Ferrari 158

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferrari 158
Ferrari 158

La Ferrari 158 en exposition

Présentation
Équipe Drapeau : Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC
Drapeau : États-Unis North American Racing Team
Constructeur Scuderia Ferrari
Année du modèle 1964
Concepteurs Mauro Forghieri
Spécifications techniques
Châssis Monocoque autoportante en aluminium et tubes d'acier
Suspension avant Ressort/Fourche
Suspension arrière Ressort/Fourche/Câbles
Nom du moteur Ferrari 205B
Cylindrée 1 489 cm³
210 ch à 11 000 tr/min
Configuration V8 à 90° monobloc en alliage léger
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Ferrari Type 543/C
Nombre de rapports 5 + marche arrière
Type Manuelle
Système de carburant Réservoir 140 litres
Système de freinage Freins à disque
Poids 460 kg
Dimensions Empattement : 2 400 mm
Voie avant : 1 350 mm
Voie arrière : 1 350 mm
Carburant Shell
Pneumatiques Dunlop
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau : Royaume-Uni John Surtees
Drapeau : Italie Lorenzo Bandini
Drapeau : Italie Nino Vaccarella
Drapeau : États-Unis Bob Bondurant
Début Grand Prix de Monaco 1964
Courses Victoires Pole Meilleur tour
19 2 2 2
Championnat constructeur Champion avec 45 points (1964)
4e avec 26 points (1965)
Championnat pilote En 1964 :
John Surtees: Champion avec 40 points
Lorenzo Bandini : 4e avec 23 points
En 1965 :
John Surtees: 5e avec 17 points
Lorenzo Bandini : 6e avec 13 points

Chronologie des modèles (1964 - 1965)

La Ferrari 158 est une monoplace de Formule 1 conçue par la Scuderia Ferrari dans le cadre des championnats du monde de Formule 1 1964 et 1965. Elle est pilotée par le Britannique John Surtees, les Italiens Lorenzo Bandini et Nino Vaccarella, et par l'Américain Bob Bondurant.

Historique[modifier | modifier le code]

Testée dès septembre 1963, la 8 cylindres de F1 débute avec succès au Grand Prix automobile de Syracuse entre les mains de John Surtees et se lance dans la course au championnat du monde 1964. Une fois les problèmes de transmission et de lubrification résolus, Surtees s’impose au GP des Pays-Bas, au GP d'Allemagne et au GP d'Italie. Le Britannique remporte également le titre de champion du monde des pilotes lors de la dernière course au Mexique au volant d'une 158 bleue et blanche, Ferrari n'engageant pas sous son nom propre ses monoplaces en raison d'un contentieux avec la Fédération italienne. Le titre reviendra l’année suivante à l’invincible Lotus 33 de Jim Clark.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Moteur 8 cylindres en V en position centrale arrière
  • Distribution par double arbre simple et 2 soupapes par cylindre
  • Alimentation : Injection directe Bosch
  • Vitesse maximale : 270 km/h

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo en noir et blanc de la Ferrari 158 de Surtees au GP des Pays-Bas 1964
John Surtees à bord de la Ferrari 158 au Grand Prix des Pays-Bas 1964
Résultats détaillés de la Ferrari 158 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points inscrits Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
1964 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 205B V8 Dunlop MON P-B BEL FRA GBR ALL AUT ITA USA MEX 45* (49) Champion
Lorenzo Bandini Abd. Abd. 9e 3e
John Surtees Abd. 2e Abd. Abd. 3e 1er Abd. 1er
North American Racing Team 2e 2e
1965 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 205B V8 Dunlop AFS MON BEL FRA GBR P-B ALL ITA USA MEX 26** (27) 4e
John Surtees 2e 4e Abd. 3e
Lorenzo Bandini Abd. 9e 6e
Nino Vaccarella 12e
North American Racing Team Bob Bondurant 9e

Légende : ici
* 15 points marqués avec la Ferrari 156 Aero et 4 points marqués avec la Ferrari 1512.
** 18 points marqués avec la Ferrari 1512

Sur les autres projets Wikimedia :