Red Bull RB14

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Red Bull RB14
Red Bull RB14
Max Verstappen au volant de la RB14 en test à Barcelone
Présentation
Équipe Drapeau de l'Autriche Aston Martin Red Bull Racing
Constructeur Red Bull Racing
Année du modèle 2018
Concepteurs Adrian Newey
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et nid d'abeilles
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs, basculeurs avec barre de torsion et barres anti-roulis
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tige de traction, basculeurs avec barre de torsion et barres anti-roulis
Nom du moteur TAG Heuer (Renault R.E.18)
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbo ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses longitudinale
Nombre de rapports Semi-automatique à 8 rapports + marche arrière
Type Changement rapide
Différentiel à glissement limité semi-automatique séquentielle électronique seamless
Électronique allumage et injection électroniques
Poids 782 kg
Carburant Esso
Pneumatiques Pirelli PZero (sec) et Cinturato (humide) montés sur jantes OZ Racing
Partenaires Aston Martin, AT&T, Citrix, Dita, HP, IBM, Mobil1, Pirelli, Puma, Rauch (en), Red Bull, Siemens, TAG Heuer,
Histoire en compétition
Pilotes 3. Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo
33. Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen
Début Grand Prix d'Australie 2018
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
13426
Championnat constructeur 3e avec 419 points
Championnat pilote Daniel Ricciardo : 6e
Max Verstappen : 4e

Chronologie des modèles (2018)

La Red Bull RB14 est la monoplace de Formule 1 engagée par Red Bull Racing et conçue par l'ingénieur britannique Adrian Newey, dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2018. Elle est pilotée par l'Australien Daniel Ricciardo et par le Néerlandais Max Verstappen. Le pilote-essayeur est le Suisse Sébastien Buemi[1]. Elle est propulsée par un moteur Renault rebadgé commercialement en TAG Heuer. La RB14 est lancée par Red Bull Racing le à son usine de Milton Keynes[2],[3],[4].

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté les tests pré-saison avec ses anciens modèles de voiture en 2016 et en 2017, ce qui a causé à l'écurie des difficultés de développement de ses monoplaces, Red Bull Racing annonce que le lancement sa RB14 se tiendra plus tôt que pour les RB12 et RB13.

Alors que les voitures précédentes avaient été lancées plus tard pour développer le châssis en usine, Red Bull Racing anticipe le lancement de la RB14 pour collecter plus d'informations sur son comportement en piste. Christian Horner justifie cette décision en mentionnant que les analyses sur les voitures de 2016 et 2017 démontrent que le fait de retarder le lancement a contribué à rendre moins compétitives en début de championnat des monoplaces dont le châssis était performant en fin de saison[5].

La monoplace se caractérise par un aileron avant qui adopte un concept très similaire à celui essayé lors de la dernière manche de la saison 2017, à Abou Dabi : les extrémités des volets sont en effet recourbées vers le bas. L'ouverture du museau permettant à l’air de traverser le nez sans être dévié est conservée. La Red Bull RB14 est aussi dotée d'un essieu qui aide l'aileron à limiter les effets néfastes du sillage des pneus.

L'ancrage avant du triangle supérieur de suspension avant est plus avancé que sur la RB13 et a une fonction aérodynamique.

Les différences les plus marquées se situent au niveau des déflecteurs latéraux des pontons : alors que la RB13 copiait le concept de Ferrari utilisé à partir de la seconde moitié de la saison 2017, le design de la RB14, divisé en plusieurs panneaux rectangulaires très rapprochés, se rapproche plus de celui utilisé par Mercedes en fin d'année. Le cloisonnement du ponton limite les turbulences et favorise un bon écoulement d’air le long de la voiture. Toutefois, alors qu'un des déflecteurs est relié au déflecteur horizontal au dessus du ponton de la W08, ce n'est pas le cas sur la monoplace autrichienne.

Les déflecteurs horizontaux sont disposés comme des ailes d'avion. Les pontons, très étroits, rendent le flanc de la voiture très plat.

L'entrée d'air du capot moteur abandonne sa forme triangulaire pour une ouverture ovale, remontée pour limiter les turbulences créées par le halo. L'aileron arrière conserve un seul support (muni de deux éléments et d'équerres) [6].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Red Bull RB14 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2018 Aston Martin
Red Bull Racing
Tag Heuer V6 turbo
R.E.18 1.6L
Pirelli AUS BHR CHN AZE ESP MON CAN FRA AUT GBR GER HON BEL ITA SIN RUS JPN USA MEX BRE ABU 419 3e
Daniel Ricciardo 4e Abd. 1er Abd. 5e 1er 4e 4e Abd. 5e Abd. 4e Abd. Abd. 6e 6e 4e Abd. Abd. 4e 4e
Max Verstappen 6e Abd. 5e Abd. 3e 9e 3e 2e 1er 15e* 4e Abd. 3e 5e 2e 5e 3e 2e 1er 2e 3e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Red Bull Racing Formula One Team, « Sébastien Buemi | Red Bull Racing Formula One Team », sur Red Bull Racing Formula One Team (consulté le 7 mars 2018)
  2. (en) « Red Bull confirms earlier car launch for 2018 », sur espn.co.uk, (consulté le 12 février 2018)
  3. « Red Bull annonce la date de présentation de sa RB14 - F1i.fr », F1i.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 février 2018)
  4. (en) « 2018 Formula 1 world championship calendar », sur f1i.fr (consulté le 12 février 2018)
  5. (en) « Red Bull plans to shift launch of 2018 RB14 by five days », sur autosport.com, (consulté le 6 février 2018)
  6. Audran Lernoux, « Les nouveautés aérodynamiques de la RedBull RB14 », sur actu-moteurs.com, (consulté le 4 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :