Grand Prix automobile d'Autriche 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'Autriche 2018
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,318 km
Distance de course 306,452 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-TAG Heuer,
h 21 min 56 s 024
(vitesse moyenne : 224,415 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
min 3 s 130
(vitesse moyenne : 246,235 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 6 s 957
(vitesse moyenne : 232,161 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Autriche 2018 (Formula 1 Eyetime Grosser Preis von Österreich 2018) disputé le 1er juillet 2018 sur le circuit de Spielberg, est la 985e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la 31e édition du Grand Prix d'Autriche comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la neuvième manche du championnat 2018. L'épreuve se dispute pour la trentième fois depuis 1970 sur le circuit de Spielberg (contre une fois à Zeltweg en 1964).

Une semaine après le Grand Prix de France, les Flèches d'Argent monopolisent à nouveau la première ligne, mais dans un ordre différent. En se montrant le plus rapide lors de la troisième phase des qualifications, Valtteri Bottas obtient sa première pole position de la saison, la cinquième de sa carrière. Sur le circuit le plus court en temps du championnat (1 min 03 sec 130 pour le pilote finlandais), Lewis Hamilton est battu de dix-neuf millièmes de seconde. Auteur du troisième temps à trois dixièmes de seconde, Sebastian Vettel est pénalisé d'un recul de trois places sur la grille pour avoir gêné Carlos Sainz Jr. La deuxième ligne est dès lors occupée par Kimi Räikkönen et Max Verstappen. Romain Grosjean devance Vettel sur la troisième ligne, tandis que Daniel Ricciardo part de la quatrième ligne avec Kevin Magnussen.

Mercedes Grand Prix n'avait jamais connu un double abandon pour causes mécaniques depuis son retour en compétition en 2010 ; ce rare événement conduit à la première victoire de la saison de Max Verstappen, la quatrième de sa carrière. Le jeune pilote néerlandais dépasse Kimi Räikkönen dès le premier tour d'une course, particulièrement agitée, pour s'installer en troisième position tandis que Lewis Hamilton prend les commandes en prenant un meilleur départ que Valtteri Bottas. L'épreuve bascule dès le treizième tour quand Bottas, gare sa W09 en panne dans le virage no 4. Alors que la voiture de sécurité virtuelle est déployée pour permettre l'évacuation de la monoplace, les pilotes Red Bull et Ferrari plongent dans les stands pour chausser des pneus tendres leur permettant d'atteindre l'arrivée ; seul Hamilton reste en piste et voit son avance fondre au fil des tours à la suite de cette erreur stratégique. Après son arrêt, au 25e tour, il ressort en quatrième position alors que Verstappen prend la tête devant son coéquipier Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen. Hamilton est ensuite dépassé par Vettel puis abandonne au 63e tour sur un problème de pression d'essence ; les Mercedes restaient invaincues sur le Red Bull Ring depuis le retour du Grand Prix d'Autriche au calendrier en 2014. Daniel Ricciardo ne finissant pas non plus la course, lâché par sa boîte de vitesses après 53 tours, Verstappen, qui doit gérer l'usure de ses pneus, entrevoit la victoire, poursuivi par les deux Ferrari de Räikkönen et de Vettel. Consigne d'équipe ou non, Räikkönen tient sa deuxième place jusqu'au bout devant son coéquipier. Red Bull fête son premier succès sur le circuit de son propriétaire Dietrich Mateschitz, les trois premiers se tenant en trois secondes et le reste du plateau repoussé à un tour. Quatrième devant son coéquipier Kevin Magnussen, Romain Grosjean marque ses premiers points de la saison. Esteban Ocon, sixième, précède son coéquipier chez Force India, Sergio Pérez ; Fernando Alonso, parti de la voie des stands, s'intercale au huitième rang, devant les deux Sauber de Charles Leclerc et Marcus Ericsson.

Grâce à sa troisième place, Sebastian Vettel reprend la tête du championnat (146 points) avec un point d'avance sur Lewis Hamilton (145 points). Kimi Räikkönen (101 points) devance désormais Ricciardo (96 points) et Max Verstappen (93 points), Bottas, resté à 92 points n'étant plus que sixième. Ferrari (247 points) passe en tête du championnat du monde des constructeurs devant Mercedes (237 points) et Red Bull Racing (189 points) ; suivent Renault (62 points), Haas (49 points) qui devance désormais McLaren (44 points), Force India (42 points), Scuderia Toro Rosso (19 points) puis Sauber (16 points) et Williams (4 points).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles a Spielberg[1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus ultra tendres
Ultra tendres
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 11 h à 12 h 30[modifier | modifier le code]

Robert Kubica, pilote-essayeur chez Williams, au volant de la Williams FW40.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 04 s 839
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 04 s 966 + 0 s 127
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 05 s 072 + 0 s 233
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 05 s 180 + 0 s 341
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 05 s 483 + 0 s 644
6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 05 s 776 + 0 s 937

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h 30[modifier | modifier le code]

Sergio Pérez au Grand Prix d'Autriche 2018.
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 04 s 579
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 04 s 755 + 0 s 176
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 04 s 815 + 0 s 236
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 05 s 031 + 0 s 452
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 05 s 125 + 0 s 546
6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 05 s 265 + 0 s 686

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h[modifier | modifier le code]

L'évacuation de la Sauber C37 de Charles Leclerc lors le la troisième séance d'essais.
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 04 s 070
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 04 s 099 + 0 s 029
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 04 s 204 + 0 s 134
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 04 s 470 + 0 s 400
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 04 s 791 + 0 s 721
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 04 s 891 + 0 s 821

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 04 s 175 1 min 03 s 756 1 min 03 s 130
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 04 s 080 1 min 03 s 577 1 min 03 s 149
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 04 s 347 1 min 03 s 544 1 min 03 s 464
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 04 s 234 1 min 03 s 975 1 min 03 s 660
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 04 s 273 1 min 04 s 001 1 min 03 s 840
6 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 04 s 242 1 min 04 s 059 1 min 03 s 892
7 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 04 s 723 1 min 04 s 403 1 min 03 s 996
8 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 04 s 460 1 min 04 s 291 1 min 04 s 051
9 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 1 min 04 s 948 1 min 04 s 561 1 min 04 s 725
10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 04 s 864 1 min 04 s 676 1 min 05 s 019
11 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 1 min 05 s 148 1 min 04 s 845
12 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 1 min 05 s 011 1 min 04 s 874
13 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 1 min 04 s 967 1 min 04 s 979
14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 1 min 04 s 965 1 min 05 s 058
15 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 1 min 05 s 264 1 min 05 s 286
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 1 min 05 s 271
17 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 05 s 279
18 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 1 min 05 s 322
19 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 1 min 05 s 366
20 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 05 s 479
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 08 s 565 (107 % de 1 min 04 s 080)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Charles Leclerc, auteur du treizième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille de départ après le changement de la boîte de vitesses de sa monoplace ; il s'élance de la dix-huitième position[6] ;
  • Sebastian Vettel, auteur du troisième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de trois places sur la grille de départ pour avoir bloqué Carlos Sainz Jr. lors de la deuxième phase qualificative ; il s'élance de la sixième position[7] ;
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix d'Autriche 2018
La grille de qualification du Grand Prix d'Autriche 2018.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix d'Autriche 2018
La grille de départ du Grand Prix d'Autriche 2018.

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[8]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 71 1 h 21 min 56 s 024 (224,415 km/h) 4 25
2 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 71 + 1 s 504 3 18
3 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 71 + 3 s 181 6 15
4 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 70 + 1 tour 5 12
5 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 70 + 1 tour 8 10
6 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 70 + 1 tour 11 8
7 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 70 + 1 tour 15 6
8 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 70 + 1 tour pitlane 4
9 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 17 2
10 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 18 1
11 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 70 + 1 tour 12
12 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 70 + 1 tour 9
13 35 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 69 + 2 tours 16
14 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 69 + 2 tours (dont 10 secondes de pénalité) 13
15 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 64 Boîte de vitesses 14
Abd. 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 63 Pression d'essence 2
Abd. 28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 54 Transmission 19
Abd. 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 53 Échappement 7
Abd. 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 13 Problème hydraulique 1
Abd. 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 10 Turbocompresseur 10

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[12]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 146
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 145
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 101
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 96
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 93
6 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 92
7 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 37
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 36
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 34
10 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 28
11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 23
12 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 19
13 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 18
14 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 13
15 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 12
16 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 8
17 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 4
18 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 3
19 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 1
Constructeurs[13]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 247
2 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 237
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer 189
4 Drapeau de la France Renault 62
5 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 49
6 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 44
7 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 42
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 19
9 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 16
10 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le podium.

Le Grand Prix d'Autriche 2018 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Fernando Alonso prend son 300e départ en Formule 1[18] ;
  • Force India prend son 200e départ en Formule 1[19] ;
  • Haas F1 Team prend son 50e départ en Formule 1[20] ;
  • Max Verstappen passe la barre des 500 points inscrits en Formule 1 (514 points inscrits)[21] ;
  • Esteban Ocon passe la barre des 100 points inscrits en Formule 1 (106 points inscrits)[22] ;
  • Fin de la série de 33 Grands Prix consécutifs terminés dans les points pour Lewis Hamilton[23] ;
  • Mercedes n'avait plus connu de double abandon pour causes mécaniques depuis son retour en Formule 1 en 2010 ; il faut ainsi remonter au Grand Prix automobile de Monaco 1955 pour qu'aucune Mercedes ne termine une course sur problème technique[24] ;
  • Max Verstappen est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[25] ;
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix de Formule 1 dont deux meilleurs tours en course et quatre podiums, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pirelli announces compound choices and mandatory sets for the 2018 Austrian Grand Prix », sur news.pirelli.com, (consulté le 26 avril 2018)
  2. a et b (en) Formula One Management, « FORMULA 1 EYETIME GROSSER PREIS VON ÖSTERREICH 2018 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 29 juin 2018)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 EYETIME GROSSER PREIS VON ÖSTERREICH 2018 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 29 juin 2018)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 EYETIME GROSSER PREIS VON ÖSTERREICH 2018 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 30 juin 2018)
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 EYETIME GROSSER PREIS VON ÖSTERREICH 2018 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 30 juin 2018)
  6. Olivier Ferret, « Leclerc promet de se donner à fond après sa pénalité. De la 13e, il glisse à la 18e place. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 30 juin 2018)
  7. Olivier Ferret, « Sebastian Vettel pénalisé de trois places en Autriche pour avoir gêné Carlos Sainz ! », sur nextgen-auto.com, (consulté le 30 juin 2018)
  8. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 EYETIME GROSSER PREIS VON ÖSTERREICH 2018 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  9. « Autriche 2018 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 30 juin 2018)
  10. « Autriche 2018 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  11. « Autriche 2018 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 1er juillet 2018)
  12. « Autriche 2018 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 1er juillet 2018)
  13. « Autriche 2018 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 1er juillet 2018)
  14. « Valtteri Bottas Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 30 juin 2018)
  15. « Max Verstappen Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  16. « Red Bull Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  17. « Tag Heuer Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  18. « Fernando Alonso Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 11 juillet 2018)
  19. « Force India Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  20. « Haas Grands Prix disputés », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  21. « Max Verstappen points », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  22. « Esteban Ocon points », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  23. « Pilotes à l'arrivée consécutivement », sur statsf1.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  24. Stéphane Vrignaud, « Désastre stratégique, fiasco technique : Mercedes K.-O. sur le ring », sur eurosport.fr, (consulté le 2 juillet 2018)
  25. Fabien Gaillard, « Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP d'Autriche 2018 », sur motorsport.com, (consulté le 2 juillet 2018)
  26. Gaël Angleviel, « Grand Prix d'Autriche 2018 : Présentation et Horaires », sur franceracing.fr, (consulté le 28 juin 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :