Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Grande-Bretagne 2018
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 52
Longueur du circuit 5,891 km
Distance de course 306,198 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
h 27 min 29 s 784
(vitesse moyenne : 209,973 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 25 s 892
(vitesse moyenne : 246,910 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
min 30 s 696
(vitesse moyenne : 233,832 km/h)

Le Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2018 (Formula 1 2018 Rolex British Grand Prix) disputé le 8 juillet 2018 sur le circuit de Silverstone, est la 986e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950, à l'endroit où se disputa aussi la première d'entre-elles. Il s'agit de la 69e édition du Grand Prix de Grande-Bretagne comptant pour le championnat du monde de Formule 1, la cinquante-deuxième disputée sur le circuit de Silverstone et la dixième manche du championnat 2018.

La 76e pole position de Lewis Hamilton est également sa 50e avec Mercedes Grand Prix et sa 4e consécutive à Silverstone. En partant pour la sixième fois en tête dans son Grand Prix national, il rejoint Ayrton Senna qui avait réalisé cette performance en 1986, de 1988 à 1991 puis en 1994, au Grand Prix du Brésil. Devancé de 57 millièmes de seconde par Sebastian Vettel après leur première tentative lors de la dernière phase qualificative, le quadruple champion du monde britannique fait montre de tout son talent pour finalement battre son rival de 44 millièmes de seconde. Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas ne sont pas loin et partent de la deuxième ligne alors qu'en troisième ligne, les pilotes Red Bull Racing, Max Verstappen et Daniel Ricciardo sont repoussés à presque une seconde. Kevin Magnussen et Romain Grosjean, coéquipiers chez Haas F1 Team, occupent la quatrième ligne tandis que le novice Charles Leclerc atteint pour la seconde fois de sa carrière la phase finale des qualifications et part en cinquième ligne, devant Esteban Ocon.

Sebastian Vettel remporte sa quatrième victoire de la saison et rejoint Alain Prost au troisième rang du palmarès des vainqueurs de Grand Prix avec un cinquante-et-unième succès au terme des 52 tours du tracé de Silverstone. Son excellent départ lui permet de bondir en tête alors que Lewis Hamilton patine et se fait dépasser par son coéquipier Valtteri Bottas ; Hamilton est ensuite expédié en tête-à-queue par Kimi Räikkönen dès le troisième virage et doit repartir en queue de peloton. Une série de dépassements lui permet de revenir rapidement aux avant-postes ; il est ainsi sixième après onze tours ; Räikkönen, jugé responsable de l'accrochage, observe sa pénalité de dix secondes au 14e tour, repart onzième, et remonte lui aussi vers les gros points. Au vingt-et-unième tour, lors du changement de pneumatiques, Vettel laisse les commandes à Bottas pour un tour. À vingt boucles de l'arrivée, Marcus Ericsson écrase sa Sauber dans le mur de pneus et provoque la première sortie de la voiture de sécurité. Le pilote Ferrari plonge dans les stands pour chausser des gommes tendres alors que Bottas reste en piste avec ses médiums et prend la tête. À peine la meute relancée, Carlos Sainz Jr. tente de dépasser Romain Grosjean ; ils s'accrochent et la voiture de sécurité revient en piste. Au quarante-et-unième tour, la course est définitivement relancée avec Bottas devant Vettel et Hamilton, suivis par Max Verstappen, Kimi Räikkönen et Daniel Ricciardo. En difficulté avec ses pneus dégradés, Bottas est surpris par un freinage tardif du pilote allemand à l'intérieur du virage de Luffield au quarante-septième tour, puis cède aux assauts de Hamilton et de Räikkönen. Verstappen abandonne sur panne de boîte de vitesses. Vettel l'emporte devant Hamilton et Räikkönen, Bottas finit quatrième, chassé par Ricciardo ; Nico Hülkenberg, sixième, précède Esteban Ocon, Fernando Alonso (qui finit dans les points pour la 200e fois de sa carrière), Kevin Magnussen et Pierre Gasly ; ce dernier est ensuite pénalisé de cinq secondes pour avoir accroché Sergio Pérez en le dépassant et le pilote Mexicain récupère le point de la dixième place. Cette course marque la fin d'une série pour Mercedes, invaincu à Silverstone depuis 2013 et pour Hamilton qui restait sur quatre succès consécutifs devant son public. « Ahaha, on a gagné chez eux ! » lâche Sebastian Vettel à la radio dans son tour d'honneur.

Au classement du championnat du monde, Sebastian Vettel (171 points) prend une avance de huit points sur Hamilton (163 points), Kimi Räikkönen conforte sa troisième place (116 points) devant Ricciardo (106 points), Bottas (104 points) et Verstappen (resté à 93 points). Ferrari (287 points) augmente son avance sur Mercedes (267 points) et Red Bull Racing (199 points) ; suivent Renault (70 points), Haas (51 points), Force India (49 points) qui passe devant McLaren (48 points), puis Scuderia Toro Rosso (19 points), Sauber (16 points) et Williams (4 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles a Silverstone[1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
 Représentation des pneus tendres
 Tendres
 Représentation des pneus medium
 Medium
F1 tire Pirelli PZero Light blue.svg
    Dur
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Fernando Alonso au Grand Prix de Grande-Bretagne 2018.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 27 s 487
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 27 s 854 + 0 s 367
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 27 s 998 + 0 s 511
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 28 s 144 + 0 s 657
5 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 28 s 218 + 0 s 731
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 28 s 325 + 0 s 838

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Valtteri Bottas interviewé par Johnny Herbert au Grand Prix de Grande-Bretagne 2018.
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 27 s 552
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 27 s 739 + 0 s 187
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 27 s 909 + 0 s 357
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 28 s 045 + 0 s 493
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 28 s 408 + 0 s 856
6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 1 min 29 s 306 + 1 s 754
  • Après sa sortie de piste lors de la première session des essais libres conduisant à un changement de châssis, Romain Grosjean doit déclarer forfait pour la deuxième séance[4],[5].

Troisième séance, le samedi de 11 h à 12 h[modifier | modifier le code]

Marcus Ericsson au Grand Prix de Grande-Bretagne 2018.
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 26 s 722
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 26 s 815 + 0 s 093
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 27 s 364 + 0 s 642
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 27 s 851 + 1 s 129
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 28 s 012 + 1 s 290
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 28 s 018 + 1 s 296

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[7]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 26 s 818 1 min 26 s 256 1 min 25 s 892
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 26 s 585 1 min 26 s 372 1 min 25 s 936
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 27 s 549 1 min 26 s 483 1 min 25 s 990
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 27 s 025 1 min 26 s 413 1 min 26 s 217
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 27 s 309 1 min 27 s 013 1 min 26 s 602
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 27 s 979 1 min 27 s 369 1 min 27 s 099
7 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 28 s 143 1 min 27 s 730 1 min 27 s 244
8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 28 s 086 1 min 27 s 522 1 min 27 s 455
9 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 1 min 27 s 962 1 min 27 s 790 1 min 27 s 879
10 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 28 s 279 1 min 27 s 843 1 min 28 s 194
11 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 28 s 017 1 min 27 s 901
12 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 28 s 210 1 min 27 s 928
13 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 1 min 28 s 187 1 min 28 s 139
14 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 1 min 28 s 399 1 min 28 s 341
15 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 28 s 249 1 min 28 s 391
16 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 1 min 28 s 456
17 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 1 min 29 s 096
18 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 1 min 29 s 252
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 34 s 786 (107 % de 1 min 26 s 585)
Nq. Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes Pas de temps
Nq. Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda Forfait

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Victime d'un violent accident après une rupture de sa suspension avant gauche lors de la troisième session d'essais, Brendon Hartley ne participe pas aux qualifications mais est repêché par les commissaires de course ; il s'élance de la vingtième et dernière place sur la grille[8].
  • Victime d'une sortie de piste dans son premier tour lancé, Lance Stroll ne réalise aucun temps lors des qualifications ; repêché par les commissaires de course ; il s'élance de la dix-neuvième place sur la grille[9].
La grille de qualification du Grand Prix de Grande-Bretagne 2018
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne 2018
La grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne 2018

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[10]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 52 1 h 27 min 29 s 784 (209,973 km/h) 2 25
2 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 52 + 2 s 264 1 18
3 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 52 + 3 s 652 3 15
4 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 52 + 8 s 883 4 12
5 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 52 + 9 s 500 6 10
6 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 52 + 28 s 220 11 8
7 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 52 + 29 s 930 10 6
8 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 52 + 31 s 115 13 4
9 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 52 + 33 s 188 7 2
10 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 52 + 34 s 708 12 1
11 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 52 + 35 s 774 17
12 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 52 + 38 s 106 Pitlane
13 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 52 + 39 s 129 (dont 5 secondes de pénalité) 14
14 35 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 52 + 48 s 113 Pitlane
15 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 48 Boîte de vitesses 5
Abd. 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 39 Accrochage 16
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 39 Accrochage 8
Abd. 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 33 Accident 15
Abd. 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 20 Roue 9
Abd. 28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 1 Problème mécanique Pitlane

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[14]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 171
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 163
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 116
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 106
5 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 104
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 93
7 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 42
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 40
9 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 39
10 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 28
11 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 25
12 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 24
13 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 18
14 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 13
15 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 12
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 8
17 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 4
18 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 3
19 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 1
Constructeurs[15]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 287
2 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 267
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 199
4 Drapeau de la France Renault 70
5 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 51
6 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 49
7 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 48
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 19
9 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 16
10 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2018 représente :

  • La 76e pole position de Lewis Hamilton, sa 50e avec Mercedes, sa 6e à Silverstone et la 4e consécutive sur le circuit britannique[16],[17] ;
  • la 51e victoire de sa carrière pour Sebastian Vettel[18] ;
  • la 233e victoire pour Ferrari en tant que constructeur[19] ;
  • la 234e victoire pour Ferrari en tant que motoriste[20].

Au cours de ce Grand Prix :

  • Avec un cinquante-et-unième succès, Sebastian Vettel rejoint Alain Prost au troisième rang du palmarès des vainqueurs de Grands Prix[21] ;
  • En terminant 8e du Grand Prix, Fernando Alonso marque des points pour la 200e fois de sa carrière[22] ;
  • Lewis Hamilton est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[23] ;
  • Sebastian Vettel, souffrant du cou après être passé sur une bosse lors de la troisième session d'essais libres, dispute la course avec du rembourrage à gauche du repose-tête de son habitacle ; il explique après coup que l'adrénaline lui a fait oublier la douleur[24] ;
  • Tom Kristensen, nonuple vainqueur des 24 Heures du Mans et sextuple vainqueur des 12 Heures de Sebring a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pirelli announces compound choices and mandatory sets for the 2018 British Grand Prix », sur news.pirelli.com, (consulté le 4 mai 2018)
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 ROLEX BRITISH GRAND PRIX - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 6 juillet 2018)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 ROLEX BRITISH GRAND PRIX - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 6 juillet 2018)
  4. Olivier Ferret, « Grosjean va manquer les Libres 2 à Silverstone. Changement de châssis. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 6 juillet 2018)
  5. Benjamin Vinel, « Grosjean forfait pour les EL2. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 6 juillet 2018)
  6. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 ROLEX BRITISH GRAND PRIX - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 ROLEX BRITISH GRAND PRIX - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  8. Benjamin Vinel, « EL3 - Gros crash pour Hartley, Sauber impressionne », sur fr.motorsport.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  9. (en) Formula One Management, « QUALIFYING: Home hero Hamilton edges Vettel to Silverstone pole », sur formula1.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  10. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 ROLEX BRITISH GRAND PRIX - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  11. « Grande-Bretagne 2018 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  12. « Grande-Bretagne 2018 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  13. « Grande-Bretagne 2018 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  14. « Grande-Bretagne 2018 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  15. « Grande-Bretagne 2018 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  16. Stéphane Vrignaud, « Lewis Hamilton (Mercedes) s'offre la pole devant Sebastian Vettel (Ferrari) », sur eurosport.fr, (consulté le 7 juillet 2018)
  17. « Lewis Hamilton Pole Positions », sur statsf1.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  18. « Sebastian Vettel Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  19. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  20. « Ferrari Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  21. « Statistiques Pilotes Victoires par nombre », sur statsf1.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  22. Stéphane Vrignaud, « Bonus-malus : Lewis Hamilton et Mercedes ont vu rouge à Silverstone », sur eurosport.fr, (consulté le 9 juillet 2018)
  23. Fabien Gaillard, « Lewis Hamilton élu "Pilote du Jour" du GP de Grande-Bretagne 2018. », sur motorsport.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  24. (en) Formula One Management, « Vettel - Adrenaline meant neck pain was no issue on path to victory », sur formula1.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  25. Gaël Angleviel, « Grand Prix de Grande-Bretagne 2018 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 5 juillet 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :