Bruno Masure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Masure.

Bruno Masure, né le à Lille[1], est un journaliste[2] français. Il a été le présentateur du journal de 20 heures de TF1, puis de France 2.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Bruno Masure est scolarisé à l'école Saint-Pierre, à Lille. Il est licencié ès lettres (histoire), en sciences économiques, il est titulaire d'un diplôme d'études supérieures de sciences politiques et diplômé de l'Institut d'urbanisme de Paris.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Bruno Masure est chargé de travaux pratiques d'économie à la faculté de droit de Lille, avant de faire un stage au service politique du journal Le Monde et de devenir journaliste au service politique de RMC de 1973 à 1975.

TF1[modifier | modifier le code]

Bruno Masure travaille pour TF1 à partir de 1975 en tant que reporter, puis grand reporter politique, et couvre notamment la campagne présidentielle de François Mitterrand en 1981.

Sur TF1, il présente, en semaine, le 20 heures de 1984 à 1987. Remplacé par Patrick Poivre d'Arvor, il présente alors sur la même chaîne les journaux de 13 heures et de 20 heures le week-end de 1987 à 1990. Il a également été[Quand ?] président de la Société des journalistes de TF1. En 1990, il est remplacé à la présentation du journal par Ladislas de Hoyos.

Antenne 2 - France 2[modifier | modifier le code]

Masure quitte TF1 et présente en semaine le journal télévisé de 20 heures sur Antenne 2 (devenue France 2 en 1992).

Durant l'été 1993, il présente De quoi j'ai l'air ? sur France 2, en deuxième partie de soirée[3],[4]. Cette émission, ponctuée de courts reportages, de sketches et de micro-trottoirs, permet au public et aux invités d'établir un profil psychologique de chacun grâce à un questionnaire personnel. Danièle Evenou assure un duplex à la rencontre de vacanciers dans un centre de loisirs. En 1994, Gérard Holtz anime la deuxième saison (avec un léger changement de formule) épaulé par Sonia Dubois.

Il a également co-présenté les soirées électorales de France 2 (présidentielle, législatives, etc.) avec notamment Daniel Bilalian.

À partir de , il présente le 20 h de la semaine en alternance avec Daniel Bilalian. Le 2 octobre 1997, Bruno Masure présente son dernier journal et fait un discours de départ très rapide. Il remercie les téléspectateurs tout en utilisant un dernier bon mot (récurrents à la fin de ses JT) : « À la Saint-Léger, je prends congé ». Dès le lendemain, Daniel Bilalian est le seul titulaire du 20 h de la semaine de la chaine.

De 1999 à 2003, Masure est l'un des chroniqueurs de l'émission de divertissement Vivement dimanche prochain présentée par Michel Drucker et diffusée juste avant le journal de 20 heures de France 2. Il y tient un billet d'humour et d'humeur.

Radio et autres activités[modifier | modifier le code]

Il est, de 2005 à 2011, journaliste et chroniqueur sur France Inter dans l'émission Le Fou du roi de Stéphane Bern.

En 2006, il présente Impertinences sur La Chaîne parlementaire, une émission diffusée deux fois par mois dans laquelle deux élus débattent autour d'une question taboue. En 2007, il est le parrain du Dinard Comedy Festival.

Depuis 1987, Bruno Masure mène, en parallèle de ses activités audiovisuelles, une carrière écrite, avec la publication de plusieurs livres consacrés au monde médiatique.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié et aujourd'hui séparé, Bruno Masure est bisexuel, ce dont il n'a jamais réellement fait mystère[5],[6].
En , l'animateur Thierry Ardisson accuse Bruno Masure de lui envoyer des messages d'insultes anonymement et donne son numéro à l'antenne[7].

Présentateur et chroniqueur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1984 - 1987 : présentateur du journal télévisé de 20 heures - TF1
  • 1987 - 1990 : présentateur des journaux télévisés du week-end (13 h et 20 h) - TF1
  • 1990 - 1997 : présentateur du journal télévisé de 20 heures - Antenne 2 (1990-1992), France 2 (1992-1997)
  • Été 1993 : De quoi j'ai l'air ? (France 2) : co-présentateur
  • 1999 - 2003 : Vivement dimanche prochain (France 2) : chroniqueur
  • 2006 : Impertinences (La Chaîne parlementaire) : présentateur

Radio[modifier | modifier le code]

  • 1973 - 1975 : journaliste au service politique de RMC
  • 2005 - 2011 : Le Fou du roi (France Inter) : journaliste et chroniqueur

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La télé rend fou... mais j'me soigne !, éd. Plon, 1987
  • À pleins tubes, éd. Orban, 1989
  • Le dictionnaire analphabétique, éd. Orban, 1990
  • Leurre de vérité, éd. Plon, 1993
  • Débloc-notes, éd. Plon, 1998 (ISBN 2-259-18887-7)
  • Chérie, pense à changer de millénaire, éd. Plon, 2000
  • Loft présidentiel, éd. Plon, 2002
  • Un dernier vers pour la route, éd. Plon, 2002
  • Le petit livre de Bruno Masure, Presses du Châtelet, avril 2003 (ISBN 978-2-84592-086-6)
  • Comment se fait-ce ?, Presses de la Cité, 2004
  • Enquête sur mon assassinat, éd. Chiflet & Cie, 2006
  • Les chats, éd. Hugo Image, 2007
  • Journalistes à la niche ? : De Pompidou à Sarkozy, chronique des liaisons dangereuses entre médias et politiques, éd. Hugo et Compagnie, 2009 (ISBN 978-2-7556-0294-4)
  • Le journal d'une curée de campagne, éd. Chiflet & Cie, 2011 (ISBN 978-2-35164-144-6)
  • La télé rend définitivement fou, éd. Chiflet & Cie, 2015 (ISBN 978-2-35164-233-7)
  • Élysée Academy , éd. Hugo Document, 2017 (ISBN 978-2351642467)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 7 d'or du meilleur présentateur de journal télévisé en 1988, 1990, 1993, 1995 et 1998. Il présentait le journal sur TF1 quand il a obtenu les deux premiers puis sur France 2 pour les trois suivants. Il a obtenu son dernier 7 d'or le 31 mars 1998, alors qu'il ne présentait plus le journal depuis le 2 octobre 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rectifié par Bruno Masure sur France Inter, le 25 septembre 2014.
  2. Biographie sur le site lisons.info
  3. « De quoi j'ai l'air ? - Encyclopédie des Emissions TV », sur Toutelatele.com (consulté le 18 mars 2014)
  4. « Générique de l'émission "De quoi j'ai l'air" », sur dailymotion.com, (consulté le 25 août 2017)
  5. Odile Benyahia-Kouider, « Bruno Masure, 50 ans, présentateur télé préféré des Français, vient de recevoir sa lettre de licenciement de France 2. Triste masure », Libération, 7 novembre 1997 (lire en ligne)
  6. Rose Tyler, « Bruno Masure : femme, bisexualité, insultes à Pujadas... La face cachée de l'ex roi du JT », TerraFemina, 3 octobre 2015 (lire en ligne)
  7. « Thierry Ardisson accuse Bruno Masure de lui envoyer des messages injurieux et dévoile son numéro à l'antenne », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 21 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]