École supérieure de journalisme de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ESJ Lille)
Aller à : navigation, rechercher
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)
École supérieure de journalisme de Lille
Informations
Fondation 1924
Fondateur Paul Verschave
Type école de journalisme
Localisation
Coordonnées 50° 37′ 44″ nord, 3° 03′ 50″ est
Ville Lille
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Direction
Directeur Pierre Savary
Divers
Affiliation Université de Lille[1]
Site web esj-lille.fr/

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille)

L'École supérieure de journalisme de Lille ou ESJ Lille, fondée en 1924, est un établissement français de statut associatif d'enseignement supérieur située à Lille dans le département du Nord. Elle est l'une des plus importantes écoles de journalisme en France, et la plus ancienne des 14 écoles reconnues par la CPNEJ. Elle n'est cependant pas la plus ancienne école de journalisme française, puisque l'ESJ Paris, plus ancienne école de journalisme mondiale, a été créée 25 ans plus tôt.

L'ESJ Lille a été classée meilleure école de journalisme française en 2013 selon le classement Le Figaro-Street Press[2] ainsi qu'en 2016 dans le classement des écoles de journalisme réalisé par Le Figaro[3]. Ce classement est cependant effectué à titre privé, le Figaro étudiant n'étant pas rattaché à un organisme national.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée par le docteur en droit Paul Verschave (1878-1947), l’ESJ Lille ouvre ses portes le premier mardi de novembre, au sein des Facultés catholiques de Lille. En 1956, L’ESJ Lille est agréée par la profession en vertu de la Convention collective des journalistes, qui limite à un an le stage professionnel de ses diplômés. En 1960, L’ESJ Lille devient un établissement privé d’enseignement technique supérieur. Prise en charge par ses anciens élèves qui créent, selon la loi française de 1901, l’Association de l’École supérieure de journalisme de Lille. En 1969, L’ESJ Lille est reconnue par l’État en vertu du décret du 24 avril. En 1981, L’ESJ Lille s’installe dans ses actuels locaux, 50 rue Gauthier-de-Châtillon, au cœur de Lille. Elle y est toujours. En 1983, le diplôme de l’ESJ Lille est reconnu par l’État, qui l’autorise à délivrer un diplôme revêtu du visa officiel en vertu de l’arrêté du 18 février 1983. En 1989, lancement d’une Prépa égalité des chances (Classe préparatoire aux concours des écoles de journalisme ouverte à des jeunes diplômés boursiers de l’enseignement supérieur).Modification des statuts de l’école. Le conseil d’administration de l’ESJ Lille, composé notamment de représentants des milieux professionnels (éditeurs et journalistes) et d’anciens élèves de l’école, s’enrichit de la présence de représentants de l’enseignement supérieur, des collectivités locales, des entreprises régionales. En 2014, l'ESJ Lille crée l'Académie ESJ Lille, un parcours post bac en partenariat avec les universités lilloises permettant aux étudiants de s’initier aux métiers de la presse et de se préparer aux concours des écoles de journalisme[4]. Les 10,11 et 12 octobre 2014, l’ESJ Lille a célèbré ses 90 ans.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les locaux de l'école supérieure de journalisme de Lille, installée dans le bâtiment de l'ancien Institut de physique de Lille, en .

Les soixante étudiants (dont 10 étudiants étrangers qui passent un concours parallèle) sélectionnés chaque année sur concours d'entrée (oral et écrit) reçoivent pendant deux ans une formation à la radio, la télévision, la presse écrite, au travail d'agence et au métier de journaliste web . L'ESJ propose également une filière journaliste et scientifique qui forme au journalisme des étudiants issus du monde scientifique et technique[5]. Par ailleurs, la filière PHR (presse hebdomadaire régionale) forme une quinzaine de stagiaires au travail de journaliste local et depuis 2016, l'Ecole propose sur concours une nouvelle filière de formation spécifiquement dédiée au journalisme sportif qui forme les étudiants à tous les médias : presse écrite, télé, radio, agence, web et nouveaux médias.

Depuis 2011, un accord avec l'IEP de Lille permet d'organiser un concours commun et de délivrer aux étudiants un double diplôme : celui de l'ESJ Lille et celui de l'IEP de Lille.

En première année de la filière généraliste, les étudiants réalisent un journal-école Latitudes consacré à une ville (Marseille en 2005, Berlin en 2006, Londres en 2007, Bruxelles en 2008, Tbilissi en 2009, Istanbul en 2010, Wroclaw en 2014). En 2013, la 88e promotion a réalisé le supplément du journal algérien El Watan[6].

La 89e promotion a réalisé en partenariat avec la Mission centenaire de la Première Guerre mondiale[7], deux projets : un site web[8] de reportages sur la Première Guerre mondiale[9] et le magazine 14-18, cent ans après sur le même thème.

La 90e promotion a réalisé deux projets, dans le cadre de la Capitale européenne de la culture 2016 : un site web original, 24 heures à Wroclaw[10], organisé non pas par rubriques traditionnelles mais par tranches horaires, et le magazine Wroclaw, les métamorphoses[11].

En deuxième année, les étudiants de la spécialisation « presse écrite » travaillent en collaboration avec un magazine pour en réaliser leur propre version (Le Monde 3 sur le modèle du magazine Le Monde 2 en 2005, Le Poing sur Le Point en 2006, L'Équipe B sur L'Équipe Magazine en 2007, Les Indestructibles sur Les Inrockuptibles en 2008, VIA sur XXI en 2009, Lêtu sur Têtu en 2010).

Les frais de scolarité s'élèvent à 3 900 euros l'année[12].

L'école propose également un enseignement à distance en partenariat avec l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines[13].

Direction générale[modifier | modifier le code]

Pierre Savary à partir de 2013 au poste de directeur. Prédécesseurs : Marc Capelle (2011) Daniel Deloit (2005-2011), Loic Hervouet (1999-2005), Patrick Pépin (1991-1999), André Mouche (1980-1990), Hervé Bourges (1976-1980), Robert Hennart (1948-1976), Paul Verschave (1924-1947).

Direction des études[modifier | modifier le code]

Corinne Vanmerris est directrice des études depuis 2013. Les enseignements de télévision sont gérés par Marie Candice Delouvrié, ceux de web et multimédia à Charlotte Menegaux et ceux de radio à Pierre Savary. L'ESJ Lille a également deux filières spécialisées, “Presse hebdomadaire régionale” et “Journaliste et scientifique”, toutes deux animées par Olivier Aballain depuis septembre 2017.

Pôle international[modifier | modifier le code]

La direction du pôle “Développement France et International” est assurée par Sylvie Larrière. Ce pôle organise le recrutement des étudiants étrangers de l'ESJ Lille, pilote plusieurs programmes de formation à l'étranger, anime la classe préparatoire "égalité des chances", développe le master en management des médias en ligne (en partenariat avec Canal France International et l'IAE de Lille), pilote la télépréparation au concours.

Pôle Recherche[modifier | modifier le code]

Nicolas Kaciaf dirige le pôle recherche. Ce pôle a vocation à fédérer les formations et les laboratoires de recherche en journalisme et en communication actuellement gérés, pour l’essentiel, par l’ESJ, l’IEP de Lille.

Visant la mise en synergie et en visibilité du potentiel lillois, le « pôle recherche » de l’ESJ peut utilement constituer un lieu de rencontres, d’échange, et de collaboration, d’une part, entre chercheurs qui travaillent sur des mêmes questions sans se rencontrer, et d’autre part, mettant ainsi à profit le réseau professionnel dont dispose l’ESJ, entre chercheurs et journalistes.

Le pôle veille au développement de la revue Les Cahiers du journalisme, revue de recherche coéditée par l'ESJ Lille et l'Université Laval (Québec)[14].

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]