Grand Prix automobile de Singapour 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Singapour 2018
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 61
Longueur du circuit 5,065 km
Distance de course 308,828 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 51 min 11 s 611
(vitesse moyenne : 166,578 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 36 s 015
(vitesse moyenne : 189,833 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Danemark Kevin Magnussen,
Haas-Ferrari,
1 min 41 s 905
(vitesse moyenne : 178,861 km/h)

Le Grand Prix automobile de Singapour 2018 (Formula 1 2018 Singapore Airlines Singapore Grand Prix) disputé le 16 septembre 2018 sur le circuit urbain de Singapour, est la 991e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la 11e édition du Grand Prix de Singapour comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la quinzième manche du championnat 2018. Depuis la première édition de ce Grand Prix en 2008, les essais libres 2, les qualifications et la course ont lieu en nocturne.

Lancé, lors de sa première tentative en phase finale des qualifications, dans un « tour magique », selon ses propos, Lewis Hamilton établit le nouveau record de la piste en améliorant de plus de trois secondes la pole position de l'édition précédente. Son septième départ en tête de la saison lui permet d'améliorer son propre record de l'exercice avec une soixante-dix-neuvième pole position qu'il met en bonne place dans son panthéon personnel. Max Verstappen, à trois dixièmes de secondes, part à ses côtés en première ligne alors que Sebastian Vettel, relégué à six dixièmes de seconde, réalise le troisième temps et s'élance en deuxième ligne, devant Valtteri Bottas. Kimi Räikkönen occupe la troisième ligne aux côtés de Daniel Ricciardo. À deux secondes d'Hamilton, Sergio Pérez et Romain Grosjean sont en quatrième ligne et devancent Esteban Ocon et Nico Hülkenberg.

Lewis Hamilton contrôle les 61 tours de course de bout en bout pour remporter sa septième victoire de la saison, la soixante-neuvième de sa carrière ; avec quatre victoires lors des cinq dernières courses, il prend une sérieuse option sur un cinquième titre mondial en portant à quarante points son avance sur Sebastian Vettel. Ce dernier, troisième sur la grille, dépasse Max Verstappen dès le premier tour pour se lancer à la chasse du pilote Mercedes, quelques secondes avant la sortie de la voiture de sécurité, Sergio Pérez ayant envoyé son coéquipier Esteban Ocon dans le mur juste après le départ. Partant sur une stratégie qui va s'avérer perdante, Vettel tente de réaliser l'undercut en s'arrêtant au stand dès le quatorzième tour pour chausser des pneumatiques ultra tendres. Il repart derrière Pérez qui lui fait perdre un temps précieux, Hamilton « couvre » cette stratégie sans aucun dommage un tour plus tard en choisissant des pneus tendres tandis que Verstappen, rentré au stand à la fin de sa dix-huitième boucle, repart pareillement chaussé juste devant Vettel. Après 27 tours, au terme de la vague des changements de pneus, les positions restent figées : les six premiers sur la grille sont les six premiers à l'arrivée. Au quatrième rang, Valtteri Bottas contient Kimi Räikkönen jusqu'au bout et Daniel Ricciardo finit juste derrière eux. Hamilton ne connaît qu'une petite alerte quand, englué dans le trafic (Romain Grosjean sera d'ailleurs pénalisé pour avoir ignoré les drapeaux bleus), il voit revenir Verstappen dans ses rétroviseurs. Une fois débarrassé des retardataires, le quadruple champion du monde britannique creuse à nouveau l'écart et s'envole vers la victoire. Verstappen termine à huit secondes alors que Vettel, qui ne peut espérer mieux que sa troisième place, ménage sa monoplace et ses pneus pour passer la ligne d'arrivée à plus de 39 secondes du vainqueur. Auteur d'une course solide, Fernando Alonso, au volant de sa McLaren, se classe septième et dernier pilote dans le tour du vainqueur. Carlos Sainz Jr., Charles Leclerc et Nico Hülkenberg, tous trois partis loin sur la grille, prennent les points restants. Kevin Magnussen, reparti en pneus frais à dix boucles de l'arrivée avec une voiture allégée en carburant, réalise son premier meilleur tour en course, tout en se classant dix-huitième et avant-dernier, à deux tours d'Hamilton.

L'avance d'Hamilton sur Vettel au classement du championnat pilotes est désormais de 40 points (281 à 241) à six Grands Prix du terme. Räikkönen conserve sa troisième place (174 points) avec une infime marge sur Bottas (171 points). À la cinquième place, Verstappen (148 points) distance son coéquipier Ricciardo (126 points) de 22 points. L'écart avec les autres pilotes, à commencer par Nico Hülkenberg (53 points) est considérable. Au classement des constructeurs, Mercedes Grand Prix (452 points) se rapproche d'un cinquième titre consécutif en repoussant Ferrari (451 points) à 37 unités ; Red Bull Racing conserve la troisième place (274 points) devant Renault (91 points) et Haas (76 points) ; suivent McLaren (58 points), Racing Points Force India (32 points), Toro Rosso (30 points), Sauber (21 points), et Williams (7 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Singapour[1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus hyper tendres
Hyper tendres
   Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 16 h 30 à 18 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 711
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 912 + 0 s 201
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 39 s 997 + 0 s 286
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 40 s 486 + 0 s 775
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 41 s 105 + 1 s 394
6 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 41 s 232 + 1 s 521

Deuxième séance, le vendredi de 20 h 30 à 22 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 38 s 699
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 38 s 710 + 0 s 011
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 221 + 0 s 522
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 309 + 0 s 610
5 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 39 s 368 + 0 s 669
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 1 min 40 s 274 + 1 s 575
  • En 1 min 38 s 699, Kimi Räikkönen réalise le tour le plus rapide du circuit de Marina Bay jamais effectué depuis les débuts du Grand Prix, en 2008. Son coéquipier Sebastian Vettel, lèche le mur dans le dernier virage du circuit (no 21), abîme ses suspensions et ne réalise que la neuvième performance, en 1 min 40 s 633[4].

Troisième séance, le samedi de 18 h à 19 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 38 s 054
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 38 s 416 + 0 s 362
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 38 s 558 + 0 s 504
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 38 s 603 + 0 s 549
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 186 + 1 s 132
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 265 + 1 s 211

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[7]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 39 s 403 1 min 37 s 344 1 min 36 s 015
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 38 s 751 1 min 37 s 214 1 min 36 s 334
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 38 s 218 1 min 37 s 876 1 min 36 s 628
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 39 s 291 1 min 37 s 254 1 min 36 s 702
5 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 38 s 534 1 min 37 s 194 1 min 36 s 794
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 38 s 153 1 min 37 s 406 1 min 36 s 996
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point Force India-Mercedes 1 min 38 s 814 1 min 38 s 342 1 min 37 s 985
8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 38 s 685 1 min 38 s 367 1 min 38 s 320
9 Drapeau de la France Esteban Ocon Racing Point Force India-Mercedes 1 min 38 s 912 1 min 38 s 534 1 min 38 s 365
10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 38 s 932 1 min 38 s 450 1 min 38 s 588
11 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 1 min 39 s 022 1 min 38 s 641
12 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 1 min 39 s 103 1 min 38 s 716
13 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 1 min 39 s 206 1 min 38 s 747
14 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 39 s 366 1 min 39 s 453
15 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 1 min 39 s 614 1 min 39 s 691
16 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 39 s 644
17 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 1 min 39 s 809
18 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 1 min 39 s 864
19 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 1 min 41 s 263
20 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 41 s 334
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 45 s 345 (107 % de 1 min 38 s 153)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • En 1 min 36 s 015, Lewis Hamilton établit le nouveau record du circuit de Marina Bay. Les quatorze premiers pilotes sur la grille de départ ont battu le précédent record de la piste établi en 2017 par Sebastian Vettel en 1 min 39 s 491[8].
Schéma de la grille de qualification et de départ du Grand Prix de Singapour 2018.
La grille de qualification et de départ du Grand Prix de Singapour 2018.

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[9]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 61 1 h 51 min 11 s 611 (166,578 km/h) 1 25
2 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 61 + 8 s 961 2 18
3 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 61 + 39 s 945 3 15
4 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 61 + 51 s 930 4 12
5 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 61 + 53 s 001 5 10
6 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 61 + 53 s 982 6 8
7 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 61 + 1 min 43 s 011 11 6
8 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 60 + 1 tour 12 4
9 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 60 + 1 tour 13 2
10 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 60 + 1 tour 10 1
11 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 60 + 1 tour 14
12 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 60 + 1 tour 18
13 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 60 + 1 tour 15
14 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 60 + 1 tour 20
15 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 60 + 1 tour (dont 5 s de pénalité) 8
16 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point Force India-Mercedes 60 + 1 tour 7
17 28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 60 + 1 tour 17
18 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 59 + 2 tours 16
19 35 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 59 + 2 tours 19
Abd. 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Racing Point Force India-Mercedes 0 Accrochage 9

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[13]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 281
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 241
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 174
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 171
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 148
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 126
7 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 53
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 50
9 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 49
10 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point Force India-Mercedes 46
11 Drapeau de la France Esteban Ocon Racing Point Force India-Mercedes 45
12 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 38
13 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 28
14 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 27
15 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 15
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 8
17 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 6
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 6
19 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 2
20 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 1
Constructeurs[14]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 452
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 415
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 274
4 Drapeau de la France Renault 91
5 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 76
6 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 58
7 Drapeau de la Grande-Bretagne Racing Point Force India-Mercedes 32
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 30
9 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 21
10 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 7
Exclu Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 59

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Singapour 2018 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Max Verstappen est élu « Pilote du jour » à l'issue d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[21] ;
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix de Formule 1 dont deux meilleurs tours en course et quatre podiums, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pirelli announces compound choices and mandatory sets for the 2018 Singapore Grand Prix », sur https://news.pirelli.com, (consulté le 1er juin 2018)
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 SINGAPORE AIRLINES SINGAPORE GRAND PRIX - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 14 septembre 2018)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 SINGAPORE AIRLINES SINGAPORE GRAND PRIX - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 14 septembre 2018)
  4. Grégory Demoen, « Essais libres 2 : Räikkönen s’offre le record du tour », sur f1i.auto-moto.com, (consulté le 14 septembre 2018)
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 SINGAPORE AIRLINES SINGAPORE GRAND PRIX - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  6. Vincent Lalanne-Sicaud, « VETTEL DOMINE LA DERNIÈRE SÉANCE », sur news.sportauto.fr, (consulté le 15 septembre 2018)
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 SINGAPORE AIRLINES SINGAPORE GRAND PRIX - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  8. Emmanuel Touzot, « Hamilton signe une 79e pole d’anthologie à Singapour », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  9. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 2018 SINGAPORE AIRLINES SINGAPORE GRAND PRIX - RACE RESULT », sur formula1.com, 16 septembre2018 (consulté le 16 septembre 2018)
  10. « Singapour 2018 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  11. « Singapour 2018 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  12. « Singapour 2018 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  13. « Singapour 2018 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  14. « Singapour 2018 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  15. « Lewis Hamilton Pole Positions », sur statsf1.com, (consulté le 15 septembre 2018)
  16. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  17. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  18. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  19. « Kevin Magnussen Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  20. « Haas Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  21. Fabien Gaillard, « Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP de Singapour 2018 », sur motorsport.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  22. Gaël Angleviel, « Grand Prix de Singapour 2018 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 13 septembre 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :