Lenovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lenovo
联想
Description de l'image Lenovo-new-logo-2015-bg.png.
Création 1984
Dates clés 2005 Acquiert IBM PCD
2011 Acquiert Medion
2014 Acquiert Motorola Mobility
Fondateurs Liu Chuanzhi
Personnages clés Yang Yuanqing
Forme juridique SA
Action HKEX : 0992
Slogan For Those Who Do
Siège social Drapeau de Chine Pékin (Chine)
Direction Yang Yuanqing (PDG)
Activité Informatique
Produits Ordinateurs
Télévisions
Stations de travail
Serveurs informatiques
Télévisions connectées
Disques durs
Tablette numérique
Effectif 27 000[1] (2012)
Site web lenovo.com
Chiffre d’affaires en augmentation 29,57 milliards de dollars (2012)
Résultat net en augmentation 472 millions de dollars (2012)

Lenovo (联想) est une entreprise chinoise fabriquant principalement des ordinateurs, téléphones, stations de travail, serveurs informatiques et télévisions connectées. Fondée en 1984 par Liu Chuanzhi, la marque s'est fait connaître mondialement en 2005 en rachetant la division informatique personnelle d'IBM devenant ainsi le premier constructeur mondial de PC[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Campus Lenovo de R&D à Pékin

L'entreprise utilisait comme précédente marque à l'international, Legend, mais celle-ci a dû être abandonnée car elle était déjà utilisée par d'autres entreprises en occident. En chinois la marque se désigne chinois simplifié : 联想集团有限公司 ; chinois traditionnel : 聯想集團有限公司 ; pinyin : Liánxiǎng jítuán yǒuxiàngōngsī. Depuis 2003, l'entreprise est internationalement rebaptisée « Lenovo », mot hybride issu de Legend (Légende), et de « Novo », faussement latin (en fait « Nova », nouveau). Le nom chinois reste 联想 (prononciation pinyin : Lián xiǎng), constitué de 联 (contact, joindre) et 想 (penser, croire) et qui peut être traduit par « association d'idées », comportant également une idée de créativité.

En 2005, Lenovo acquiert la branche « ordinateurs personnels » d'IBM, ce dernier souhaitant se séparer pour se recentrer sur les services et les solutions informatiques, pour 1,25 milliard de dollars[3]. Les ordinateurs sont estampillés Lenovo, mais conservent le nom de Thinkpad.

L’Académie chinoise des sciences, donc l’État chinois, reste le plus grand actionnaire avec 15 % du capital, devant les fonds d’investissement américains entrés à l’occasion de la fusion avec la branche ordinateurs personnels d’IBM.

Son chiffre d’affaires 2004-2005 (au 31 mars) a baissé de 23,18 à 22,55 milliards de dollars, en particulier au premier trimestre 2005. Si Lenovo contrôlait 27 % du marché asiatique en 2004, principalement, grâce à ses ventes à très bas prix en République populaire de Chine, et aux tarifs plus élevés des concurrents étrangers sur ce territoire, la concurrence se fait plus forte. Autant de la part des concurrents asiatiques que de l’américain Dell, dont la part du marché chinois est passée à 8,4 % (+0,9 %), alors que celle de Lenovo baissait à 25 %.

Le bénéfice de l’année (quoiqu’en décroissance au fil de l’exercice) est de 1,12 milliard contre 1,05 sur l’exercice précédent.

William Amelio a été le PDG du groupe entre 2005 et 2008. Licencié pour résultats déficitaires, il a été remplacé par Yang Yuanqing.

Le marque un partenariat avec le japonais NEC[4].

Le , le fabricant d'ordinateurs dévoile le Lenovo Enhanced Experience 2.0, qui permet de démarrer et éteindre plus rapidement l'ordinateur.

Lenovo achète l'allemand Medion AG en juin 2011, pour 800 millions de dollars, en maintenant la marque Medion[5].

Les ventes cumulées de 2011 montrent que Lenovo est désormais second en termes d'ordinateurs vendus dans le monde, alors qu'en 2010 il n'était que quatrième[6]. À noter que c'est l'entreprise qui a le plus progressé (+19 %) et qu'elle se rapproche très fortement de la première place.

En 2013, Lenovo devient le premier constructeur de PC au monde par unités vendues, devant HP[7].

En , Lenovo acquiert une partie de la branche serveur d'IBM pour 2,3 milliards de dollars, IBM gardant les activités serveur à haute valeur ajoutée[8].

Le , Larry Page, directeur général de Google annonce la vente de Motorola Mobility à Lenovo pour 2.91 milliards de dollars[9].

Le , Lenovo a reconnu avoir inséré un adware (logiciel de publicité) parmi plusieurs de ses modèles d'ordinateur vendus partout dans le monde[10]. Ce logiciel était chargé de la diffusion de publicités indésirables au sein des différents navigateurs Internet, le logiciel est aussi capable d'intercepter les données transitant par le biais d'une connexion sécurisée ainsi que de remplacer les certificats des sites visités par ses propres certificats[11].

Produits[modifier | modifier le code]

Le 24 juillet 2014 lors de la conférence Lenovo NBD, la marque chinoise annonce son intérêt pour les lunettes connectées en présentant le Lenovo C1[12], un modèle de lunettes pouvant venir directement concurrencer les Google Glass.

Sport[modifier | modifier le code]

Lenovo était le fabricant de la flamme olympique de Pékin 2008, a indiqué une dépêche Reuters du .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lenovo Group Limited - Computer Business Review », sur google.com/finance (consulté le 20 novembre 2012)
  2. Comment Lenovo compte doubler Samsung et Apple, Challenges, 4 juillet 2014
  3. IBM : cession de la division Personal Computing à Lenovo finalisée pour 1,25 Md$, sur le site boursier.com
  4. Bembaron (Elsa), Lenovo et Nec se marient dans le PC, in Lefigaro.fr, 27 janvier 2010 - article
  5. (en) Kjetland (Ragnhild), Lee (Mark), Lenovo Offers to Acquire Medion in Biggest Purchase Since IBM, in Bloomberg.com, 1er juin 2011 - article
  6. Lenovo bientôt numéro 1 mondial du marché des PC, Silicon, Christophe Lagane, 13 janvier 2012
  7. (en) « PC Market Beats Expectations with Mild Improvement in Business Outlook, According to IDC », IDC Corp. (consulté le 10 octobre 2013)
  8. Lenovo to buy IBM's low-end server unit for $2.3 billion, Paul Carsten et Soham Chatterjee, Reuters, 23 janvier 2014
  9. Le chinois Lenovo rachète la marque Motorola à Google, Challenges, 30 janvier 2014
  10. (en) Communiqué de presse officiel de Lenovo au sujet de Superfish, 19 février 2015, mise à jour dudit communiqué, 20 février 2015.
  11. Le fabricant de PC Lenovo critiqué pour avoir installé un logiciel de publicité, Le Parisien, 20 février 2015.
  12. « Lenovo présente ses propres lunettes connectées », sur http://www.goglasses.fr,‎ (consulté le 25 juillet 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]