École supérieure de journalisme de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ESJ Lille)
Aller à : navigation, rechercher
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)
Image illustrative de l'article École supérieure de journalisme de Lille
Informations
Fondation 1924
Fondateur Paul Verschave
Type école de journalisme
Localisation
Coordonnées 50° 37′ 44″ N 3° 03′ 50″ E / 50.6287892, 3.063919550° 37′ 44″ Nord 3° 03′ 50″ Est / 50.6287892, 3.0639195
Ville Lille
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Direction
Directeur Pierre Savary
Divers
Site web http://www.esj-lille.fr/

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

L'École supérieure de journalisme de Lille ou ESJ, fondée en 1924, est un établissement français privé d'enseignement supérieur située à Lille dans le département du Nord. Membre associé du PRES Université Lille Nord de France, elle est l'une des plus importantes écoles de journalisme en France[1], et la plus ancienne qui soit reconnue par la profession, via le dispositif prévu par la Convention collective nationale de travail des journalistes.

L'ESJ a été classée meilleure école de journalisme française en 2013 selon le classement Le Figaro-Street Press[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'ESJ est fondée en 1924 par Paul Verschave (1878-1947). C'est, avec le Centre de formation des journalistes, l'une des écoles citées dans la Convention collective nationale de travail des journalistes.

[réf. nécessaire]


L'ESJ a été classée meilleure école de journalisme française en 2013 selon le classement Le Figaro-Street Press[3].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les locaux de l'école supérieure de journalisme de Lille, installée dans le bâtiment de l'ancien Institut de physique de Lille, en .

Les soixante étudiants (dont 10 étudiants étrangers qui passent un concours parallèle) sélectionnés chaque année sur concours d'entrée (oral et écrit) reçoivent pendant deux ans une formation à la radio, la télévision, la presse écrite, au travail d'agence et au métier de journaliste web . L'ESJ propose également une filière journaliste et scientifique qui forme au journalisme des étudiants issus du monde scientifique et technique[4]. La filière PHR (presse hebdomadaire régionale) forme une quinzaine de stagiaires au travail de journaliste local. Depuis 2011, un accord avec l'IEP de Lille permet d'organiser un concours commun et de délivrer aux étudiants un double diplôme : celui de l'ESJ Lille et celui de l'IEP de Lille.

En première année de la filière généraliste, les étudiants réalisent un journal-école Latitudes consacré à une ville (Marseille en 2005, Berlin en 2006, Londres en 2007, Bruxelles en 2008, Tbilissi en 2009, Istanbul en 2010, Wroclaw en 2014). En 2013, la 88e promotion a réalisé le supplément du journal algérien El Watan[5].

La 89e promotion a réalisé en partenariat avec la Mission centenaire[Quoi ?], deux projets : un site web[6] de reportages sur la Première guerre mondiale[7] et le magazine 14-18, cent ans après sur le même thème.

La 90e promotion a réalisé deux projets, dans le cadre de la Capitale européenne de la culture 2016 : un site web original, 24 heures à Wroclaw[8], organisé non pas par rubriques traditionnelles mais par tranches horaires, et le magazine Wroclaw, les métamorphoses[9].

En deuxième année, les étudiants de la spécialisation « presse écrite » travaillent en collaboration avec un magazine pour en réaliser leur propre version (Le Monde 3 sur le modèle du magazine Le Monde 2 en 2005, Le Poing sur Le Point en 2006, L'Équipe B sur L'Équipe Magazine en 2007, Les Indestructibles sur Les Inrockuptibles en 2008, VIA sur XXI en 2009, Lêtu sur Têtu en 2010).

Les frais de scolarité s'élèvent à 3 900 euros l'année[10].

Direction générale[modifier | modifier le code]

Pierre Savary à partir de 2012 au poste de directeur. Prédécesseurs : Marc Capelle (2011) Daniel Deloit (2005-2011), Loic Hervouet (1999-2005), Patrick Pépin (1991-1999), André Mouche (1980-1990), Hervé Bourges (1976-1980), Robert Hennart (1948-1976), Paul Verschave (1924-1947)

Philippe Minoggio, directeur délégué, depuis 2008, pour les affaires administratives et financières.

Direction des études[modifier | modifier le code]

La direction des études est confiée à Pierre Savary, journaliste à Radio-France et responsable de la spécialité « radio ». Corinne Vanmerris (longtemps journaliste à La Voix du Nord) est responsable des enseignements de presse écrite et multimédia, tandis que Sylvia Gonzalez s'occupe des enseignements de télévision. Charlotte Ménégaux est responsable de la formation web. L'ESJ Lille a également deux filières spécialisées, “Presse hebdomadaire régionale” et “Journaliste et scientifique”, toutes deux animées par Laurie Moniez depuis janvier 2013[réf. souhaitée].

Pôle Développement France et international[modifier | modifier le code]

La direction du pôle “Développement France et International” est assurée par Yves Renard. Ce pôle organise le recrutement des étudiants étrangers de l'ESJ Lille, pilote plusieurs programmes de formation à l'étranger, anime la classe préparatoire "égalité des chances", développe le master en management des médias en ligne (en partenariat avec Canal France International et l'IAE de Lille), pilote la télépréparation au concours.

Pôle Recherche[modifier | modifier le code]

Bernard Delforce dirige le pôle recherche. Ce pôle a vocation à fédérer les formations et les laboratoires de recherche en journalisme et en communication actuellement gérés, pour l’essentiel, par l’ESJ, l’IEP de Lille, l’UFR Infocom de Lille III, l’IAE de Lille I, les universités du Littoral, d’Artois et du Valenciennois.

Visant la mise en synergie et en visibilité du potentiel lillois, le « pôle recherche » de l’ESJ peut utilement constituer un lieu de rencontres, d’échange, et de collaboration, d’une part, entre chercheurs qui travaillent sur des mêmes questions sans se rencontrer, et d’autre part, mettant ainsi à profit le réseau professionnel dont dispose l’ESJ, entre chercheurs et journalistes.

Le pôle veille au développement de la revue Les Cahiers du journalisme, revue de recherche coéditée par l'ESJ Lille et l'Université Laval (Québec)[11].

Pôle Numérique[modifier | modifier le code]

Emmanuel Vandamme dirige le pôle numérique. Ce pôle a pour objectif de coordonner et développer les activités numériques de l’école, en formation initiale et continue, en France (sur les sites de Lille, Bondy, Paris, Montpellier) et à l’international.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Le 7 février 2015, l'ESJ Lille réalise un triplé au tournoi inter-écoles de journalisme de Lannion. Vainqueurs[12] du CFJ Paris en finale du tournoi après une séance de tirs aux buts intense (0-0 - 6-5 tab), les Lillois remportent également le prix de l'ambiance et celui du meilleur teaser.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journalismes et dépendance, par Ivan Chupin et Jérémie Nollet, L'Harmattan.
  2. « Ecoles de journalisme : le classement 2013 »
  3. « classement Le Figaro-Street Press », sur etudiant.lefigaro.fr
  4. Présentation du concours de la filière sur le site de l'école
  5. le supplément du journal algérien El Watan.
  6. un site web : surlalignedefront.fr
  7. reportages sur la Première guerre mondiale
  8. « 24hwroclaw.fr », sur 24hwroclaw.fr
  9. « L'ESJ lille part à la découverte de la ville polonaise »
  10. Les frais de scolarité sur le site de l'ESJ
  11. la revue Les Cahiers du Journalisme
  12. Joséphine Van Glabeke, « Les étudiants lillois vainqueurs », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]