Ferrari 246P

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferrari 246P

Présentation
Équipe Drapeau : Italie Scuderia Ferrari
Constructeur Ferrari
Année du modèle 1960
Concepteurs Vittorio Jano
Carlo Chiti
Spécifications techniques
Châssis Tubulaire en aluminium
Suspension avant Ressort/Fourche
Suspension arrière Ressort/Fourche/Câbles
Nom du moteur Ferrari 171
Cylindrée 263 ch à 8 600 tr/min
Configuration V6 à 65°
Position du moteur Arrière
Boîte de vitesses Ferrari 543
Nombre de rapports 5 + marche arrière
Système de carburant Réservoir 160 litres
Système de freinage Freins à disque Dunlop
Poids 550 kg
Dimensions Empattement : 2 320 mm
Voie avant : 1 220 mm
Voie arrière : 1 190 mm
Carburant Shell
Pneumatiques Dunlop
Histoire en compétition
Pilotes 34. Drapeau : États-Unis Richie Ginther
Début Grand Prix automobile de Monaco 1960
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
1000
Championnat constructeur 3e avec 26 points
Championnat pilote Richie Ginther : 9e avec 8 points

Chronologie des modèles (1960)

La Ferrari 246P est une monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari lors du Grand Prix de Monaco 1960. Conçue par les ingénieurs italiens Vittorio Jano et Carlo Chiti, elle est pilotée par l'Américain Richie Ginther.

Historique[modifier | modifier le code]

Le dimanche précédant le Grand Prix de Monaco 1960, la Scuderia Ferrari teste pour la première fois sa Ferrari 246P. Celle-ci diffère de la Ferrari D246 par une suspension avant plus souple et une nouvelle boîte de vitesses, reliée directement au moteur V6 de la monoplace. Les suspensions arrière sont composées d'une double triangulation et les porte-moyeux ont été fabriqués en alliage au lieu de l'acier soudé habituellement utilisé. L'écurie italienne décide alors de confier sa nouvelle voiture à Richie Ginther, qui participe à son premier Grand Prix de Formule 1, les trois Ferrari D246 habituelles étant récupérées par Cliff Allison, Phil Hill et Wolfgang von Trips[1].

Lors des qualifications, Ginther, qui a souffert d'une boîte de vitesses aux rapports mal ajustés lors des essais libres du jeudi, obtient le neuvième temps en min 38 s 4, à 2,1 secondes et demi de la pole position établi par Stirling Moss, et s'intercale entre von Trips et Hill, alors qu'Allison échoue à se qualifier pour la course[2]. Le lendemain, Ginther se retrouve dès les premiers tours en queue de peloton, mais profite des nombreux abandons pour terminer sixième, à trente tours de Moss, l'Américain poussant sa 246P afin qu'elle franchisse la ligne d'arrivée[1],[3]. Fort de ce résultat, Ginther, qui marque son premier point pour son premier Grand Prix, est conservé par Ferrari tandis que la 246P n'apparaît plus en course.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Ferrari 246P en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1960 Scuderia Ferrari Ferrari 171 V6 Dunlop ARG MON 500 P-B BEL FRA GBR POR ITA USA 26 (27) 3e*
Richie Ginther 6e

Légende : ici

* 2 points marqués avec la Ferrari 156P et 24 points marqués avec la Ferrari D246.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « XVIIIth Grand Prix of Monaco. Moss is supreme », Motorsport magazine,‎ , p. 40 à 44
  2. « Qualifications du Grand Prix de Monaco 1960 », sur statsf1.com (consulté le 26 avril 2016)
  3. « Classement du Grand Prix de Monaco 1960 », sur statsf1.com (consulté le 26 avril 2016)