Université Côte d'Azur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Côte d’Azur
Informations
Fondation 2015
Type Communauté d'universités et établissements (EPSCP)
Localisation
Ville Nice
Pays Drapeau de la France France
Divers
Site web http://univ-cotedazur.fr

L’université Côte d’Azur est une communauté d'universités et établissements (ComUE) créée le 1er mars 2015. Cette communauté est une des deux structures de coopération de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec l’association entre les universités d’Aix-Marseille, d’Avignon et de Toulon[1].

Membres[modifier | modifier le code]

À la date de sa création, les membres de l’université Côte d’Azur sont :

UCA JEDI (Joint, Excellent & Dynamic Initiative)[modifier | modifier le code]

UCA JEDI est le nom de l'IDEX déposé par l'Université de la Côte d’Azur. Retenu par le jury en janvier 2016, le capital de placement de près de 580 millions d’euros qui va être attribué à UCA générera 14,5 Millions d’euros par an. Ainsi, sur 4 ans, ce sont au total 58 millions d'Euros qui seront injectés dans la recherche, la formation et l’innovation sur le territoire de la Côte d’Azur. 

Présélectionné en avril dernier et validé ce jour par un jury IDEX international, le projet UCAJEDI (Joint, Excellent & Dynamic Initiative) devait répondre à 3 exigences principales en recherche, formation et innovation :

  • Une visibilité internationale,
  • Une forte coopération et intégration entre écoles et universités, et les organismes de recherche concernés,
  • Une grande cohérence territoriale.

Le projet s’est construit grâce à une réelle dynamique et un véritable investissement des acteurs de l’enseignement et de la recherche du territoire. Directions des établissements, représentants des organismes de recherche, chercheurs, enseignant-chercheurs, personnels… tous ont eu l’opportunité de contribuer à l’élaboration d’un projet fondé sur les meilleurs atouts scientifiques, académiques et culturels de la ComUE. Le soutien des entreprises et des collectivités a aussi joué un rôle déterminant. Ce sont près de 200 entreprises qui se sont engagées sur plus d’un milliard d'euros sur quatre ans de Recherche et Développement sur les thématiques des centres de référence. Un engagement de co-financement à hauteur de 43 Millions d’euros sur les projets de l’Idex a été identifié. Pour rendre cette démarche opérationnelle et réaliser les actions prévues, l’Université Côte d’Azur s’est dotée d’une gouvernance resserrée exerçant un contrôle a posteriori, favorisant l’initiative et la réactivité.

Un projet ambitieux axé sur la transdisciplinarité

UCAJEDI s’organise autour de 5 Académies d’Excellence portant la transdisciplinarité (1) et de 3 Centres de Référence (2) abritant des plateformes technologiques de très haut niveau en partenariat public-privé. Au cœur de ce dispositif la modélisation, la simulation et les interactions s’organiseront dans un lieu dédié : le Centre de la Modélisation, de la Simulation et des Interactions (MSI). Le Centre de Pédagogie innovante développera une recherche dédiée aux nouvelles méthodes d’apprentissage et organisera leurs déploiements. Sur un modèle de Graduate School, UCAJEDI portera une offre de formation initiale et continue, en lien avec la recherche et le territoire. Les financements UCAJEDI permettront notamment au travers d’appels à projets de développer des programmes d’excellence en recherche, formation et innovation.

En s’appuyant sur un cœur d’excellence disciplinaire, l’initiative organisera la transdisciplinarité encore trop absente des universités françaises. UCAJEDI assurera également la connexion effective et les interactions entre recherche fondamentale et innovation au travers de ses trois Centres de Référence, construits pour répondre à trois grands enjeux sociétaux en lien avec le territoire et ses collectivités.

Une opportunité unique pour le territoire

Concrètement, UCAJedi va permettre de créer des fonds spécifiques pour la recherche et l’innovation, d’attirer des chercheurs de renom et des doctorants à fort potentiel, de créer des diplômes de haut niveau s’appuyant sur les domaines d’expertise de chacun de ses membres, de soutenir l’entrepreneuriat et la création d’entreprise, de développer et structurer des partenariats avec le monde industriel et les collectivités. 36% des financements Idex seront consacrés au développement des activités de recherche, 25% au développement de la R&D et au transfert technologique en partenariat avec les entreprises et le territoire et 25% à la formation. L’attractivité internationale et la vie étudiante bénéficieront de 9% des fonds.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Stromboni, « Université : Toulon choisit Aix-Marseille », sur www.letudiant.fr/educpros,

Textes réglementaires[modifier | modifier le code]