Grand Prix automobile de Hongrie 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Hongrie 2018
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 70
Longueur du circuit 4,381 km
Distance de course 306,630 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 37 min 16 s 427
(vitesse moyenne : 189,134 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 35 s 658
(vitesse moyenne : 164,874 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo,
Red Bull-TAG Heuer,
min 20 s 012
(vitesse moyenne : 197,115 km/h)

Le Grand Prix automobile de Hongrie 2018 (Formula 1 Magyar Nagydíj 2018) disputé le 29 juillet 2018 sur le Hungaroring, est la 988e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la 33e édition du Grand Prix de Hongrie comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la douzième manche du championnat 2018. Une trêve estivale de quatre semaines commence au soir de ce Grand Prix.

Les Mercedes, distancées sur le Hungaroring dans toutes les séances d'essais disputées sur piste sèche et à température élevée, jusqu'à la première phase des qualifications, monopolisent la première ligne sous l'averse quand tous les pilotes roulent dans des conditions de visibilité précaires en pneus pleine pluie. Lewis Hamilton porte son record à soixante-dix-sept pole positions en devançant son coéquipier Valtteri Bottas de 260 millièmes de seconde. Sebastian Vettel, qui paraissait intouchable en pneus lisses, parvient à distancer ses rivaux en gommes intermédiaires au début de la Q2 mais se révèle moins fringant sous les trombes d'eau ; il part en deuxième ligne, à plus d'une demi-seconde de Hamilton, également devancé par son coéquipier Kimi Räikkönen. Dans des conditions météorologiques empirant qui piègent Daniel Ricciardo lors de la deuxième phase qualificative, les invités de la troisième ligne sont Carlos Sainz Jr. qui devance Pierre Gasly. Max Verstappen s'élance en quatrième ligne devant Brendon Hartley, qui obtient son meilleur résultat en qualification.

En tête dès le premier virage, Lewis Hamilton bénéficie de l'aide de son coéquipier Valtteri Bottas pour obtenir la soixante-septième victoire de sa carrière et son cinquième succès de la saison, qui tombe à point avant la trêve estivale, sans jamais avoir été inquiété. Sebastian Vettel prend le meilleur sur Kimi Räikkönen au départ et se retrouve deuxième quand Bottas procède à un arrêt anticipé au quinzième tour, après avoir déjà travaillé à le retenir en perdant quasiment une demi-seconde par tour sur son leader. Le quadruple champion du monde britannique laisse les commandes à Vettel quand il procède à son arrêt au stand au vingt-sixième tour. Le pilote Ferrari, englué dans le trafic, ne parvient pas à se ménager une avance suffisante ; il emprunte la voie des stands dans la trente-neuvième boucle mais le préposé au pistolet pneumatique de la roue avant gauche s'éternise. Vettel ressort derrière Bottas qui, à nouveau, protège l'échappée de Hamilton en retenant l'Allemand. Alors qu'Hamilton est déjà loin, Vettel porte une attaque gagnante à cinq tours de l'arrivée, les pneus de Bottas étant à l'agonie. Les deux voitures se frottent et la Mercedes perd un bout d'aileron avant. Bottas, ensuite dépassé par Räikkönen puis par Daniel Ricciardo revenu de la douzième place sur la grille, non sans l'avoir également tamponné, termine cinquième avec une pénalité de dix secondes. Il n'y a qu'une Red Bull à l'arrivée, Max Verstappen abandonnant en lâchant des jurons dès le cinquième tour sur perte de puissance. Sur le podium, les pilotes Ferrari encadrent Hamilton qui l'emporte avec dix-sept secondes d'avance sur Vettel. Sixième sur la grille de départ, Pierre Gasly l'est aussi à l'arrivée ; il est le dernier pilote à franchir la ligne d'arrivée dans le même tour que le vainqueur. Kevin Magnussen se classe septième devant Fernando Alonso. Carlos Sainz Jr. et Romain Grosjean prennent les derniers points en jeu.

Au classement du championnat du monde, Lewis Hamilton (213 points) porte son avance à 24 points sur Sebastian Vettel (189 points). Kimi Räikkönen conforte sa troisième place (146 points) devant Bottas (132 points) suivi par Ricciardo (118 points) et Verstappen (resté à 105 points). Mercedes (345 points) a désormais 10 points d'avance sur Ferrari (335 points) ; suivent Red Bull Racing (223 points), Renault (82 points), Haas (66 points), Force India (59 points), McLaren (52 points), Scuderia Toro Rosso (28 points), Sauber (18 points) et Williams (4 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Budapest [1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
   Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
Représentation des pneus médium
Médiums
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 11 h à 12 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 17 s 613
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 17 s 692 + 0 s 079
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 17 s 701 + 0 s 088
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 17 s 948 + 0 s 335
5 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 18 s 036 + 0 s 423
6 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 18 s 470 + 0 s 857

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 16 s 834
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 16 s 908 + 0 s 074
3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 17 s 061 + 0 s 227
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 17 s 153 + 0 s 319
5 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 17 s 587 + 0 s 753
6 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 17 s 868 + 1 s 034

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 16 s 170
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 16 s 229 + 0 s 059
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 16 s 373 + 0 s 203
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 16 s 749 + 0 s 579
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 16 s 803 + 0 s 633
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 16 s 946 + 0 s 776

Séance de qualification[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 17 s 419 1 min 31 s 242 1 min 35 s 658
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 17 s 123 1 min 32 s 081 1 min 35 s 918
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 17 s 526 1 min 32 s 762 1 min 36 s 186
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 16 s 666 1 min 28 s 636 1 min 36 s 210
5 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 1 min 17 s 829 1 min 30 s 771 1 min 36 s 743
6 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 1 min 18 s 577 1 min 31 s 286 1 min 37 s 591
7 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 16 s 940 1 min 31 s 178 1 min 38 s 032
8 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 1 min 18 s 429 1 min 32 s 590 1 min 38 s 128
9 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 18 s 314 1 min 32 s 968 1 min 39 s 858
10 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 17 s 901 1 min 33 s 650 1 min 40 s 593
11 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 1 min 18 s 208 1 min 35 s 214
12 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 18 s 540 1 min 36 s 442
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 17 s 905 1 min 36 s 506
14 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 18 s 641 1 min 37 s 075
15 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 18 s 560 Pas de temps
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 1 min 18 s 782
17 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 1 min 18 s 817
18 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 19 s 142
19 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 19 s 200
20 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 1 min 19 s 301
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 22 s 032 (107 % de 1 min 16 s 666)
  • La première phase des qualifications se déroule sur piste sèche mais la pluie commence à tomber. Elle redouble lors de la deuxième phase, les pilotes passant des pneus lisses aux intermédiaires puis aux gommes sculptées à bande bleue avec lesquels ils disputent la troisième phase sous des trombes d'eau[5].

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Lance Stroll, auteur du quinzième temps des qualifications, est pénalisé d'un départ depuis la voie des stands. Son équipe a changé son aileron avant après que le pilote a tapé le rail en qualifications, endommageant l'aileron avant nouvelle spécification qui avait été monté sur sa monoplace. Williams a enfreint la règle du parc fermé pour monter ce nouvel aileron sur la voiture de Stroll[6].
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix de Hongrie 2018
La grille de qualification du Grand Prix de Hongrie 2018.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Hongrie 2018
La grille de départ du Grand Prix de Hongrie 2018.

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[7]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 70 1 h 37 min 16 s 427 (189,134 km/h) 1 25
2 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 70 + 17 s 123 4 18
3 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 70 + 20 s 101 3 15
4 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 70 + 46 s 419 12 12
5 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 70 + 1 min (dont 5 s de pénalité) 2 10
6 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 70 + 1 min 13 s 273 6 8
7 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 69 + 1 tour 9 6
8 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 69 + 1 tour 11 4
9 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 69 + 1 tour 5 2
10 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 69 + 1 tour 10 1
11 28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 69 + 1 tour 8
12 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 69 + 1 tour 13
13 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 69 + 1 tour 17
14 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 69 + 1 tour 18
15 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 68 + 2 tours 14
16 35 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 68 + 2 tours 19
17 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 68 + 2 tours Pitlane
Abd. 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 16 Boîte de vitesses 15
Abd. 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 5 Perte de puissance 7
Abd. 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 1 Accrochage 16

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[11]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 213
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 189
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 146
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 132
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 118
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 105
7 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 52
8 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 45
9 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 44
10 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 30
11 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 30
12 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 29
13 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 26
14 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 21
15 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 13
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 8
17 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 5
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 4
19 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 2
Constructeurs[12]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 345
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 335
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 223
4 Drapeau de la France Renault 82
5 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 66
6 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 59
7 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 52
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 28
9 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 18
10 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Hongrie 2018 représente :

  • la 77e pole position de Lewis Hamilton, sa cinquième de la saison et sa sixième sur le Hungaroring[13] ;
  • la 67e victoire de Lewis Hamilton, sa cinquième de la saison[14] ;
  • la 81e victoire de Mercedes Grand Prix en tant que constructeur[15] ;
  • la 167e victoire de Mercedes en tant que motoriste[16] ;
  • le 60e meilleur tour de Red Bull Racing[17].

Au cours de ce Grand Prix :

  • En remportant sa 81e victoire, Mercedes Grand Prix rejoint Team Lotus au quatrième rang du palmarès des écuries, derrière Ferrari (223 victoires), McLaren (182 victoires) et Williams (114 victoires)[18] ;
  • Daniel Ricciardo est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[19] ;
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix de Formule 1 dont deux meilleurs tours en course et quatre podiums, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pirelli announces compound choices and mandatory sets for the 2018 Hungarian Grand Prix », sur https://news.pirelli.com, (consulté le 25 mai 2018)
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ROLEX MAGYAR NAGYDÍJ 2018 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 27 juillet 2018)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ROLEX MAGYAR NAGYDÍJ 2018 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 27 juillet 2018)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ROLEX MAGYAR NAGYDÍJ 2018 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 28 juillet 2018)
  5. a et b (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ROLEX MAGYAR NAGYDÍJ 2018 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 28 juillet 2018)
  6. Cesare Ingrassia, « OFFICIEL : LANCE STROLL DEVRA S'ÉLANCER DEPUIS LA VOIE DES STANDS À BUDAPEST. », sur f1only.fr, (consulté le 3 août 2018)
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ROLEX MAGYAR NAGYDÍJ 2018 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  8. « Hongrie 2018 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 3 août 2018)
  9. « Hongrie 2018 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 3 août 2018)
  10. « Hongrie 2018 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  11. « Hongrie 2018 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  12. « Hongrie 2018 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  13. « Lewis Hamilton Pole Positions », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  14. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  15. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  16. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  17. « Red Bull Meilleurs Tours », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  18. « Constructeurs - victoires par nombre », sur statsf1.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  19. Fabien Gaillard, « Daniel Ricciardo élu "Pilote du Jour" du GP de Hongrie », sur motorsport.com, (consulté le 3 août 2018)
  20. Gaël Angleviel, « Grand Prix de Hongrie 2018 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 27 juillet 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :