Pôle de compétitivité UP-TEX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pôle de compétitivité Up-Tex Textiles techniques

Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Pôle de compétitivité (France)
Zone d’influence Drapeau de la France France, Hauts-de-France
Fondation
Fondation 2005
Origine France
Identité
Siège Tourcoing - Site de l'Union (Métropole européenne de Lille)
Site web www.up-tex.fr

UP-TEX est un pôle de compétitivité français basé à Tourcoing (Métropole européenne de Lille).

Il rassemble des entreprises et des organismes de recherche du domaine du textile de la région Hauts-de-France et est porté par l'association éponyme « UP-TEX ».

Thématiques[modifier | modifier le code]

UP-TEX est un pôle thématique consacré à la compétitivité par l'innovation, dans le domaine du textile, tissus techniques spéciaux et innovants. « Ce pôle a pour ambition de devenir le centre de référence au niveau européen, dans les domaines

  • des Matériaux Textiles Avancés (MTA),
  • des Technologies de la Perception d’un Produit par les Sens (TPPS) et
  • de Customisation de Masse (CM) »,

en s'appuyant notamment sur le Centre européen des textiles innovants (CETI).

L'association UP-TEX[modifier | modifier le code]

CETI - Centre européen des textiles innovants
Le CETI en 2011

UP-Tex est une association à but non lucratif (Loi de 1901) qui anime le pôle de compétitivité (depuis 2005). Ses missions sont définies :

Histoire du pôle de compétitivité[modifier | modifier le code]

Initié en 2005, le pôle animait en 2010 :

UP-TEX s'appuie notamment sur le Centre européen des textiles innovants (CETI) construit en 2011 sur le Parc de l'Union (qui est aussi un écoquartier), dans une zone où l'industrie textile a été très présente et active de la révolution industrielle aux années 1980. Les crises de l'énergie puis les délocalisation ont conduit à la fermeture des lainières et d'autres activités industrielles classiques, amenant l'industrie à se recentrer sur les tissus techniques spéciaux ou innovants.

Cela conduit à des applications dans les domaines diversifiés de l'habillement professionnel en milieu exigeant, matériaux ignifuges et imputrescibles, à mémoire de forme, matières pour applications de défense et de sécurité publique, le monde hospitalier et les applications de santé, les textiles communicants, les nanotechnologies pour le textile médical, l'emballage et le cordage tressé, les textiles non tissés, les revêtements et géotextiles pour les travaux publics, le génie civil et la dépollution, les matériaux composites thermodurs à base de fibres, les textiles pour les bâtiments publics et leur isolation, les filtres de purification d'air, les textiles pour le mobilier urbain et les transports publics de voyageurs (automobile, ferroviaire), les structures et matières souples pour l'aéronautique et les voilures pour le nautisme.

Financements[modifier | modifier le code]

Les projets de R&D bénéficient du « Fonds Unique Interministériel » soutenant la recherche appliquée, pour aider au développement de nouveaux produits et services susceptibles d’être mis sur le marché à court ou moyen terme.

Outre les mécanismes nationaux de soutien à la recherche et à l'innovation utilisés par les membres du pôle Up-Tex, la région Hauts-de-France soutient le pôle Up-Tex par des subventions[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-France Barthet, Les pôles de compétitivité, La Documentation française, , 128 p. (ISBN 978-2-11-007659-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commission permanente du 4 juillet Conseil régional Nord-Pas de Calais ; (voir chapitre intitulé "Animer le Pôle de Compétitivité UP-TEX pour l’année 2011", page 10/39)