiel à glissement limité semi-automatique séquentielle électronique seamless
Électronique allumage et injection électroniques
Système de carburant Réservoir de 100 kg d'essence
Système de freinage Disques autoventilés en fibre de carbone et étriers Brembo
Carburant Shell V-Power
Pneumatiques Pirelli PZero (sec) et Cinturato (humide) montés sur jantes OZ Racing
Partenaires Kaspersky Lab, Santander, Hublot
Histoire en compétition
Pilotes 5. Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel
7. Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen
Début Grand Prix d'Australie 2016
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
21004
Championnat constructeur 3e avec 398 points
Championnat pilote Sebastian Vettel : 4e
Kimi Räikkönen : 6e

Chronologie des modèles (2016)

La Ferrari SF16-H est la monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2016. Elle est pilotée par l'Allemand Sebastian Vettel et par le Finlandais Kimi Räikkönen. Le pilote-essayeur est le Français Jean-Éric Vergne.

Conçue par l'ingénieur britannique James Allison, la SF16-H est présentée le sur internet en direct de l'usine de Maranello en Italie. Son nom se compose comme suit : SF pour Scuderia Ferrari, 16 pour l'année et H pour la nature hybride de son moteur. La monoplace en question n'a remporté aucune victoire dans le championnat 2016, où Ferrari termine troisième chez les constructeurs, tandis que ses pilotes se classent quatrième (Vettel) et sixième (Räikkönen).

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Nommée en interne Progetto 667, la Ferrari SF16-H arbore une livrée qui rappelle les années 1970 avec du blanc sur la carrosserie notamment sur la partie moteur au-dessus de la tête du pilote[1].

La Ferrari SF16-H se distingue notamment de sa devancière par son nez court et ses suspensions à poussoirs traditionnelles, ce qui marque une rupture avec la Ferrari SF15-T et ses suspensions à tirants. À l'arrière de la monoplace, le châssis est plus étroit pour permettre un meilleur écoulement d'air et gagner en appui aérodynamique.

Sous la supervision du responsable du département moteur, Mattia Binotto, de gros travaux ont été entrepris pour augmenter l'efficacité de la combustion de l'essence grâce à une pression d'injection de 300 bars (voisine de celle du bloc Mercedes) qui permet de réduire le temps de détente. Le MGU-K a été déplacé vers l'arrière du bloc près du cylindre no 6 tandis que le MGU-H ne subit aucun changement et reste placé entre la turbine et le compresseur du turbocompresseur[2].

Fidèle à son habitude d’attribuer un surnom féminin à ses voitures depuis 2010, Sebastian Vettel a prénommé sa monoplace Margherita, en référence à Marguerite de Savoie, reine consort d'Italie de 1878 à 1900.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Ferrari SF16-H en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2016 Scuderia Ferrari Ferrari Type 059/5 V6 Turbo Pirelli AUS BAH CHI RUS ESP MON CAN EUR AUT GBR HON ALL BEL ITA SIN MAL JAP USA MEX BRÉ ABU 398 3e
Sebastian Vettel 3e Np 2e Abd 3e 4e 2e 2e Abd 9e 4e 5e 6e 3e 5e Abd 4e 4e 5e 5e 3e
Kimi Räikkönen Abd 2e 5e 3e 2e Abd 5e 4e 3e 5e 6e 6e 9e 4e 4e 4e 5e Abd 6e Abd 6e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Ferrari SF16-H débarque », sur news.sportauto.fr, (consulté le 23 février 2016)
  2. « Ferrari 2016 – point sur les changements par rapport à la SF15-T », sur f1-direct.com, (consulté le 23 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :