Anne-Claire Coudray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coudray.
Anne-Claire Coudray
Naissance (39 ans)
Rennes (Ille-et-Vilaine)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession journaliste et animatrice de télévision
Médias
Télévision TF1-LCI (depuis 2009)
Fonction Présentatrice des journaux du week-end de TF1 (depuis 2015)

Anne-Claire Coudray, née le à Rennes (Ille-et-Vilaine)[1],[2], est une journaliste et animatrice de télévision française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et vie privée[modifier | modifier le code]

Anne-Claire Coudray passe une partie de son enfance à Locmariaquer (Morbihan)[3], commune native de ses grands-parents maternels. Son père est psychologue et sa mère professeur d'anglais[4]. Elle suit un enseignement catholique au Lycée Saint-François-Xavier à Vannes puis intègre les classes préparatoires du lycée Guist'hau à Nantes (Loire-Atlantique) pour deux ans en hypokhâgne et khâgne[3]. Elle suit ensuite un double cursus de licence de lettres et de maîtrise d'histoire à l'université Rennes 2, tout en travaillant comme journaliste pour Radio Campus Rennes[3].

En couple avec un homme d'affaires[5], elle met au monde une fille prénommée Amalya le 16 juillet 2015[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

2000 : Ses débuts[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'École supérieure de journalisme de Lille en 2000[7], Anne-Claire Coudray travaille ensuite pour l'agence Internep à Lille, sur des reportages en France et à l'étranger pour TF1 et Arte Info[8]. Elle réalise également quelques magazines pour France 3[8].

En mai 2000[1], elle entre au service « news » de TF1. Elle travaille d'abord au bureau de Lille[9] avant de revenir à Paris en 2004[1]. Elle couvre notamment les Jeux olympiques de Pékin en 2008, la visite du pape Benoît XVI en France en septembre 2008, l'élection présidentielle américaine de 2008 ou encore le défilé militaire du 14 juillet 2009[1],[10].

2009 : TF1 et LCI[modifier | modifier le code]

À partir de juin 2009, elle présente le magazine de société TMC Reportages sur TMC, une chaîne du groupe TF1[10]. Pendant l'été 2009, elle devient présentatrice remplaçante des journaux télévisés sur LCI, chaîne d'information en continu du groupe TF1[10].

En 2010, Anne-Claire remplace Bénédicte Le Chatelier (congé maternité) à la présentation des éditions du soir et de LCI Soir aux côtés de Damien Givelet de 22 h à h[11].
En décembre 2010, elle couvre pour TF1 et LCI les élections en Côte d'Ivoire et ses suites opposant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara[12],[8].

En mai 2011, elle couvre l'affaire Dominique Strauss-Kahn[11] et en juillet 2011, le mariage du prince Albert de Monaco[8]. En juillet 2012, elle devient la remplaçante (joker) de Claire Chazal à la présentation des journaux de 13 heures et 20 heures du week-end et du magazine Reportages sur TF1[13],[14]. À l'automne 2012, elle est envoyée spéciale de TF1 aux États-Unis, pour couvrir l'élection présidentielle américaine de 2012[15]. En février 2013, elle est envoyée au Mali pour couvrir les évènements militaires de l'Opération Serval, à Gao.

Anne-Claire Coudray est à la présentation du défilé du 14 juillet depuis 2013 sur TF1 avec Gilles Bouleau et Jean-Claude Narcy (2013–2015), Louis Bodin et Denis Brogniart (2014–2015).

À l'été 2015, pendant son congé maternité, elle est remplacée par la journaliste de LCI Audrey Crespo-Mara, à la présentation des journaux télévisés de 13 h et 20 h ainsi que les magazines Grands Reportages et Reportages, tous les week-ends[16].

Elle remplace définitivement Claire Chazal à partir du 18 septembre 2015 pour la présentation du Journal du week-end sur TF1 (du vendredi soir au dimanche soir)[17]. Le même jour, TF1 annonce qu'Audrey Crespo Mara sera son joker officiel.

Lors des attentats du 13 novembre 2015 en France, Anne-Claire prend en charge les éditions spéciales de TF1 : le samedi 14 novembre 2015 avec Gilles Bouleau jusqu'aux environ de 21 heures 55. Puis en solo à l'édition du 13 h le lendemain, pendant environ une heure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d groupe TF1, « Anne-Claire Coudray », sur lci.tf1.fr (consulté le 5 juillet 2012).
  2. « Biographie Anne-Claire Coudray », sur people.plurielles.fr (consulté le 29 octobre 2012).
  3. a, b et c Vinvent Jarnigon, « Anne-Claire Coudray : de Rennes au 20 h de TF1 », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  4. Marie-France Chatrier, « Anne-Claire Coudray TF1 aime l'encre de ses yeux », sur Paris Match,‎ .
  5. Cécile Morana, « Qui est Nicolas le compagnon d'Anne-Claire Coudray ? » sur Télé Star, 9 avril 2015
  6. Y.V., « Anne-Claire Coudray, maman d'une petite Amalya » sur Paris Match, 17 juillet 2015
  7. Annuaire des anciens de l'ESJ, « Anciens | ESJ Lille ».
  8. a, b, c et d Vinvent Jarnigon, « Biographie de Anne-Claire Coudray », sur Première (consulté le 6 août 2012).
  9. « TF1: Qui est Anne-Claire Coudray, la présentatrice qui devrait remplacer Claire Chazal? », sur 20minutes.fr (consulté le 26 octobre 2015)
  10. a, b et c « Anne-Claire Coudray, nouveau visage de la TNT », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  11. a et b Caroline Bonacossa, « Anne-Claire Coudray est nommée remplaçante officielle de Claire Chazal », sur Télé 2 Semaines,‎ .
  12. Emilie Leoni, « TF1 : Voici le nouveau joker de Claire Chazal, Anne-Claire Coudray », sur programme-tv.net,‎ .
  13. « Voici la nouvelle présentatrice des JT de TF1, joker de Claire Chazal: Anne-Claire Coudray », sur JeanMarcMorandini.com,‎ .
  14. Anne-Claire Coudray, le nouveau joker gagnant de TF1, Le Figaro, 4 janvier 2013.
  15. Laurent Chignaguet, « TF1 : Anne-Claire Coudray à l'heure américaine », sur TV Magazine / Le Figaro,‎ .
  16. Patrice Gascoin, « Audrey Crespo-Mara prête pour le JT de TF1 » sur TV Magazine / Le Figaro, 17 juillet 2015.
  17. « Anne-Claire Coudray plébiscitée pour son premier JT comme titulaire », sur Le Huffington Post (consulté le 26 octobre 2015)