Ferrari F1-87/88C

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ferrari F1-87/88C
Ferrari F1-87/88C
Gerhard Berger sur la Ferrari F1-87/88C lors du Grand Prix du Canada 1988
Présentation
Équipe Drapeau : Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC
Constructeur Ferrari
Année du modèle 1988
Concepteurs John Barnard
Gustav Brunner
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en kevlar et fibre de carbone en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, tirants, amortisseurs Koni, barre anti-roulis
Suspension arrière Triangles superposés, tirants, amortisseurs Koni, barre anti-roulis
Nom du moteur Ferrari Tipo 033D T
Cylindrée 1 496 cm3
620 ch à 12 000 tr/min
Configuration V6 à 90° turbocompressé
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari 638
longitudinale
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Type manuelle
Électronique injection indirecte Weber-Marelli
Système de carburant Réservoir de 150 litres
Système de freinage Freins à disque en carbone Brembo
Poids 542 kg
Dimensions Longueur : 4 280 mm
Largeur : 2 120 mm
Hauteur : 1 000 mm
Empattement : 2 800 mm
Voie avant : 1 796 mm
Voie arrière : 1 668 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 27. Drapeau de l'Italie Michele Alboreto
28. Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Début Grand Prix automobile du Brésil 1988
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
16114
Championnat constructeur 2e avec 65 points
Championnat pilote Gerhard Berger : 3e
Michele Alboreto : 5e

Chronologie des modèles (1988)

La Ferrari F1-87/88C est la monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari dans le cadre du Championnat du monde 1988. Elle est pilotée par l'Italien Michele Alboreto et l'Autrichien Gerhard Berger, qui effectuent leurs cinquième et deuxième saisons pour l'écurie italienne.

Caractéristiques et performances[modifier | modifier le code]

Comme la Ferrari F1-87 dont elle dérive, la F1-87/88C est créée par les ingénieurs John Barnard et Gustav Brunner. Le V6 à 90° et ses deux turbocompresseurs Garrett fournissent 620 ch. La nouvelle réglementation limitant la consommation de carburant à 150 litres, l'écurie est contrainte de contenir la puissance de son moteur, qui atteint 880 ch la saison précédente[1],[2].

Avec une victoire et 65 points, la Scuderia Ferrari termine deuxième au championnat des constructeurs, loin derrière McLaren-Honda (199 points) dont les pilotes Ayrton Senna et Alain Prost remportent les quinze autres épreuves. Gerhard Berger, 41 points, et Michele Alboreto, 24 points, sont troisième et cinquième au classement des pilotes[3].

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Michele Alboreto et sa F1-87/88C sur la grille de départ du Grand Prix du Canada 1988
Michele Alboreto dans la F1-87/88C sur la grille de départ du Grand Prix du Canada 1988
Résultats détaillés de la Ferrari F1-87/88C en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1988 Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari Tipo 033D T V6 Goodyear BRÉ SMR MON MEX CAN DET FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 65 2e
Michele Alboreto 5e Abd 3e 4e Abd Abd 3e 17e 4e Abd Abd 2e 5e Abd 11e Abd
Gerhard Berger 2e 5e 2e 3e Abd Abd 4e 9e 3e 4e Abd 1er Abd 6e 4e Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :